Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 17:07

La crise la crise la crise ! Mouais... Si vous voulez mon avis, c'est pas la crise pour tout le monde. Il suffit de jeter un coup d'oeil aux actuelles productions de la marque rouge et or pour s'en convaincre. Qu'il est bien loin le temps des figurines en métal blanc au prix élevé. Désormais ce sont des hordes apocalyptiques de gros bidules moches en plastique gris qui déferlent sur les tabletop. Avec des prix complètement ahurissants qui font le désespoir des revendeurs dont la plupart tentent de s'arracher tant bien que mal à l'étreinte mortelle du mastodonte.

 

 

Un seul hêtre vous manque et tout est peuplier   

Lorsque la grande majorité des clients ne peut plus suivre, il arrive un moment où il faut en venir aux produits de substitution. Alors les revendeurs se réjouissent de voir revenir Warmachines, tentent de proposer un flatteur présentoir Prince Auguste destinés aux "connaisseurs" de la peinturlurade, aux limiers du pinceau, prennent à l'essai des jeux improbables... mais après le suicide plus ou moins voulu de plusieurs jeux français moteurs dans les années 2000, ils ont plus l'embarras que le choix ! Après le repli des jdr dans les réserves et autres arrière-boutiques, les figurines vont-elles suivre le même chemin du placard pour abandonner les rayonnages aux seuls jeux de société et de plateau ? On peut se poser la question, car nous ne sommes pas tous des collectionneurs allemands pleins aux as. 

 

12-6

 

Argent trop cher, la passion n'a pas de prix (air connu)

Bien entendu cela contraste avec la situation du petit monde du jdr. Quoi que peut-être pas tant que ça finalement puisque qu'on peut aussi bien entendre que 10 euros pour un supplément de qualité (peut-être le meilleur de l'année...) c'est trop cher et en même temps halluciner sur la folie Ulule (on en est à financer des conventions par Ulule maintenant - je vais peut-être bien arrêter les conventions à ce compte-là moi) et sur la ruée vers les sorties de luxe premium éditions limitées de mon cul qui coûtent un rein (merci d'attribuer cette relative au sujet, le pluriel du verbe coûter est important pour la bonne compréhension de cet énoncé...).    .  

 

du-plomb-dans-la-tete-affiche-france-sylvester-stallone

 

Vente à la sauvette   

De notre côté de petits consommateurs tendus du porte-monnaie, je crois qu'il convient de voir l'aspect positif des choses (qui a son petit côté charognard quand même) : de nombreux joueurs quittent le hobby parce qu'ils ne s'y retrouvent plus, ne peuvent plus suivre, sont orphelins de leurs clubs - beaucoup ont disparu - et vendent leurs collections car ils veulent investir dans le dernier bidule technologique à la con autant qu'à la mode. Ce qui fait qu'on peut trouver des armées entières, parfois pas si mal peintes (toujours mieux que le prépeint en tout cas) pour le prix d'une grosse pièce moche en plastoc. Elle est pas belle la vie ?

Repost 0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 12:05

Ô Ravages, ô désespoir... J'ai été plus souvent qu'à mon tour déçu ces trois ou quatre dernières années à la lecture du seul magazine français spécialisé dans la figurine de jeu...

 

 

ravage_63.jpg

 

Je suis cette publication fidèlement depuis le début, aussi suis-je fort marri de constater son évolution : la plupart du temps aucune vraie info, juste du publijournalisme, du contenu clef en main proposé par les éditeurs et aucune valeur ajoutée. Le joueur qui n'aurait que cette source d'information pourrait se sentir légitimement trahi en découvrant dans le numéro qui suit le dépôt de bilan du jeu dans lequel il a investi (alors qu'il était déjà évident pour les initiés qu'il allait s'arrêter). Ne riez pas, ils ont fait le coup plusieurs fois. "Jeu vais bien tout va bien" pourrait même être le nouveau slogan de Ravages...

Du coup, on se prend à regarder d'un drôle d'oeil les jeux actuellement mis en valeur par le magazine. Quel sera le (ou les ?) prochain(s) sur la liste ? Dans lequel ne faut-il surtout pas se lancer ? Ou bien, subtile variante consumériste, pour lequel faut-il se retenir quelques temps d'investir puisque les figurines convoitées vont se retrouver illico presto sur Ludik Bazar pour un prix beaucoup plus raisonnable (le vrai prix en fait...) ?

Vous le voyez, je suis dans une période de doute. Je crois qu'il manque un peu de pluralisme au niveau de la presse spécialisée dans le jeu de guerre avec figurines.

 

Et le fait que le prochain Ravages soit désormais très en retard n'arrange guère les choses...

Voici ce que dit leur comm' officielle :

 

" Certains d'entre vous s'inquiètent du retard de parution de Ravage 75, et il était temps de vous donner des explications officielles. Ravage change d'éditeur, pour des raisons qui n'ont rien à voir avec le succès de la revue, qui au contraire fonctionne de mieux en mieux (nous avons notamment un nombre important d'abonnés, merci à vous tous). Ce changement amène des obstacles administratifs et juridiques qui ne sont pas complètement levés à ce jour, mais qui le seront très bi...entôt (vers le 7 juin a priori). Nous pensions que tout irait beaucoup plus vite, et nous attendions d'avoir la confirmation officielle pour pouvoir vous annoncer tout ça, mais les décisions prennent du temps, surtout au mois de mai (avec son lot de jours fériés).
Si on ne peut pas encore annoncer quel sera le nouvel éditeur, nous pouvons néanmoins vous dire que l'équipe rédactionnelle ne change pas. Et même que Ravage 75 est entièrement prêt à être imprimé (et vous allez aimer les articles, les auteurs se sont surpassés !). Dès que tout sera réglé d'un point de vue juridique, Ravage pourra sortir très vite. Cette parution se fera au mois de juin. Pour les abonnés, pas d'inquiétude : l'abonnement est calculé en fonction du nombre de numéros à recevoir, pas selon une durée. Même si la sortie du numéro 75 a été décalée, les abonnés recevront quand même le nombre de numéros prévus.
En attendant la parution prochaine, vous pouvez admirer la couverture de ce nouveau numéro. Merci à tous pour votre compréhension et votre soutien à Ravage."

 

Dîtes monsieur Ravage, en même temps que d'éditeur, vous serait-il possible de changer de méthode en abandonnant la langue de bois pour revenir aux bons vieux fondamentaux qui ont fait votre succès des débuts ?

 

 

L6030.jpg

Repost 0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 15:01

Il y a quelques jours le facteur m'a apporté un colis siglé Le Grimoire... Vous en voyez plus bas le contenu. Me voici désormais chargé d'une mission de confiance : mettre en couleur cet Exoskeleton et sa pilote naturiste !

 

Un robot bien monté 

Sculptée sur le modèle de l’illustration de Kendrick Lim, cette réalisation est de très bonne qualité : les lignes de moulage sont habilement placées, l'ensemble est d'une belle finesse de gravure et l'assemblage est assez facile. Le tout est en métal blanc et son échelle la rend compatible avec les jeux de figurines futuristes en 32mm, par exemple et surtout Infinity (il y aura bien un fan pour nous pondre des règles sur mesure non ? Allez, un bon geste !).   

 

Comme l'ordre d'assemblage n'est pas évident, je vous indique ici les principales étapes : d'abord fixer les jambes de l'exosquelette sur le corps, puis les bras ; ensuite fixer le bras de la "pilote qu'à pas de culotte", puis la capotte (de l'exosquelette) puis enfin les accessoires dans le dos, les missiles de réserve et le lance-missiles, et enfin la boite à bastos et la petite loupiotte sur le bras de la mitrailleuse rotative et le cable sur la jambe droite.

   

Comme il m'en a été envoyé deux exemplaires par Le Grimoire, j'ai bien l'intention d'en faire deux versions : une version usine et une toute bidouillée. dans cette perspective j'ai collée la première basée en blanc sur un vieux socle Rackham de figurine en résine.

 

Espérons que cette première réussite se verra adjoindre des petites soeurs dans un futur espérons-le pas trop lointain, puisqu'il est question que les mêmes donnent vie à tous les personnages représentés sur les différentes couvertures de Manga BoysZ...

 

DSC08123  

 

«Le soleil se lève doucement sur la baie de Tokyo. Je peux voir les porte-conteneurs frappés du symbole de l’OTAN livrer leur marchandise. Même de si bon matin, l’activité du port révèle le sentiment d’urgence qui anime l’humanité. Depuis l’invasion, aucune journée n’est pareille. Pourtant, cela n’a pas ébranlé ma sérénité. Les leçons de Maître Koji semblent porter leurs fruits. Le vent salé souffle dans ma longue chevelure brune, hérisse ma peau. Je fais toujours mon footing toute nue. Les dockers et les pêcheurs en écarquillent les yeux, éberlués. Je veux sentir la vie autour de moi, avant d’enfiler mon exosquelette Yokohama et me blinder de céramique et d’acier pour exécuter ma mission. Une Manga Girl ne doit pas faillir. Pourtant, j’ai peur de la mort. Maître Koji, aidez-moi!»

 

legrimoirepaquet.jpg

Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 14:30
Non mais dites-moi que ce n’est pas vrai ! Je venais à peine d’investir une petite fortune dans un super jeu de figurines qui avait l’air top trop bien et mon magasin local – après six mois d’hésitations comme d’habitude – avait même commandé quelques blisters. J’avais fait quelques frais de peinture, trouvé un club qui allait s’y mettre, un forum avec quelques passionnés, bref toute une petite communauté prometteuse. Et là, tout à coup c’est le drame, tout s’arrête, la raison économique qui semble être toujours la plus forte signe l’arrêt de mort de tous ces beaux projets, et mes figouzes sont priées d’aller prendre la poussière sur l’étagère de la relégation où les attendent le FCNA et tous leurs prédécesseurs.

 

 heretic

Amalgame de plomb dans les dents


Les jeux avec figurines ont une franche tendance à s’arrêter sans crier gare depuis toujours et depuis quelques temps particulièrement. Concurremment, et avant que ca n’arrive, ceux qui les commercialisent mettent aussi un temps infini à vous proposer les figurines pour tous les types de troupes développés sur le papier. Alors qu’est-ce qu’on peut faire ? Pleurer à longueur de lignes sur les forums que la vie est moche ? Attendre d’être à la retraite que les gars de chez Kraken Editions aient fini de sortir tout ce qui est annoncé pour le livre de base Genesis ? Ou alors renouer avec l’esprit des années ’80, lorsque faute de merles on mangeait des grives, on mélangeait les marques et les jeux sans se préoccuper de qui que quoi, on produisait du proxy* n’en veux-tu n’en voilà.


blin-bling-dragonC’est dans cet esprit œcuménique que se pointe aujourd’hui l’Hérétique, une nouvelle série d’articles qui entend vous filer quelques tuyaux impies pour vous transformer en flibustiers qui ne respectent ni les marques, ni les gammes. Elle contiendra moult exemples de conversions de figurines qui seront tour à tour transformées, resoclées, repeintes ou réaffectées à un nouveau jeu et vous pourrez la retrouver régulièrement dans la rubrique Du plomb dans la tête des Mondes en Chantier. En attendant toutes ces belles choses, chantons, frères saturniens !

 


Je joue aux wargames (MeC)   ( Air connu) 

 

Intro :

Tu es fada, en figouzes je crains dégun, je vous prends tous ici, un par un !

Au début des années 80, je me souviens des parties

Où l`ambiance était chaude et les MeCs rentraient

Malette à la main le regard froid

Ils scrutaient la salle le rouleau de feutrine calé sous le bras

Critérium sur l’oreille survêtement taché de peinture

Pour les plus class un exemplaire de Rogue Trader

Dès qu`ils passaient non mais oh vise la Star

SOS il est dans ma pool de départ

Tout le monde se levait des tables se formaient

Des tournois de Battle un peu partout s`improvisaient

Je te propose un voyage dans le temps, via planète Wargame


jetdundesix


Refrain/Chorus :

Je joue aux wargames

Hey femme débarrasse donc la table, que je joue aux wargames

 

Je joue aux wargames

Fais rouler des sauts de dés pour jouer aux wargames

 

Je joue aux wargames

Ce soir les dés rouleront pour jouer aux wargames

Je joue aux wargames

Hey femme débarrasse donc la table, que je joue aux wargames

 

Je joue aux wargames jusqu`à c`que la partie bascule

Un Grosbill au fond et tout le monde s`égosillait

On râlait que c`était nul
que ça craignait

 


Le samedi d`après on revenait tellement qu`on s`emmerdait

J`entends encore le rire des filles

Qui assistaient au ballet des figouzes sur la feutrine

A l`intérieur, pour elles c`était moins rose

"Oh cousine, t’arrive encore à respirer, t’as l’air toute chose ? "

 

ticketimagewfb

Voilà comment tout s`aggravait en un quart-d`heure

Le vendeur rappliquait : "oh comment tu parles aux clientes ?"

Viens avec moi, on va se filer

Tête à tête je vais te fumer dans l’arrière boutique

Et tout s`arrangeait ou se réglait sur un jet de dé

L`un disait "fils t`as aucune chance "

Eh les gars, mes dés sont bénis,

hop un lancé double six

Je tablerase tu te rhabilles et moi je joue aux Wargames

Comme pour la peinture c`était le défi

GWK494 double zéro Citadel mon petit

De la bête de concours au pauvre petit newbie

La main sur la poignée de la mallette

Autocollant Games Workshop sur l’arrière

G et W écrit en gros ; sur mon père!

La bonne époque où on sortait  les figouzes avant les Magic tarlouzes

On se collait la bande rouge et jaune à la Games Workshop

J`avais la nuque longue Fred aussi Juju Mika

La coupe à la Marley Nono était rasta des affro

Sur Stéphane et Arnaud déjà à Warhammer à côté d`eux

 

Personne ne touchait une bille

On jouait aux wargames

 

Refrain/Chorus

 Warhagarmeur Battle

DJ Speech :

En direct de la salle municipale, en duplex live avec

le méchant Club des trolls du chaos c`est tout de suite 3, 2, 1, Dj :

merci à toutes et à tous d`être encore avec nous ce soir

au Club des méchants trolls du chaos,

Nous sommes ensemble ce soir pour un tournoi de Battle infernal

avec un grand concours de peinture.

De nombreux super cadeaux pour les heureux gagnants,

il y aura les blisters de nains du chaos, les autocollants Citadel,

les vieux CB, les fanzines,

à la technique c`est Michel, l’arbitre c`est Momo,

on pose la feutrine sur les tables, on installe les décors comme il faut,

allez c`est parti...

 

Je joue aux wargames (x2)

whbswing

 

 


Je joue aux wargames, pas de pacotille
T-shirt sale, dés nacrés qui brillent

Des gestes lents ils prenaient leur temps pour déployer

Les armées qu`ils avaient élaborées dans leur grenier

C`était vraiment trop Geek

Un mec assurait tout le monde criait : ah oui Nono !

La salle s`enflammait et tous les yeux convergeaient

Les différents s`effaçaient et les rires éclataient

Beaucoup disaient que nos soirées étaient sauvages

Et qu`il fallait rentrer avec une calculette micropinaillage

Foutaises, c`étaient les ragots des jaloux

Et quoi qu`on en dise, nous on s`amusait beaucoup

 

Aujourd`hui, encore on peut entendre des fans dire

Hayya, MeC, ils jouent aux wargames.

 


6a00d83451ede869e20120a7be840e970b-800wi

* : pour celles et ceux qui ne sauraient pas, on désigne par Proxy les figurines du commerce d’une autre marque ou les conversions maison destinées à prendre la place d’une figurine donnée, que ce soit pour introduire un peu de variété au sein d’une unité, parce que cela permet quelques économies ou tout simplement pour satisfaire l’instinct du convertisseur fou qui sommeille en beaucoup de figuéristes. Dans ce cas précis on observe d’ailleurs au moins autant de proxys miteux que de proximité.

Repost 0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 13:20

Autant être honnête avec vous, cette série d’article sur les différentes façons de se constituer une belle collection de décors pour figurines n’est pas désintéressée. J’ambitionne en effet que le blog des Mondes en Chantier puisse intégrer le cercle distingué des blogurinistes. Jusqu’à présent nous avions la rubrique Du plomb dans la tête qui constituait un effort dans ce sens, mais il s’agissait plus d’article d’analyse sur les produits et les stratégies des différents éditeurs que d’aides de jeu ou de conseils pratiques. Il était temps de se remonter les manches pour montrer pâte verte !

 

Il est venu le temps des cathédrâââleuuuuuu !!!!!


Après l’article sur l’utilisation des décors d’aquarium j’ai ressenti le besoin de sortir la tête du bocal pour m’aérer un peu. Mon attention s’est alors portée sur les décors spécifiquement destinés au jeux avec figurines et la façon dont on peut les mélanger à d’autres éléments pour obtenir de superbes tables de jeu.


Pour commencer j’ai tout de suite vu grand, je me suis lancé dans la construction d’une cathédrale digne de ce nom. Pour en avoir une qui soit suffisamment grande pour être un peu impressionnante mais tout de même pas trop pour laisser de la place sur la table, je me suis tourné vers les photophores décoratifs (des églises, des temples et ainsi de suite) que l’on trouve à la période des fêtes de fin d’année. J’ai jeté mon dévolu sur une assez grande façade d’église.


Il y avait quelques trous dedans, en forme d’étoile par exemple sur un clocheton, que j’ai repris à l’enduit de rebouchage ou tout simplement avec du ruban adhésif. J’ai aussi ajouté quelques éléments en plastique (GW) ou métal (Rackham) issus de ma boîte à rabiots pour améliorer le niveau de détail. Restait à trouver l’arrière du bâtiment que je voulais caractéristique, c’est-à-dire avec des arcs portants. Je désespérais de trouver quelque chose qui convienne quand j’ai découvert la gamme des décors Pegasus Hobbies. J’ai vite deviné que je pourrais facilement construire une cathédrale gothique impressionnante en très peu de temps avec tout ça.


Je me suis donc rendu dans ma crèmerie habituelle et j’ai raflé tout ce qui était disponible dans cette gamme. J’ai ainsi pu constituer l’arrière de la cathédrale avec les arcs boutants qui vont bien, les gargouilles, et tout, et tout. Sur ma lancée j’ai construit un petit oratoire avec des éléments de décors pour 40k de GW que j’ai positionné sur l’arrière de la façade, histoire de pouvoir utiliser aussi l’intérieur du bâtiment. Puis j’ai entrepris de confectionner des toitures en ardoise pour couvrir le corps de la cathédrale, ce qui s’est fait sans difficultés particulières avec du carton et la technique des bandes superposées pour simuler les ardoises.



Il faudra avant la phase de peinture ajouter un peu de texture, sans doute avec de l’enduit Sable de chez Prince Auguste, puis après les couche de bleu qui vont bien donner un aspect luisant d’ardoise après la pluie avec un petit passage à l’Eau artificielle GW qui est parfaite pour cet usage.


Enfin, pour mettre tout à niveau je vais construire le parvis de la cathédrale avec du Stirodur dans lequel je découperai des marches et sur lequel je graverai un dallage.


Vingt dieux la belle église !


Toujours sur le principe du photophore transformé et toujours avec des pièces Pegasus Hobbies et une ou deux pièces GW issues de ma boîte à rabiots j’ai aussi facilement construit une petite église. Couleur tuffeau elle était quasiment prête  tel quel à être posée sur la table, si ce n’étaient les trous d’aération dans le toit. Je n’ai donc eu qu’à enduire celui-ci (en l’occurrence pour la première couche avec une petite dose de Roche liquide grise de chez Prince August étalée à la spatule) en prévision de la mise en place des ardoises que je réaliserai directement en les gravant dans la deuxième couche (normalement à base de Gel de mica – toujours chez Prince August – qui devrait avoir la structure appropriée). Evidemment il convenait aussi de trouver une porte pour la placer devant l’ouverture par laquelle on glisse normalement les bougies. Comme je n’avais rien de la taille qui convenait j’ai opté pour la célèbre méthode du balsa qui va me permettre très facilement de confectionner une porte cloutée du plus bel effet. Je tacherai de trouver deux gros anneaux pour qu’un éventuel malandrin poursuivi par le guet puisse venir y réclamer asile…



L’immobilier à petits prix


Pour compléter cet article sur les photophores je voulais aussi vous parler de la ribambelle de petites maisons sur laquelle j’ai pu mettre la main au fil des années, et que j’ai toutes plus ou moins transformées. Toujours les mêmes techniques : un peu de balsa, un peu d’enduit de rebouchage ou quelque chose comme ça, quelques petits éléments de décors en plastique de chez GW ou éventuellement en plomb de chez Rackham (que vous pouvez en ce moment récupérer à vils prix), quelques coups de pinceau pour les bases colorées plus quelques lavis GW, et le tour est joué ! Les rues de la ville prennent vie mais comme vous pouvez vous en rendre compte si vous visitez les sites des passionnés anglo-saxons, je suis encore à des années lumière du genre de délire qu’on peut atteindre si l’on est… disons, vraiment persévérant !


Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 13:38
Mes petits camarades du club Vae Soli et les gars de l’association Anjoute organisaient l'autre week-end un tournoi de jeux d’Histoire et de stratégie dans les salles du Musée des blindés à Saumur, à l’occasion de l’animation « BLINDÉS, 7ème ART ET JEUX D'HISTOIRE ».

Ce n’est pas une mauvaise idée de faire se rencontrer les petits et les grands soldats, dommage en revanche que les prix d’entrée étaient complètement dissuasifs. Au programme, entre autres choses, on trouvait du Flames of War et du 4Ok.

Décidément, dans la catégorie Figurines, ça bouge à Saumur !









Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 10:00
Histoire de se remonter le moral après l’annonce de l’arrêt d’Hell Dorado je vous propose un petit billet d’inspi (voir de ruse) concernant différentes façons de se procurer des décors à bas prix et quasi utilisables en l’état pour nos tables de jeux. Il inaugure une nouvelle série d’articles pour notre rubrique « Du plomb dans la tête » qui s’intéressera davantage aux figurines et aux décors en eux-mêmes qu’aux règles ou aux aléas économiques que rencontrent les différentes maisons d’édition, comme c’était essentiellement le cas dans les textes précédents. A l’instar du « Cyberpunk reload » cette série devrait être assez longue, j’espère qu’elle rencontrera autant de succès et qu’elle pourra permettre à Mondes en Chantier d’intégrer la caste très enviée des blogurinistes !

(... la suite)

Petit papa noël


Il y a aussi les décors de noël qui peuvent se révéler les amis des figuéristes. On en trouve à très bas prix dans les deux derniers mois de l’année dans différentes boutiques de soldeurs. Vous pouvez par exemple regarder du côté des photophores en forme de temple ou d’église. J’ai par exemple acquis pour trois fois rien un temple tout à fait à la bonne échelle pour du 20/25 mm qui nécessite juste quelques petites retouche de peinture et peut-être un lavis pour s’approcher d’un rendu tuffeau, et encore, c’est vraiment pour être perfectionniste.

 


Dans le même genre j’ai aussi trouvé quelques petites maisons photophores que j’ai intégrées dans un quartier médiéval. Là encore quelques retouches de peinture et un peu de mastic pour colmater les trous d’aération en forme d’étoiles et l’affaire est dans la hotte !

 


Dans cette même catégorie des décors de noël - mais pas du tout bon marché en revanche, on trouve aussi les décors et accessoires de type Lemax et compagnie. C’est franchement hors de prix mais c’est parfois très beau, pile poil à l’échelle et déjà très bien peint. Comme ça coûte bonbon je me suis contenté d’un joli pont couvert et d’une boite qui propose deux pontons en bois qui me permettront d’ajouter une touche de réalisme au quartier du port dont je vous parlais au début de l’article. Et ce n’est qu’un (petit) début !


Repost 0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 10:00

Histoire de se remonter le moral après l’annonce de l’arrêt d’Hell Dorado je vous propose un petit billet d’inspi (voir de ruse) concernant différentes façons de se procurer des décors à bas prix et quasi utilisables en l’état pour nos tables de jeux. Il inaugure une nouvelle série d’articles pour notre rubrique « Du plomb dans la tête » qui s’intéressera davantage aux figurines et aux décors en eux-mêmes qu’aux règles ou aux aléas économiques que rencontrent les différentes maisons d’édition, comme c’était essentiellement le cas dans les textes précédents. A l’instar du « Cyberpunk reload » cette série devrait être assez longue, j’espère qu’elle rencontrera autant de succès et qu’elle pourra permettre à Mondes en Chantier d’intégrer la caste très enviée des blogurinistes !

 

Ca va dans le fond

 

Mon premier filon concerne les décors pour aquariums. Pour exemple voici une sorte de petit immeuble dans le style pueblo qui fera sans aucune retouche un décor pour un quartier portuaire dans une ville médiévale ou encore  pour des orks à WH40K ou dans un environnement désertique. J’y ai placé un pirate Wargame Foundry ainsi qu’un Officier impérial et un Répurgateur GW pour que vous puissiez vous faire une idée de l’échelle du décor.

 

 

J'ai aussi pu me procurer ce sympathique petit pont en bois (en résine en fait) sous lequel coule une rivière...



...et ce beaucoup plus grand pont en ruine d'apparence futuriste qu’on peut poser directement sur la table si on joue à 40K, mais qu'on peut facilement transformer en viaduc ou en pont médiéval avec quelques rapide retouches pratiquées à l’enduit de rebouchage (visible en blanc sur la photo).

 


Je souhaiterais aussi mentionner quelques décors que je n'ai pas encore acquis mais qui sont sur ma wish list pour très vite : un phare qui rejoindra mon quartier du port de Cadwallon, là encore sans retouches, et une tour de guet.

 

Et il y a ceux que je n'envisage pas d'acquérir dans l’immédiat mais qui à mon avis pourraient rendre service à bien des figuéristes, comme par exemple ce magnifique temple grec en ruine pour ceux qui jouent des Guerriers d’Héraklyn au Retour des dieux...


...ou encore pour des aventures pulpesques dans la jungle orientale un temple à l’allure birmane, et – toujours dans la jungle - pour ceux qui jouent des Hommes Lézards une pyramide Maya de tout de même 28 cm de haut (tu m’as conquis je t’adore). De même il existe de nombreux décors de type égyptien (Louxor, j’adore aussi).

 

En plus de cela vous avez la possibilité d’utiliser la végétation synthétique en tous genres – particulièrement indiquée pour simuler une végétation extraterrestre luxuriante par exemple pour les jeux futuristes, mais ça c’est tellement connu que je n’en parle même pas.

(à suivre...)
Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 09:12

C’était mieux avant…

 

En allant faire un tour dans une célèbre boutique de Bordeaux – L’Antre des dragons - j’avais déjà constaté (avec un peu d’étonnement) que je n’y trouvais pas tout ce que je voulais (comme c’était le cas encore quelques années auparavant). La faute au temps qui passe et à Internet me disais-je. Puis en me rendant à La Guilde des Joueurs à Angers je fus assez surpris de constater qu’il n’y avait plus de rayon JdR. Une boutique de JdRs sans JdRs donc… Bon, ça m'était déjà arrivé avec L'Amusance à Rennes pendant quelques temps, mais quand même ça fait toujours drôle.

 

Sur un plan légèrement parallèle on peut aussi s’interroger sur la disparition des rayons de figurines qui apportaient une grosse part du chiffre d’affaires des boutiques. Il y a eu tout d'abord le sabordage en règle de Rackham le rouge (que le grand cric bouffe du plastic !) qui a laissé des trous béants sur les rayonnages. Et voici que Geoff (fidèle à la politique de communication transparente qui a été sa ligne de conduite depuis le début)  vient d’annoncer sur le site d’Hell Dorado (http://helldorado.fr/news/asmodee-arrete-l-edition-de-hell-dorado.php) qu’Asmodée arrête l’édition du jeu. Voilà donc un pur chef d’œuvre sacrifié sur l’autel de la (dé)raison économique au moment où on attendait la version anglaise, le lancement d’un programme pionnier et à la veille de la sortie d’une nouvelle faction. Ouch, ça fait mal ! Bon évidement la communauté des joueurs est tombée de sa chaise et s’est relevée d’assez mauvaise humeur. Des appels au boycott des autres jeux d’Asmodée ont ainsi été lancés (je me garderai bien de les relayer ici, c’est illégal et peu constructif, mais je note quand même que depuis cette annonce j’ai une tendance assez prononcée à me désintéresser complètement de leurs jeux. C’est psychologique.)

 

Chats alors !

 

Bon, à l’heure actuelle, et après les petites douceurs qui accompagnent toujours ces moments incertains (il se murmure que Kraken éditions aurait fait une proposition pour reprendre uniquement les moules de la gamme Hell Dorado…), il semble que le jeu (et l’équipe nantaise des sculpteurs, ce qui est essentiel) soit en bonne voie d’être repris. On ne peut que croiser les doigts en attendant des jours meilleurs.

En parlant de Kraken, et donc d’Alkemy, il est confirmé depuis quelques mois déjà qu’un jeu de rôles basé sur l’univers de ce jeu de figurines (le monde de Mornea) va être édité par Les XII singes, avec un premier livret consacré aux Khalimans, ces chats persans humanoïdes vénitiens du désert. La chose sera compatible avec D&D dans le cadre de la GSL. Un scénario est déjà en ligne (http://les12singes.com/spip.php?article64). Je dois dire que je ne suis pas fou d’impatience à l’idée de cette sortie. Je préférerais franchement que les vagues de figurines se succèdent un peu plus rapidement (Kraken communique fort justement à ce sujet : « Concernant la question des sorties espacées: L'équipe est bien consciente que notre politique de sorties actuelles est un frein pour beaucoup d'entre vous. La raison de cette politique est simple : Alkemy existe depuis maintenant une petite année, Kraken depuis à peine plus longtemps. Alkemy est notre premier jeu et monopolise tous nos moyens financiers. Mais ceux-ci ne sont pas extensibles. Nous ne possédons pas la puissance économique d'un Hasbro ou d'un Games Workshop. De fait nous devons attendre que les vagues précédentes se rentabilisent afin de pouvoir financer les suivantes. Nous avons aussi fait le choix de nous développer à l'international, demandant de fait des investissements que vous joueurs français ne ressentez pas et vice-versa. Cela amène une situation où nous devons espacer nos investissements afin de pouvoir pérenniser notre activité. En bref, tout ceci n'est pas le signe que le jeu ou l'entreprise va mal, c'est le signe simplement que nous faisons les choses au rythme auquel nous devons les faire pour que notre activité reste saine. ») même si évidement les deux ne sont pas liés. Et puis je dois dire aussi que je trouvais déjà l’univers en question fort léger et un peu bancal pour un jeu de figurines, alors pour un jeu de rôles… En revanche, il est certain que graphiquement ça a de quoi attirer l’œil.

 

Quand y’en a plus y’en a encore !


En théorie cette disparition momentanée (espérons-le) devrait ouvrir un boulevard à Infinity, le jeu qui a les règles les plus innovantes du moment et les plus belles figurines futuristes de tous les temps. Or il semble que ce ne soit pas vraiment le cas : la mayonnaise Infinity a du mal à prendre et on peine à trouver les nouveautés même dans les meilleures boutiques hors de la capitale bretonne ou française. Sans doute aussi (pour ce qui est des fans d’Hell dorado) qu’on ne passe pas comme ça du médiéval au futuriste.

 

Par ailleurs, une mauvaise nouvelle ne venant jamais seule, après Rackham c’est au tour de Privateer Press de se mettre au plastique prépeint pour Warmachine. Les premières photos nous permettent déjà de dire que c’est hideux.

 

Mais tout espoir n’est pas vraiment perdu puisque déjà la relève frappe au portillon avec par exemple les québécois de Bastion Studio et leur jeu Exillis (Best of Show du GAMA Trade Show 2009) qui nous promet quelques belles figurines historico-fantastiques (en plastique toutefois…, mais avec les frères Perry on sait maintenant que le plastique même historique ça peut être fantastique !). Ah, et puis Nemesis aussi, des espagnols de chez Zenith Miniatures, qui fait suite à l’invasion ibérique (Arena Deathmatch de chez Avatars of War dont on peut dire que certaines réalisations ont un look quand même un peu daté (voyez le barbare par exemple) et Ron & Bones de chez Tale of war qui nous propose quelques belles références mais aussi des figurines tellement cartoon qu’elles en sont quand même un peu spéciales). Bref vous l’aurez compris, question concurrence, en matière de figurines les ibères sont décidément très rudes.

 

Et puis ne perdons pas de vue non plus Okko qui nous avait fait l’immense déplaisir de sortir sans figurines (enfin si mais en carton…) mais dont la gamme actuelle produite par Hazgaard est de toute beauté, non plus que le futur jeu (enfin on peut toujours rêver) de Rackham avec les règles de ce même Okko mais dans les rues de Cadwallon.

 

Et puis dans le genre futuriste il y a toujours Consortium, jeu d'Anticipation résolument orienté "tactique", violent, réaliste, et (qui) se mène tambour battant (d’après ses créateurs) avec des règles disponibles gratuitement sur le site (http://www.consortium-univers.com/boutique/index.cfm) et des figurines (32 mm) en résine dont la gravure comme le moulage sont annoncés comme étant d'une grande finesse. Ou sinon Incursion, sorte de Space Hulk like avec des zombis dans un univers Pulp (http://www.incursiongame.com/) proposé par Grindhouse.

 

L’avis aquatique


Mais tout de même, des boutiques qui seichent sur les jeux de rôles, beaucoup moins de figurines en rayon sauf chez Kraken, des jeux de plateau qui ne nous refilent que du carton et sont loin de tous faire leurs pieuvres, et des jeux de carte qui n’ont plus le vent en poulpe… avouez qu’il y a de quoi en avoir un peu calmar. Au fond, que va-t-il nous rester ?

Repost 0
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 08:54

La sortie récente de la deuxième édition du livre de règle d’Infinity est l’occasion de vous proposer une revue de détail du révolutionnaire jeu d’escarmouche avec des figurines futuristes créé par les espagnols de Corvus Belli.


(... suite)


Mais  qui on tire là ?

[Budda budda budda !!!]


Comme toujours dans les jeux de figurines (bien que de façon plus ou moins marquée selon les cas) chaque faction jouable correspond à un style de jeu, qui pourra dicter votre allégeance à telle ou telle superpuissance, à moins que vous ayez tout simplement décidé de jouer avec les figurines qui vous plaisent ! Dans l'univers d'Infinity les forces en présence sont au nombre de 6 plus 1. A tout seigneur tout honneur, la PanOceania est la plus grande et la plus présente des superpuissances, formée au commencement du bloc océanique de la terre dans lequel l’Amérique du Nord et l’Europe en faillite économique ont également fusionné. Ils ont des robots de combat... Yu Jing est un nouvel empire oriental (donc manipulateur et cruel), une dictature géante dirigée par l’Empereur et où se mêlent lutte de pouvoir et profit personnel. Rien de bien différent de la chine aujourd'hui donc. Vive le Tibet libre ! Ah ah, ça doit sonner de partout chez vous les alertes Internet, mais c'est encore un pays libre ici***** bande de fourbes ! Et encore ça c'est rien, en plus je boïcote les figurines en plastique Made in China de Rackham. On vous aura !


Euh humphf, pardon... Je disais donc, Ariadna est formé de la première mission de colonisation de l’espace, qui à la suite d'une terrible catastrophe, a échoué sur une planète hostile. Depuis ils essayent de se refaire avec les moyens du bord et compensent au corps à corps ce qu'ils perdent en capacités technologiques. D'ailleurs ils ont des garous et des highlanders. Et même des highlanders-garous. Ok, je vais jouer ça ! Haqqislam est une néo-nation musulmane basée sur des dogmes philosophiques et scientifiques rénovés et qui développe sa connaissance de la technologie biologique. Par ailleurs ils ont aussi des motards fous armés de néokalachnikovs basées sur des dogmes drôlement philosophiques aussi.


Les nomades sont des éxilés, ceux qui ont fui les autres superpuissances et qui refusent de vivre sous la surveillance de l’intelligence artificielle de l’humanité et de ses moniteurs : l’Aleph. Ils vivent sur le Battlestar Galactica. Pendant ce temps, de l'autre côté de l’univers, ce qui est bien entendu une façon de parler si l'on veut bien considérer deux secondes la théorie de la relativité générale ( http://www-cosmosaf.iap.fr/RG-presentation-hypertexte-site.htm ), l’Armée Combinée, un énorme empire despotique constitué de races extraterrestres sous l’égide d’une autre intelligence artificielle, vient juste de découvrir l’humanité... Comme c'est une intelligence artificielle qui a des capacités au-delà même de ce que nous autres pauvres mortels pouvons imaginer, c'est en toute logique qu'elle va s'efforcer d'éradiquer la race humaine. Sinon il y a aussi de plus en plus de mercenaires qui peuvent s'adjoindre agréablement à telle ou telle faction, et qui pourraient aussi – pourquoi pas – se mettre à leur propre compte.


Metal is better than Meat, ou l’art du T.A.G.

[Dive active]


Pour les amateurs de gros robots (pas si gros que Goldo quand même) avec des flingues, c’est par ici que ça se passe. Les TAG, ou Tactical Armoured Gear/Equipement Tactique Blindé sont en effet des Mecha du genre Mobile Suit Gundam. Je sais que vous êtes de vieux routards alors je vous la fait courte : un TAG c'est beau mais c'est cher – en terme de points comme en terme d'euros - et (relativement) fragile, alors il faudra le rentabiliser parce que fatalement avec sa grande taille et sa peinture chromée il va attirer les tirs comme une place de Ministre attire les renégats.



Gardez la dernière cartouche pour vous !

[Increasing dive speed]


Alors au final, que penser d’Infinity ? C’est tout simplement le jeu de figurines qui propose les plus belles figurines futuristes du moment, le système le plus innovant de la décennie, qui va changer votre façon de jouer, et qui ouvre de nouvelles voies pour les jeux à venir. Il nécessite de nombreux décors, par exemple un environnement urbain assez chargé, pour que les parties soient intéressantes et les parties en question requièrent aussi une bonne dose de scénarisation, ce qui nous éloigne des démons du rasage de tabletop. Bref, c’est un jeu exigeant, qui s’adresse à des joueurs décidés à s’investir, à peindre des figurines, qui aiment aller plus loin que juste lancer des dés, un jeu qui mérite qu’on s’intéresse à lui.


Le jeu organisé qui se met en place sous l’impulsion de la communauté française des joueurs (avec notamment la Coupe de France Infinity des boutiques 2008 remportée par Mike Marchal avec une faction d’Ariadna) va je l’espère permettre de rendre plus populaire un jeu qui a beaucoup souffert de critiques à ses débuts. Ses détracteurs lui reprochaient d’être difficile d’accès, confus, de faire la part belle au fluff, pour tout dire d’être réservé à une certaine élite. Évidement il s’agit d’un jeu qui propose une gamme entièrement métallique qu’il faut monter et peindre (probablement les plus belles figurines futuristes sur le marché, je l’ai déjà dit ? Probablement les plus chères aussi – ce qui n'est pas peu dire dans ce domaine,,, mais quand on aime on ne compte pas, n'est-ce pas ?) et non pas de saloperies en plastoc prépeint pour kévins mous du pinceau. Et effectivement les règles sont, non pas compliquées mais complexes, ce qui permet une richesse de jeu inégalée, qui fait par exemple passer le système de jeu d’AT-43 pour une vieillerie issue d’une époque révolue.


« A l'aventure compagnons » (air connu)


Si vous voulez vous lancer comme moi dans l'aventure, sachez que le 1er Open Aegis Infinity va avoir lieu les 14 et 15 mars prochains, organisé par l’association Terra Ludis de Montpellier en collaboration avec le Bureau Aegis. Il s'agira d'un week-end-end centré sur Infinity avec principalement un tournoi basé sur le format AEGIS 2009 (et donc comptant pour l'Infinity Tournament System), un concours de peinture, de speed painting et une nocturne. Pour  vous inscrire suivez ce lien : http://www.tabletoptournaments.net/fr/t3_tournament.php?tid=4184


Le prix du tournoi est de 15 euros (ce qui couvre l’ensemble des activités ayant lieu lors du week-end-end), il se déroulera sur le format Aegis (c’est à dire 450 points avec sélection de 300 en début de chaque ronde) en 6 rondes qui seront jouées sur les deux jours. L’accueil des joueurs se fera à 10H pour commencer le tournoi à 11H et le règlement complet ainsi que les 3 premiers scénarios joués et la feuille d’armée pour envoyer votre liste d’armée seront disponibles sous peu.


***** : ah, pardon, on me dit que non dans mon oreillette.

Repost 0

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens