Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:43

Franchement, je sais tout mais je ne dirai rien ! Pourquoi ? Mais parce que c'est l'omerta rôlistique mon pote. C'est un tout petit milieu, les acteurs actifs sont très peu nombreux, tout le monde connait tout le monde et tout le monde a des intérêts croisés avec tout le monde. Arrive un moment où si tu veux faire quelque chose tu ne peux plus rien dire.

 

Polémiques sur Facebook fleurissent fleurissent 

Si vous êtes un habitué des lieux vous savez comment ça part : un gars pète un câble, éventuellement suite à une remarque mi-figue mi-assassin demi-elfe noir chaotique mauvais d'un râliste, mais ce n'est pas obligatoire, et dans ces cas-là nous autres les gens dignes et blasés nous sortons les pop corns et assistons à l'accrochage l'air goguenard. On est peut-être en train de crever lentement, mais pour ce qui est de s'empailler on s'y connait : j'ai vu des vieilles rancoeurs qui trainent depuis quoi, 25 ans ?

 

Noooooon, j'ai vu de belles choses...

On a vu des choses étonnantes quand même. Des éditeurs qui insultent leurs clients, des clients (ou supposés tels) glandeurs à plein-temps qui qualifient d'amateurs des dilettantes à temps partiel bénévoles, de vieux auteurs même pas sur le retour qui ont chopé le melon que s'en est risible, des associations gérées avec un esprit obsidional et tous les coups bas borgiesques que vous pouvez imaginer (et encore, le pouvez-vous ?), des apprentis éditeurs ultraprocéduriers avec la folie des grandeurs qui un jour disparaissent sans crier gare non sans avoir tout bien saboté avant...

 

d20%20-%20photo

 

C'était mieux avant ! 

On a vu la fin de l'esprit associatif des années 80, mais aussi la tendance du public a considérer comme des sortes de services publics des regroupements qui n'ont pas du tout ce statut. Tant qu'elles veulent bien en assumer le rôle, dans un esprit ouvert, tout va bien, mais que le président ou le CA changent de cap et alors ensemble rien ne devient possible. On a aussi depuis quelques temps droit aux éditeurs qui refusent que l'on publie quoi que ce soit pour leurs jeux (on dit "ils protègent leur propriété intellectuelle"), aux magazines qui enfilent le n'importe quoi juste pour vendre du papier et aux boutiques qui relèguent les jdr dans la réserve, qui ne prennent plus le temps (je n'ai pas le temps, pas le temps, pas le temps...) et aux distributeurs en situation quasi-monopolistique qui en profitent bien.

 

Le changement, c'est maintenant

Bref, c'est la merde. Il n'y a bien que les conventions qui me consolent tiens. Franchement c'est fabuleux de voir à quel point les orga des quatre coins de l'hexagone se mettent en huit. De l'investissement, de la passion, de la débrouillardise, des trésors de patience, des mines de gentillesse font que je n'hésite jamais à casser ma tirelire pour faire le déplacement. Bon évidemment gros point noir : il n'y a plus de salon national. Autant vous dire que devant ce triste tableau, en homme d'action qui se respecte, je ne pouvais pas rester les bras croisés. Il fallait faire quelque chose... 

 

A suivre...

 

Repost 0
Published by David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 21:56

Pendant que nous allons copieusement nous remplir la panse au célèbre et gargantuesque buffet du Club Pythagore de Provins à l'occasion de la 25e édition de cette fameuse Convention de jeux de rôles, voici pour les fines gueules une petite aide de jeu culinaire (Elfyr fait des émules !) destinée à varier le goût de l'aventure autour de vos tables de Shade...

 

 

 

Type

Plat

Prix

Disponibilité

Antipasti

Assortiment de coquillages

0,5s

C

 

Assortiment de crustacés

0,5s

C

Primo Piatto

Bigoi in salsa

1s

C

 

Bigoi vongole

1s

C

 

Bigoi al nero di seppia

1,5s

PC

Risotti

A la viande

1,5s

PC

 

Aux legumes

2s

PC

 

Au poisson

1s

C

 

In tecia

4s

R

Poissons

Sole

2s

C

(Garniture : castraure)

Daurade

3s

PC

 

Anguille

2s

C

 

Sardines

2s

C

 

Hareng

2s

C

 

Baccalà mantecato

3s

C

 

Murène

7s

TR (selon arrivage)

Supplément pour tout  poisson sauf hareng

Saòr

0,5s

C

Viandes

Foie de veau à la Clémentine

5s

PC

Désserts

Crème frite parfum clémentine

0,5s

C

 

Fritole

0,25s

C

 

Caramei

1s

PC

 

Fave de i morti

0,5s les 10

En période de carnaval des ombres uniquement

Boissons

Pulcinello

1s

PC

 

Ténébroso

2s

R

 

Mimosa

0,5s

C

Digestif

Sgropin

2s

PC

 

Lexique de cette aide de jeu clémentine :

Antipasti : hors-d’œuvre.

Primo piatto : entrée.

Bigoi  in salsa : sortes de gros spaghetti rustiques, longs et épais, assaisonnés d’anchois et revenus aux oignons.

Vongole : palourdes

Al nero di seppia : à l’encre de seiche.

Risotti : plats à base de riz des îles de la lagune.

In tecia : en sauce avec des seiches (ou des doigts, donc).

Castraure : artichauts de première floraison.

Bisati : anguilles. La variété noires aux yeux rouges qui encombre les canaux au début du scénario paru dans Di6dent fera certes le régal des chats, des rats et des oiseaux de mer, mais pourra aussi, en dépit de son apparence peu ragoutante, être consommée sans conséquence pour la santé.

Saòr : sorte de marinade à base d’oignons, d’huile d’olive de vinaigre et de laurier, ingrédients auxquels s’ajoutent parfois des pignons de pin et des raisins de l’empire du Roi-Lune que l’on répand sur les plats – d’où l’expression souvent entendue en cuisines « le saòr en est jeté ! ».

Baccalà mantecato : brandade de morue.

Fritole : bugnes aux pignons de pin et aux raisins secs - aussi vendus avec une saucisse dedans sur les campi par des marchands ambulants à l’air louche.

Fave de i morti (les fèves des morts) : petits gâteaux secs aux amandes en forme de crânes.

Caramei : fruits caramélisés, en brochettes.

Pulcinello : un quart de jus de clémentine et trois quarts de vin mousseux

Tenebroso : vin rouge à base d’un raisin noir très particulier au parfum de fraises

Mimosa : cocktail sans alcool où l’orange se marie à la clémentine au jus de fraises.

Sgropin : sorbet citron et alcool de bois, aussi appelé le vengeur masqué (il vendicatore maschiatto)- d’où l’expression populaire : le vengeur masqué a encore frappé !

 

 

Repost 0
Published by David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 12:12

Eh oui, après des vacances studieuses mais ensoleillées et quand même bien méritées, c'est le grand retour des MeCs vers leurs horizons ludiques quotidiens. Alors à très bientôt pour une nouvelle saison sur le blog des Mondes en Chantier, et pour découvrir les nouveautés dans sa présentation. Bons jeux ! 

 

rentrée2012mondesenchantier

 

Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 19:23

Bien plus fort qu’Albator, toujours au rendez-vous, n’importe quand, n'importe où l’on joue à MA, toujours avec nous, Arnaud Cuidet, le capitaine pirate de la flotte Metal Adventures était au rendez-vous des flibustiers galactiques à l’occasion de la Coupe de France du jeu, au FLIP (Festival International Ludique de Parthenay) pour dédicacer et discuter du futur de la gamme. En effet, les éditions Matagot et l’association Ordalie y organisaient pour la troisième année consécutive cet événement lors duquel cette fois-ci deux scénarios différents furent proposés aux joueurs, avec remise des prix et débriefing général.

Démons de mutants

Arnaud avait sous le bras La Belle et la Bête, le dernier supplément en date pour sa création. C’est en quelque sorte le Marteau des sorcières de Metal Adventures car il prend à l’abordage l'étrange et l'inconnu, avec tous les dégâts collatéraux que cela peut occasionner à la SAN de PJ, et même une touche de mystérieuuuuse avec un magic-mix de Daemons et de mutants. De mutants de mutants de mutants que tu ne connais pas. Hum, désolé.

MA6.jpg
Les portes de la folie lentement vont s’ouvrir (air connu)

Selon la désormais bien établie méthode des codes couleur (lorsque vous feuilletez l’ouvrage c’est comme au feu tricolore en fait : Vert passer, Orange accélérer, Rouge passer très vite) l’ouvrage est en partie accessible aux joueurs. Son premier chapitre propose ainsi une nouvelle origine, "enfant maudit", qui se décline en aliéné, orphelin, sorcier et modo sur Casus NO. Sachant que dans l'univers de Metal Adventures, la sorcellerie c’est tout ce qui a l’air bien chelou et que la population ne comprend pas bien. Je sais, ça fait large.
MA7.jpg
Par la seule force de mon esprit

Une possibilité consiste à considérer la magie comme une science cryptique mais le système ne tranche pas entre cette interprétation et l’existence de vraies capacités ésotériques, injectant une dose de fantastique au sein de cet univers déjà bien stéroïdé. En ce qui me concerne le choix est vite fait : occulte, occulte, occulte hésitation, non non non à la pure raison (air connu). Et même oui oui oui à la déraison puisque vous disposerez aussi désormais de règles pour simuler la peur, les troubles mentaux et les folies, avec les capacités qui vont bien, comme hypnotiser ou psychanalyser. Mais ça vous fera 500 euros.
MA4.jpg
Les nouveaux mystères du cosmos

Les Mystères du Cosmos en dévoilent plus sur les mutants avec des bénédictions et des malédictions pour faire des exemples. En fait, il s'agit des qualités et défauts que la population attribue à l’ambivalente sorcellerie. Parce que sur cette question je dois vous dire qu’il n’y a pas unanimité. Il y en a qui pensent que si un mutant pèse autant qu’un canard c’est un sorcier, d’autres que les mutants sont une chaine de supermarchés dont tu comprends le nom lorsque tu as mangé un truc acheté chez eux, et un individu en particulier qui prétend que tu risques la radiation plus facilement sur Casus NO qu’à Fukushima*. Mais je dérive. Revenons à nos Daemons : comment ils ont débaroulé dans la Galaxie, leur désorganisation**, leur contreculture et leur structure politique antisociale, rien ne sera épargné, même pas vous.
MA1.jpg
Viens voir le docteur

Ensuite c’est au tour du système Darek. Pas les glos lobots culbuto pas contents. Lien à voir. Du tout. Sauf si vous êtes chinois. Ce système a priori anodin a acquis une aura (qu’on devine maléfique d’ici) auprès des Daemons en raison des affrontements apocalyptiques dont il a été le théâtre. Ensuite vient Sulpira, un système prétendument paradisiaque qui est en fait une colonie Daemon, et Commerce local, un catalogue de gadgets technologiques et de vaisseaux possédés par les Daemons. Au sens propre comme au défiguré.
Stand-2-4956a.jpg
Basculez-les dans la galaxie noire

Le dernier livre est à l'usage exclusif du meneur de jeu. Ce qui fait que vous n’êtes pas en train de lire ça. D’ailleurs je ne suis même pas en train de vous en parler. Il commence par la description du système Infernus, capitale et intérêt des Enfers qui est aussi une porte des étoiles ouverte sur la Galaxie Noire d'où sont originaires les Daemons et par laquelle le ravitaillement en matériel, en troupes, en meubles à monter soi-même et autres créations démoniaques arrive en flux tendu***. Quelqu’un a dit « l’œil de la terreur ? ». Coïncidence ? Non, je ne pense pas. Pour finir on trouve les Disciplines Infernales qui – je rassure tout le monde - n’ont absolument rien à voir avec le programme d’EMT pour l’année de quatrième puisque cette partie décrit la technologie infernale, ses capacités et son fonctionnement ainsi que la magie pratiquée par les Daemons, avec en sus un catalogue de sorts. Ou alors l’année de quatrième à Poudlard ?
MA-LOGO-LR-7.jpg
Mon prééééééééééécieux

Les Trésors des Enfers contient d’indicibles secrets dont je préfère ne rien dire sur les Daemons et les systèmes précédemment décrits, et dévoile les différentes singularités et autres mauvaises rencontres qui vous guettent lors de voyages aux Enfers. Il propose aussi la visite guidée d’une pyramide sacrificielle qui n’aurait pas déplu à Patrice Laffont, des PNJ et un catalogue de vaisseaux Daemons, y compris leurs deux vaisseaux-mères, qui sont d’ailleurs plutôt des vaisseaux-belles-mères, mais vous l’aurez déduit.
MA3.jpg
Tac tac Badaboum !

Pour l'honneur des Pirates ! est l’ultime volet de la désormais mythique campagne El Barco Del Sol. Les personnages ont désormais les clefs du camion, mais alors qu'ils cherchent un concessionnaire pour passer le contrôle technique, ils découvrent que ah, et comme par hasard ça tombe le jour où oooh, tandis que pendant ce temps-là à Rio de Janeiro tac tac badaboum, et avec ça même à Havana poi poi poi poi, c’est vous dire ! Je sens que vous êtes en train de réaliser qu’à ce tarif-là ils risquent fort de décider de tchikatchikatchik ayayaye, et là, forcément, si ça marche, ils pourront redéfinir le nouveau visage des pirates au sein du nouveau visage de la galaxie. C’est-à-dire avec une joue balafrée et un bandeau sur l’œil a priori. Ou une bonne tête de mort si ça se met mal.
mabelleetbete.jpg
Embarquez pour de nouvelles aventures

Ce dernier supplément marque la fin de la première partie de la gamme MA. Sur la suite peu de choses ont encore filtré (si ce n'est qu'un nouveau supplément est en préparation ainsi qu'un jeu de cartes), mais on ne peut qu’être confiant quand on voit le travail abattu jusque-là : des bouquins de grande qualité, une disponibilité de tous les instants, un suivi ultra-actif, un univers cohérent, une gamme qui s’est hissée tout en haut du mât, à la hauteur de celle de Star Wars D6 pour devenir l’un des jeux les plus pratiqués du moment. Chapeau bas.
JCC.jpg


* : et qu’accessoirement Nagasaki ne profite jamais.


** : savez-vous pourquoi le chaos finit toujours par l’emporter sur l’ordre ? Parce qu’il est mieux organisé.


*** : l’organisation chaotique c’est ça : un coup c’est le flux tendu et un coup le juste attend.

Repost 0
Published by David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 10:25

Hein ????? Mais quelle heure qu'il est donc ??? Ah oui quand même ! Je me réveille largement après la bataille moi. Et pour un peu, si vous vivez en ermite dans les contreforts des montagnes catalanes (dans l'angle mort du wifi), vous êtes vous aussi passé à côté de la polémique Victor. Vous permettez que je vous appelle Victor ?

 

I'm BADD, i'm badd, you know i'm badd... (air connu)

Revoyons donc, à la demande générale, la scène au ralenti : une philateliste ultratraditionaliste* a tout déclenché en s'en prenant aux amateurs d'enveloppes prétimbrées. Ceux-ci ont riposté en ordre dispersé par retour à l'expéditeur, à grands renforts de moqueries consistant à lui faire savoir qu'elle était sévèrement timbrée, voir mal lêchée. Ca a commencé à se tamponer dans tous les sens, puis un homme s'est levé, un affranchi, et il a dit : "Donnez-moi une boite assez grande et je vous posterai le monde en colissimo". Et il a ajouté "Soyons positifs, pour que notre réaction ne reste pas lettre morte, groupons nous et demain"... La vache, je me rends compte que je m'égare un peu dans les métaphores postales moi. Enfin bref, ça a donné lieu à la campagne "Moi rôliste" qui ne manque pas de cachet, et il était bien temps que les MeCs s'y collent à leur tour. Dont acte. 

 

La vie des saints et leurs auréoles... (air connu)

Mais déjà, avant de nous plaindre ou de nous féliciter, compatissons : nous ne sommes pas les seuls à soufrir de l'incompréhension et des préjugés des ménagères de moins de 50 ans par l'intermédiaire des média (pleonasme franco de port). Non point : tenez par exemple cette polémique sur la série pourave de l'été Inquisitio. Dans un communiqué publié le 4 juillet 2012, Mgr Bernard Podvin (j'en vois qui ricanent, un peu de tenue s'il vous plait), porte-parole de la conférence des évêques de France, écrit à ce sujet : «je pleure et m’indigne de songer qu’à l’audimat, beaucoup risquent de se croire instruits par cette manière tendancieuse d’honorer l’histoire humaine et religieuse… ». Et il ajoute « Plusieurs universitaires médiévistes, peu suspects de complaisance envers l’Église catholique, nous disent combien ils sont atterrés par cette série », et cite « entre autres points scandaleux, le traitement indigne réservé à la grande mystique sainte Catherine de Sienne.» Ah Sainte Catherine ! Une grande mystique. Bon sauf qu'elle pétait au lit. Un personnage historique remarquable et incontesté. Bon, à l'exception de deux ou trois personnes de son village natal qui la prenaient pour une vieille toupie et un tas d'autres qui n'ont jamais vraiment entendu parler d'elle. Hum. Si on va par là on va vite se rendre compte que notre mediasphère, quelles que soient les époques concernées, ne tient aucun compte de la loi votée dans un autre univers sous le patriarcat d'Olaf Quimby II, visant à introduire une certaine honnêteté dans les comptes rendus*.

 

On n'attend jamais l'inquisition espagnole !

Tu quoque ducon j'ai envie de dire, mais j'ai promis d'être sage. Du coup, pour revenir à nos moutons, j'aime autant vous dire que nous rôlistes on a connu ça dans les années 90. Il me semble que c'est un peu l'arroseur arrosé, mais c'est agréable (bien qu'un peu angoissant) de voir que désormais les geeks sont partout, dans tous les camps : on notera en effet dans la video que des geeks catho ont rapidement mis en ligne pour riposter de nombreuses références rigolotes bien de chez nous : l'inquisition espagnole, les muppets, saturnin le canard, etc. Mais dans le même temps l'auteur du feuilleton se défend sur un mode tout aussi geek : « Je ne voudrais pas qu’on s’imagine qu’Inquisitio est une sorte de brûlot anticlérical un peu simplet, une énième histoire mettant en scène la cruauté de l'Église… (m)on Moyen-Age tient plus de la science-fiction et des jeux vidéo" que de "la vérité de reconstitution ». 

 

Moi rôliste, je supprimerai les références douteuses aux curés pédophiles dans les scénarios de Crimes...

Bref, que retenir de cette énième escarmouche ? Déjà et avant toute chose, que c'est pas nous les méchants gamin ! Et puis qu'on a atteind le point de basculement médiatique, que plus rien n'est désormais à l'abri des mécréants et scénaristes de séries télé, que le JdR c'est avant tout un vecteur d'épanouissement et de dévelopement personnel - ce qui d'ailleurs marche un peu sur les plates-bandes d'un certain business catho, mais un peu de saine concurence commerciale entre hobbys ne saurait nuire, n'est-ce pas ? - et que d'une façon générale il vaut mieux laisser pisser le mérinos, ça le délasse. 

 

Moi rôliste... 

Bon, et pour ce qui est de tous les bienfaits que la pratique du Jdr m'a apporté alors ? On était là-dessus au départ mon p'tit gars. Alors voyons,  ? Non honnêtement pas grand chose, voir rien de spécifique. Je ne vais pas vous dire ambidextre, je l'étais à la naissance (c'est assez facile : il faut faire le même résultat avec 1D4 jeté de la main gauche et 1D12 de la main droite). bon à la limite, mais alors vraiment si vous insitez, je dirais que la pratique soutenue voir endiablée de cette activité a fait de moi quelqu'un d'abordable, d'accessible, d'accueillant, d'actif, un homme accompli, admirable voir adorable, adroit, affable, affectueux, agréable, toujours prêt à aider son prochain (ou le suivant), aimable, aimant, amusant, ambitieux (mais juste ce qu'il faut), amical, apaisant, appliqué (dans le genre lézard), ardent, artiste, assidu, astucieux, attachant, attentif aux autres, voir attentionné, audacieux, autonome (en attendant l'indépendance), authentique, aventureux, beau, bienfaisant, bienséant, bienveillant, bon, brave, brillant, calme, capable de tout, même du pis, c'est bien ça le problème, captivant, chanceux, chaleureux, charismatique, charmant, charmeur, civil, clément, cohérent, communicatif, concerné, conciliant, confiant, constant, content (beuargggg), convaincant, convenable, coopératif, courageux, courtois, consciencieux, combatif, compréhensif, compatissant, créatif, curieux, débonnaire, débrouillard, décidé, délicat, détendu, déterminé, dévoué, digne de confiance, diplomate, discret, discipliné, disponible, distingué, direct, dévoué, divertissant, distrayant, doux, dynamique, droit, drôle, éblouissant, éclatant, économe, efficace, enjoué, énergique, engagé,  empathique, émouvant, épanoui, équilibré, équitable, érudit, espiègle, étincelant, étonnant,  euphorique, éveillé, exemplaire, explicite, expressif, exubérant, fantaisiste, fantastique pour 4, fascinant, ferme, fiable, fidèle, fin, flamboyant, flexible, fort, formi, formidable, franc, gai, placé gagnant, galant, gentil, généreux, génial, gracieux,  grandiose, habile, hardi (mon deuxième prénom c'est Guillaume), héroïque, heureux, honnête, honorable, hospitalier (et volontiers chevalresque), humain, humble, idéaliste, indulgent, indomptable, indépendant - enfin en tout cas autonomiste, influent, ingénieux, insouciant, inspiré, inoubliable, intelligent, intéressé sans être intéressé, intrépide, inventif, imaginatif, impliqué mais pas suspect, joueur, jovial, joyeux, judicieux, juste, libéré (et tu sais c'est pas si facile), libre (sous caution), loyal, logique, lucide, magnifique, magistral mais parfois un peu court, malin, marrant, mature - mais ayant su rester jeune, méthodique, merveilleux, minutieux, mignon, modèle (réduit), moral, motivé, naturel, noble, novateur, nuancé,  obligeant, objectif, observateur, opiniâtre, optimiste, ordonné, organisé, organisateur à l'occasion, ouvert d'esprit, ordré, original, pacifique, paisible, en un mot parfait, passionné, passionnant, patient, penseur, perfectionniste, perspicace, persévérant, persuasif, pétillant, planificateur, philosophe,  plein d'idées, poli, polisson, polyvalent voir multicards, pondéré, ponctuel (j'en vois qui rigolent...), posé là où on m'a laissé, positif (scientifiquement prouvé par la police), présent monsieur, pragmatique, pratique, précis, propre à la consomation, prudent, radieux, raffiné, raisonnable, rassurant, rayonnant, réfléchi, réaliste, réceptif, réconfortant, reconnaissant, réservé, résolu, responsable, respectueux, rigoureux, romantique, rusé renard qui fait sa loi, sage, savant, serein, sensible, serviable, sérieux, sexy !, sincère, social, sociable, solide, souple, souriant, spirituel, spontané,  sportif, stable, structuré, sûr de moi - enfin je crois, sympathique, talentueux, tenace, tendre, tempéré, tolérant, travailleur, vrai, vaillant, valeureux, vigilant, vigoureux, volontaire, zen, et surtout, surtout, modeste.

 

Mais quelle est cette secte très étrange ? 

Voilà voilà... J'espère que vous vous sentez mieux avec ça, content d'avoir pu rendre service.

Quand j'étais jeune je me suis souvent demandé ce qui pouvait bien déclencher de telles imprécations contre un loisir comme un autre et finalement bien anodin. Puis j'ai étudié et je me suis rendu compte que les personnes et les groupes empreints de religiosité s'étaient en fait déjà attaqué et depuis bien longtemps à tout un tas de choses qui semblaient moins les préoccuper depuis quelque temps, comme la poésie, le théâtre, la musique de jeunes - voir dodécaphonique, la bande dessinée, la philatelie, et ainsi de suite. J'en ai conclu que ça finirait bien par leur passer pour le JdR aussi.

Depuis lors, une autre question est venue remplacer la première. Je vous la livre tel quel, et j'attends vos suggestions de pied ferme : qu'est-ce qui a bien pu retarder le jeu de rôles sur la route de son avènement ? Comment se fait-il que ce loisir finalement très low-tech n'ait été "inventé" qu'au début des années 70 ? Je veux dire, c'est très proche du théâtre qui existe depuis l'antiquité, les dés sont connus depuis des milénaires, etc. Alors, hein ?

 

Bien, en attendant que quelqu'un réponde à ça, entonnons ensemble la prière de sauvegarde des rôlistes mes frères !

 

"Seigneur nous voulons te faire confiance, aujourd'hui, demain (mais pas trop de bonne heure si possible) et les jours qui viennent. Nous croyons que tu vas agir en notre faveur et que nous allons un jour, bientôt, nous réjouir avec toi, pour nos âmes sauvées ! Faites un jet de sauvegarde ! Amen !"

 

 

* La même qui nous averti aussi du danger des cartes Yu-Gi-Oh. Celles-là ça fait un moment que je les avais repérées, avec leurs petits yeux sournois.

 

 

  * : voir Le huitième sortilège de Terry Pratchett

Repost 0
Published by David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 13:04

CVR

Chronique du temps qui passe, épisode 2. En 2010 je postais pour la première fois sur ce blog ce que j'appelais mon Curriculum Vitae Rôliste (CVR). J’avais alors établi une liste des jeux auxquels j’ai déjà joué (J), que j’ai déjà maîtrisés (M) ou pour lesquels j’ai simplement tiré une fiche de perso (F). La voici mise à jour, complétée (en jaune) par deux années de plus à faire rouler les dés et à manger des curlys en buvant du café froid ! 

 

Les jeux par ordre alphabétique :


Abyme (F)

AD&D - Al Qadim (J)

AD&D - Dark Sun / AD&D - Dark Sun (J)

AD&D - Dragonlance / AD&D - Dragonlance (J)

AD&D - Greyhawk / AD&D - Greyhawk (J)

AD&D - Oriental Adventures (J)

AD&D - Planescape / AD&D - Planescape (J)

AD&D - Règles Avancées Officielles de Donjons et Dragons / AD&D - Advanced Dungeons and Dragons (J)

AD&D - Royaumes Oubliés / AD&D - Forgotten Realms (J)

Adventure Party (F)

Aftermath! (J)

Age des Ténèbres (L') / Dark Ages (J)

Agone / Agone (J)

Aliénoïds (J)

Alkemy (F)

Almogàvers (F)

Alter Ego (J)

Ambre / Amber (M)

Annalise (F)

Animonde (J)

Anoë (F)

Appel de Cthulhu (L') / Call of Cthulhu (M,J)

Ars Magica / Ars Magica (M,J)

Asgard (F)

Athanor (J)

Aux Armes, Citoyens ! (J)

BaSIC / Basic Role-Playing (J)

Berlin XVIII (J)

Bitume (J)

Bloodlust (J)

Bushido / Bushido (M)

Cadwallon (M)

Capharnaüm (J)

Château Falkenstein / Castle Falkenstein (J)

Chill / Chill (J)

Chimères (M)

Chivalry & Sorcery (J)

Conspirations / Over the Edge (J)

Crimes (J)

Cthulhu / Trail of Cthulhu (F)

Cyberpunk / Cyberpunk (J)

D&D3 - Dungeons and Dragons Troisième Edition / D&D3 - Dungeons and Dragons Third Edition (J)

D&D3 – Eberron (J)

D&D3 - Kingdoms of Kalamar (J)

D&D3 - Royaumes Oubliés / D&D3 - Forgotten Realms (J)

D20 Modern (J)

D20 System (J)

D6 System (J)

Dark Earth (J)

Deadlands / Deadlands : The Weird West (F)

Deathwatch (F)

Disque-Monde / GURPS - Discworld (J)

Divisions de l'Ombre (Les) (M)

DK System (F)

Donjons et Dragons / Dungeons and Dragons (J)

Dragonlance Fifth Age (J)

Dying Earth, la Vieille Terre / Dying Earth (M)

Earthdawn / Earthdawn (J)

Elric / Elric ! (J)

Empire Galactique (J)

Empires & Dynasties (J)

Feng Shui / Feng Shui (M)

Game of Thrones (A) (J)

Guildes (J)

GURPS / GURPS (J)

Guts (J)

Hawkmoon / Hawkmoon (M)

Heavy Metal (M)

Hellywood (F)

Héritiers de Kadesh (Les) (M)

Hero Wars / Hero Wars (F)

HeroQuest (J)

Hollow Earth Expedition (F)

Hurlements (J)

Image (F)

In Nomine Satanis / Magna Veritas (J)

James Bond 007 / James Bond 007 (M,J)

Jeu de Rôle des Terres du Milieu / Middle-Earth Role Playing (J)

Joe Bar Team (J)

Judge Dredd (J)

Kuro (F)

Laborinthus (J)

Labyrinth (F)

Légendes Celtiques (1ères Légendes) (J)

Légendes des Contrées Oubliées (M)

Los Angeles 2035 (J)

Loup Solitaire / Lone Wolf (M)

Lycéenne (J)

Macho Women with Guns (J)

Maléfices (M, J)

MEGA (M)

Men In Black (J)

Mercenaires (M)

Mercenaries, Spies & Private Eyes (J)

Metal Adventures (F)

Méthode du Docteur Chestel (La) (M, J)

Miles Christi (J)

Mousquetaires de l'Ombre (J)

Mouse Guard (J)

Mutants & Masterminds (J)

Nephilim (M)

Nightprowler (M)

Ninjas & Superspies (J)

Noir (M)

Ombres d'Esteren (M)

Oeil Noir (L') / Schwarze Auge (Das) (J)

One Ring / l'Anneau Unique (F)

Palladium (F)

Paranoïa / Paranoia (J)

Pathfinder / Pathfinder (J)

Pavillon Noir (J)

Pavillon Noir : La Révolte (F)

Pendragon / King Arthur Pendragon (F)

Polaris (J)

Prince Valiant (J)

Raôul (M)

Red Dwarf (J)

Remember Tomorrow (F)

RétroFutur (J)

Rêve de Dragon (M, J)

Rifts (M)

Rolemaster / Rolemaster (J)

RuneQuest / RuneQuest (J)

Sable rouge (F)

Scales (J)

Seigneur des Anneaux (Le) / Lord of the Rings (J)

Shaan (M)

Shade (J)

Shadowrun / Shadowrun (J)

Silhouette (J)

Simulacres (M, J)

Skyrealms of Jorune (F)

Solipscity (F)

Space 1889 (J)

Space Opera (J)

Spycraft (J)

Star Drakkar (F)

Star Wars D20 (J)

Star Wars D6 / Star Wars D6 (M)

Stella Inquisitorus (J)

Stormbringer / Stormbringer (J)

Talislanta (J)

Te Deum Pour un Massacre (F)

Teenage Mutant Ninja Turtles (J)

Tékumel (J)

Teocali (J)

Terra Incognita (MeC) (J)

Terre Creuse (La) (F)

Thoan (J)

Toon / Toon (M)

Top Secret / S.I. (F)

Torg / Torg (J)

Trauma (F)

Traveller (J)

Twilight : 2000 (M)

Underground (M)

UnDéSix (F)

Usagi Yojimbo (J)

Vie Courante (MeC) (M)

Warhammer / Warhammer (J)

Wasteland (F)

WH40k - Dark Heresy / WH40k - Dark Heresy (F)

WH40k - Rogue Trader (F)

Whog Shrog (J)

Wushu (J)

Wuxia (J)

Yggdrasill (F)

Zone (J)

 

To be continued, comme on dit...

Repost 0
Published by David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 08:19

Notre blog des Mondes en Chantier, l'un des carrefours les plus fréquentés de la rôlosphère, connaitra bientôt un changement majeur dont nous voulions vous informer afin de vous mettre l'eau à la bouche...

 

En effet, à partir du prochain article, Mondes en Chantier sera rebâptisé Ultima Krampouz et rédigé intégralement en breton il se consacrera désormais à vous informer en long, en large et de bihouet sur la crêpe bretonne et son univers !

 

Cette décision a été motivée par une prise de conscience récente : nous nous sommes en effet rendu compte qu'en plus de six années de MeC nous avions probablement fait le tour de la question en matière de JdR, mais que nous n'avions encore rien dit sur les crêpes de la péninsule celtique.

 

Nous vous préparons un programme des plus alléchants, avec déjà sur la carte des articles sur les Retro-crêpes (les crêpes préparées selon des recettes traditionnelles), le retour de la vente de crêpes en boite, l'utilisation d'Ulule pour financer vos soirées crêpes, les dangers des crêpes flambées, la méthode pour faire sauter les crêpes avec classe pour briller en société, etc. ainsi qu'un reportage sur le "Ouest et Rennes Crêperies Tour 2012".

 

Alors à très bientôt pour de nouvelles aventures culinaires qui feront dans la dentelle !

 

crepeun.jpg

Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 10:00

Il y a environ 2 ans et demi, MeC avait publié un article intitulé : "les rôlistes rêvent-ils de gobelins électroniques ?". Il faisait suite à la découverte d'un projet d'application autour d'une table numérique façon Microsoft Surface adaptée aux exigences des rôlistes et/ou boardgamers. En substance, nous étions enthousiasmés par les posssibilités offertes par ce truc et, en même temps, inquiets sur la disponibilité du bidule technologique dans un délai raisonnable et à prix accessible.

 

Aujourd'hui, au détour d'un article posté par l'excellent Sci Fi Universe, voilà-t-il pas que the dream est carrément en train de devenir true. Voyez plutôt :

 

    
La table de jeu numérique devrait être dipso vers Noël de cette année pour environ 400 euros. Moins cher qu'un Ipad. Bon, bien sûr, il en faut un d'Ipad (ou Iphone ou truc) pour piloter la table. Bon, bien sûr, il faudra sans doute acheter des applis, des 'gurines adapatées, etc. Mais c'est quand même tout dingo les possibilités offertes par ce truc, non ?

 

 

Si vous êtes du genre à avoir la flemme de mater toute la vidéo (on vous connaît bien hein ?), voici une capture qui laisse entrevoir ce qui est possible pour le jdr tactique :

 

epawn.jpg

 

Les gurines sont des vraies. Le décor est électronique sur la table numérique. Les effets visuels et sonores itou (genre ici : gros crachat de flammes dans ta face). Les compteurs (vous voyez notamment les petits PV qui s'envolent ?) tout pareil. Balaise ou pas ?

 

On est une petite poignée de coeurs de geek à avoir bondi en voyant ça, pas vrai ? La combo absolue entre le jeu vidéo, le jeu de plateau et le jeu de rôle (tactique, en tout cas). Ca mérite d'être testé, non ?

 

Alors, bien sûr, j'en vois déjà qui se rengorgent et s'apprêtent à expliquer que nous autres, rôlistes, plus purs héros de la nation ludique, on n'a pas besoin de tous ces gadgets technologiques hors de prix qui nous lient. We are free avec notre imagination, notre langue agile et, à l'extrême rigueur, notre crayon à papier et nos dés.

 

Fondamentalement, ce n'est pas faux. Réunir le matos nécessaire, tout programmer à l'avance, faire face aux inévitables bugs en pleine partie... tout ceci pourrait bien être pénible et chronophage.

 

Mais songeons aussi (avant tout ?) à l'incroyable opportunité de renouvellement que cela offrirait à notre loisir. D'un coup d'un seul, le gap technologique qui fait que, bien souvent, les jeunes générations sont attirés vers la lumière des jeux vidéo ou le fun des jeux de gurine (ou de cartes), serait comblé. Une partie de jdr sur cette table numérique pourrait être aussi attractive que tous ces jeux concurrents. Et du coup, libéré de la fascination pour la technologie et même de la gestion pointilleuse des règles, le jeune apprenti rôliste pourrait découvrir l'essentiel du plaisir de ce loisir : faire vivre un personnage et raconter à plusieurs une histoire.

 

Ce n'est peut-être pas gagné mais le rêve est beau. J'ajouterais dans le même registre que bien malin celui qui peut dire si de nouvelles pratiques, totalement inédites, n'émergeraient pas promptement de la mise à disposition d'un tel engin. Et oui : si, finalement, la révolution du jdr avait lieu un jour ?

 

Le site du constructeur de la petite merveille : http://www.epawn.fr/

 

Et oui, en plus, c'est français, Madame !

 

PS : vous y verrez aussi une version sans écran vidéo (un plateau connecté à un Ipad) à moins de 100 euros mais j'ai pas tout bien compris alors...

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 20:10

L’addiction au jeu de rôle et ses effets, voilà bien une question que seule Sainte Mireille avait eu jusque là le courage - oui, le courage ! - d'aborder. Et pourtant, quel joueur n'a pas un jour ressenti le manque ?

 

Vivre de jeux de rôles et d’eau fraîche

Comment sortir d’une partie de jeu de rôles. Comment en finir, la quitter ? Comment, par exemple, rompre avec Rêves de Dragon, après lui avoir consacré, comme votre chroniqueur, plus de sept cent heures de sa vie ? Comment lui dire adieu une fois épuisés les scénarios du commerce et presque tous les scénarios parus dans les magazines ?

d20-20--20photo.jpg

Prolongement du domaine ludique 

Si la question se pose, c’est parce que la vie d’un jeu de rôles se prolonge en nous bien au-delà du moment où l’on repose une dernière fois les dés. Selon la qualité des émotions qu’ils procurent, selon leur puissance addictive, selon leur prégnance visuelle et mentale, et selon la façon dont ils «engramment» leurs codes ludiques dans nos cerveaux, certains jeux nous habitent, et parfois nous squattent, avec une longévité qui excède largement leur temps de partie mesurable. Dans une vie de rôliste assidu, il n’est pas rare de croiser un syndrome qui s’apparente au «post-coïtum animal triste», une sorte d’affaissement légèrement dépressif qui survient après une immersion intense et prolongée dans le monde d’un jeu dont il a bien fallu achever la campagne. L’expérience rôlistique est parfois si exaltante qu’elle peut en effet s’apparenter à une sorte d’excitation érotique, d’orgasme prolongé auquel ne peut que succéder un vide frustrant, le temps que se réajustent nos sens et notre perception du réel. Il y a comme une transition à gérer entre deux états du monde : l’imaginaire où l’on se plonge et le réel qui nous baigne. Finir et quitter un jeu qui a exercé une forte fascination projette le joueur sur la brèche incertaine où se rejoignent ces deux mondes, entre zone d’ébriété et cellule de dégrisement. Là encore, l’ivresse délicieuse et nécessaire du joueur rappelle les ivresses par lesquelles évolue l’amoureux, et l’on est parfois étonné de constater l’énergie morale, le sentiment de bien-être, le stimulant bonheur, la bonne humeur triomphante, la joie tonique que peuvent insuffler les jeux avec lesquels on a le plus d’affinité.

 

revededragon.jpg

Une partie de terminée, dix à venir ! 

C’est pourquoi, le meilleur moyen de rompre avec un jeu que l’on a trop aimé est d’en trouver rapidement un autre pour le remplacer, selon le proverbe volage et bienveillant : «Un de perdu, dix de retrouvés.» Le seul antidote au jeu, au fond, c’est le jeu. Peut-être n’est-ce là que la vérification moderne d’une loi très ancienne : soigner le mal par le mal. Ou le bien par le bien. Le jeu est le mal qui nous fait du bien. Il nous domine mais notre soumission est consentie. Il nous fait souffrir, échouer, recommencer, nous humilie parfois, mais nous récompense aussi de plaisirs uniques et indicibles. Et les grands jeux s’installent dans nos souvenirs comme autant de grandes histoires d’amour.

Paolo_Uccello_Saint_Georges_et_le_dragon.jpg

Repost 0
Published by David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 11:36

http://a7.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/374623_1710806665708_1704371824_852462_1411742217_n.jpg

 

Bon, allez, soyons honnêtes : en fait, on a arrêté de croire au Père Noël (depuis au moins 2/3 ans) et donc, non, les jeux dont nous allons parler dans ce dernier volet du Rétro 2011 ne nous ont pas forcément été offerts dans nos chaussons avec du ruban doré et tout. Par contre, il s'agit de jeux acquis et lus dans les derniers mois de l'année, notamment, après le coup de bourre du mois précédent, durant la trêve des confiseurs. Inventaire.

 

Parmi les éditeurs classiques, on a pas mal tapé dans les petits formats XII Singes. David a pas mal flashé sur Asgard (lui et tout ce qui est plus ou moins viking de toute façon...) et, je crois, bien moins apprécié le récent Solipcity (mais je n'en sais pas plus, il vous en parlera bien un jour). De mon côté, j'ai vraiment apprécié pouvoir découvrir l'univers de Mississippi. Le blues, je connais mal mais déjà un peu moins mal depuis cette saine lecture. Je ne sais pas si j'y ferai jouer un jour mais cela fait aussi partie des plaisirs du jdr de vous emmener faie un tour là où vous ne vous y attendiez pas, n'est-ce pas ?

 

http://img.over-blog.com/300x208/0/06/06/51/nouveau/asgard.gif

 

Dans le même registre (éditeur installé, petit format), j'ai craqué pour Les Mille-Marches le "bizarros" (TM @ David) du Grümph chez JD. J'ai l'esprit de contradiction et j'ai particulièrement été attiré vers ce jeu après les retours mitigés que j'en ai lu. Je n'ai pas fini de le lire mais c'est en effet atypique à plus d'un titre... et même que c'en est bien agréable justement pour cela ! Vive la diversité dans le jdr francophone !

 

La grande affaire de ces derniers mois, c'est plutôt les jeux indés. J'ai complété ma collec' de chez la Boîte à Heuhh : On Mighty Thews vraiment excellent, Annalise a par contre tendance à me tomber des mains mais je vais insister puisque David, qui a participé aux relectures, m'en a dit le plus grand bien. Chez les concurrents Narrativiste Editions, j'ai acquis coup sur coup Lacuna que j'ai trouvé aussi enthousiasmant que frustrant (j'en parlerai bientôt en ces lieux) et Le Comité pour l'exploration des mystères que j'ai trouvé, quant à lui, aussi beau que (inutilement ?) compliqué. Dans cette catégorie, on peut aussi mettre le sympathique Dés de Sang de chez Game Fever et même le plus tout jeune 3 : 16 du 7ème Cercle que j'ai acheté sur un coup de tête après l'avoir ignoré à sa sortie : très sympa (un peu dans le genre OMT en fait).

 

SAM 2129 (Copier)

Chose encore plus surprenante pour moi, j'ai renoué avec la lecture de jdr en anglais. Profitant de différents détours vers des grandes villes bien achalandées, je me suis procuré des choses comme Reign, A Dirty World ou Spirit of the Century et j'ai pris grand plaisir à leur (laborieuse...) lecture. Rafraîchissant.

 

http://img.over-blog.com/650x487/0/06/06/51/n-6/SAM_0990--Copier-.JPG

Enfin, n'oublions pas le #1 du nouveau-nouveau-nouveau Casus Belli, très dense et, dans l'ensemble, de fort bonne qualité.

Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens