Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 14:01

Terra Incognita manquait à ses adorateurs, sur des charbons ardents depuis Monsieur de Quatre Pattes, mais voici qu’il fait à nouveau irruption comme un bolide dans le paysage rôlistique, avec un nouveau voyage qui fera, du moins l’espérons-nous, l’effet d’une éruption !

 

volcan-islande.jpg

Sont-ce en effet les songes qui influent sur l’actualité, ou bien - tels les chiens qui se lèvent pour hurler à la mort longtemps avant que les premières vibrations ne fassent trembler les assiettes du buffet - avons-nous perçu avec notre truffe ludique quelques bribes de l’avenir ? Toujours est-il qu'à l'heure où la navigation aérienne en Europe est perturbée par les nuages de particules issus du volcan islandais ... le prochain supplément pour le jdr Terra Incognita, un gros scénario intitulé Un sinistre voyage, conduira les personnages des joueurs vers des contrée aussi telluriques qu’exotiques mais heureusement beaucoup plus chaudes que la glaciale Islande puisqu'il s'agira d’une version revue et corrigée de l’Arabie Heureuse.

 

L’Arabie, c’est où, dites ?

 

"L'Arabie heureuse désignait pour les Grecs et Romains l'Arabie du Sud (actuel Yémen), relativement humide grâce à ses montagnes et à un important système d'irrigation, centre de la riche civilisation des Sabéens. C’était déjà à cette époque une terre semi-fabuleuse, où habitait le phénix et d'où provenait l'encens nécessaire aux actes religieux, ainsi que d'autres épices. Elle pouvait aussi constituer une étape sur les routes maritimes vers l'Inde et l'Extrême-Orient et s'opposait par son nom aux autres "Arabies" connues par les Romains : l'Arabie pétrée, ancien royaume des Nabatéens devenu province romaine en 106, et l'Arabie déserte, décrite par Ptolémée, constituée de déserts parcourus par les Arabes, immenses territoires arides qui s'étendaient jusqu'en Mésopotamie et étaient voués au nomadisme."

 

Mais, trève de Wikipedia et autres Que sais-je ?... nous sommes là pour faire du jeu de rôles en général et du Terra Incognita en particulier. Ainsi, les copieuses (environ la moitié des 64 pages du livret) annexes de Un sinistre voyage contiendront une présentation synthétique de la place de l'Arabie Heureuse dans l'uchronie Terra Incognita avec la mise en avant des points d'intérêt ludique de cette région. De quoi, nous l'espérons, vous donnez envie de jouer puis de rejouer dans cette lointaine et exotique contrée.


En guise de preview, voici le tout léger PDF de cette annexe :

 

annexe-arabie.jpg

Ambiance de la brousse, attention les secousses !

 

Le Royaume du Grand Achabé est une portion imaginaire (disons : située Nulle Part...) de cet Orient fantasmé. Le Grand Achabé est niché au fond du golfe de la Doubaille, constitué par une plaine cotière marécageuse, un plateau étroit et des montagnes volcaniques où parviennent - au gré de quelques sources bienvenues, à prospérer quelques touffes de végétation tropicale.

 

Le Grand Achabé est enclavé dans le Royaume du Petit Achabé, dont les dirigeants successifs n'ont pu qu'observer amèrement le développement prospère de ces voisins détestés pour leur enrichissement miraculeux au gré de l'exploitation des richesses naturelles et du commerce avec le lointain. Confronté à une impitoyable guerre de succession larvée, le Petit Achabé ne cesse de décliner au gré des assassinats, empoisonnements et coups d'état et pourrait bien finir, à ce compte-là, par subir la loi de son voisin cotier.

 

Toujours en guise de preview, voici la carte de la région dessinée par David. Vous la trouverez en plus grand format dans les annexes de Un sinistre voyage.

 

carte-achabe.jpg 

Interlude

 

Je t’écris d’Alcibiade où nous attendons le premier jour de pluie. Ici tout est sec, et quand le vent repart avec la marée, il fait voler la poussière rouge du haut-plateau. C’est une poussière soufrée. Le soufre jaillit quelques fois, par delà la jungle, aux confins du Royaume du grand Achabé.

 

Nous attendons la pluie et son cortège festif. Ce sont les hommes qui dansent ici, avec sérieux et application, à grands pas lourds et compassés, comme on pile le raisin, et à chaque reprise on voit leur chair qui tremble.

 

D’ailleurs, c’est tout le pays qui tremble avec eux, c’est un pays de séisme, un pays de failles et de craquelures.

 

Lorsque l’augure qui mène la caravane aura donné le signal, nous partirons vers l’intérieur des terres. On m’a désigné ce matin, au caravansérail, une carne apathique. Je l’ai détestée à première vue, j’ai peine à croire qu’elle me portera beaucoup plus loin que la Porte du Désert.

 

Enfin, nous verrons…

Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Terra Incognita
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 10:33

Bah oui, en fait.


C'est ce que, à ma grande stupéfaction, j'ai découvert sur moi-même au détour d'une bien intéressante (mais trop courte) conversation lancée par Alias sur le forum Antonio Bay.


Alias, auteur de Tigres Volants et grand geek devant l'éternel, lançait à l'occasion la question aux MJ hantant les lieux : "comment vous la gérez-vous l'infodump ?".


Aha. Easy.


Au début, j'ai été tenté de lui répondre que je la gérais sans doute très bien dans la mesure où j'en ignorais jusqu'à la signification du terme, c'est dire si je ne suis pas dérangé par l'infodump, moi.


Et puis, je me suis cultivé et j'ai découvert qu'on appelait ainsi en anglais l'acte narratif qui consiste à introduire dans le récit, d'un seul coup et en préalable inévitable au début de l'intrigue véritable, une grande quantité d'informations sur qui sont les personnages, dans quel monde ils évoluent et, bien sûr, dans quel état j'ère. Si on y ajoute même, parfois, l'explication du système de règles, il faut reconnaitre que, en jeux de rôles, l'infodump (hop, adopté) est une importante problématique pour le MJ.


Du point de vue de mon expérience personnelle, l'infodump a longtemps été de soi. On avait du temps, on pouvait consacrer toute une séance à une création de persos avec dix mille digressions, tout en mangeant des gatos etc. Pire même. Dans nos jeunes années, il n'était pas toujours aisé de réunir le nombre de joueurs nécessaires à une vraie partie et l'infodump était alors la meilleure façon de faire du remplissage en attendant qu'une partie puisse débuter/avoir lieu. C'était encore plus vrai au club.

La question s'est en fait surtout posée avec les parties en convention et, a fortiori, les démonstrations de Terra Incognita que, bien entendu, les joueurs ne connaissent ni des lèvres, ni des dents avant de commencer à jouer.

Mes solutions n'ont sans doute pas grand chose d"original mais je les récapitule dans ce post :

1. Un exposé introductif est indispensable quel que soit le jeu auquel on joue. Même si c'est à D&D, indiquer l'univers de référence, l'esprit de la campagne, le point de départ... on ne peut y couper.

2. Par contre, il faut qu'il soit très bref. Même 5 mn, c'est trop long. Alors il faut charcler, ne pas hésiter à enlever du gras voire à caricaturer. Quand on est le créateur du background, ça fait un peu mal de le résumer par "c'est un peu le mélange entre les 3 Mousquetaires et les Mystérieuses Cités d'Or, tu vois ?" mais ça vaut toujours mieux que de noyer le béotien sous un flot de détails inutiles pour le moment.

De même, il vaut mieux utiliser un moment creux de l'intrigue pour dire "ah, au fait, j'ai oublié de vous dire..." plutôt que de tout dire d'un coup au début.

3. Sauf cas particulier (PJs très étrangers, amnésiques, explorateurs de Terres Inconnues...), je proscris totalement le coup du PNJ qui raconte l'histoire de l'univers ou autre. Cela rend les PJs extérieurs au monde arpenté et c'est un peu l'inverse, pour moi, du but recherché.

4. Idem pour le vieux grimoire encyclopédique à compulser en cours d'aventure. C'est pourtant sympa comme idée, je trouve mais, d'expérience, les joueurs s'y raccrochent souvent comme à une bouée de secours et pensent qu'ils vont TOUT trouver là-dedans : nom du coupable, plan génial, piste du trésor... Résultat, ils l'épluchent jusqu'à la dernière virgule, essayent de lire entre les lignes, se le refilent sans fin au lieu de jouer leur perso tous ensemble. Assez pénible.

5. Des prétirés typiques et agrémentés d'un court historique (1/3 de A4, c'est bien), c'est quand même le meilleur moyen d'éviter une séance interminable de questions/réponses.

6. Lors d'une dernière démo, j'y ai ajouté une fiche A4 personnalisée pour chaque joueur avec l'infodump spécifique au scénario joué. Elles étaient rédigées sous forme de FAQ avec réponses rapides. Les questions auxquelles elles répondaient étaient :
- Mais où suis-je exactement ?
- Et, en fait, pourquoi suis-je ici ce soir ?
- Qui est ce [nom du PNJ principal] dont on parle tout le temps ?
- Qui sont ces gens à la même table que moi ?
- Quels sont mes rapports avec eux ?
- Et, surtout… qu’est-ce que je suis probablement le seul à savoir ?!

Je crois que ça avait bien marché. En tout cas, je le referai.

 

A ce propos, cete séance portait sur le scénario pour Terra Incognita, Monsieur de Quatre Pattes. Or, je me suis rendu compte grâce à cette discussion que je n'avais pas mis ces fiches à disposition des éventuels Maistres qui envisagent de faire jouer ce scénario et seraient intéressés par ces procédés d'introduction. Le boulet !

 

Comme ces prochains jours, on va pas mal vous reparler de Terra Incognita pour lequel va enfin sortir du neuf (non ? siiii), c'est là l'occasion de me rattraper et de vous proposer ces fiches d'infodump à télécharger :

 

infodumpIl y en a 6, ça devrait suffire car je connais peu de tables à plus de 6 joueurs quand même. Comme vous le verrez, le texte est très similaire de l'une à l'autre. Seule la fin est personnalisée afin que chaque joueur ait pour son personage un petit truc personnel qui pourrait le rendre intéressant aux yeux des autres. C'est ainsi que le dialogue devrait se nouer.

 

Les fiches ne sont pas nominatives ni même liées à une Figure en particulier. Le Maistre devra simplement veiller à ce que le paragraphe personnalisé soit plus ou moins en adéquation avec ce que le personnage est capable d'apprendre/de savoir.

 

A très bientôt, donc, pour plus d'infos fraîches sur Terra Incognita !

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 18:42
bateauterraincognitaFunPhotoBox 4039104220972 

Bon, les petits moments d'autocongratulation, c'est bien mais des infos sur le jeu, c'est mieux, non ?

L'actualité de Terra Incognita, en ce moment, c'est le travail en cours sur le prochain scénario : Un sinistre voyage. L'originalité de ce work in progress est que, après des mois de travail en misanthrope, j'ai le plaisir de peaufiner ce troisième scénario en tandem avec mon compère David.

C'est en effet lui qui a eu l'idée du scénario et en a livré la trame essentielle. Je l'ai retravaillée, renvoyée vers David et ainsi de suite jusqu'à aboutir à une version définitive qui nous satisfasse tous les deux.

Cette collaboration se poursuit à l'heure de la rédaction des copieuses annexes du scénario. En effet, comme pour les deux scénarios précédents, chaque nouveau supplément édité est l'occasion de vous livrer en annexes quelques compléments de background voire de règles. Pendant que je m'occupe de la rédaction d'une annexe sur l'Arabie Heureuse en 1720 et, surtout de la descritpion d'une nouvelle ville au format du L'Orient de Monsieur de Quatre Pattes, David, lui, se charge des cartes et plans qui accompagneront le scénario.

Il est trop tôt pour vous donner une date de mise à disposition car le travail avance plutôt lentement en ce moment mais cela ne devrait plus trop tarder tout de même.... En attendant, voici, en guise de teaser, quelques lignes dans lesquelles David tente de vous initier à l'ambiance de ce prochain scénario :


Je t’écris d’Alcibiade où nous attendons le premier jour de pluie. Ici tout est sec, et quand le vent repart avec la marée, il fait voler la poussière rouge du haut-plateau. C’est une poussière soufrée. Le soufre jaillit quelques fois, par delà la jungle, aux confins du Royaume du grand Achabé.


Nous attendons la pluie et son cortège festif. Ce sont les hommes qui dansent ici, avec sérieux et application, à grands pas lourds et compassés, comme on pile le raisin, et à chaque reprise on voit leur chair qui tremble.


D’ailleurs, c’est tout le pays qui tremble avec eux, c’est un pays de séisme, un pays de failles et de craquelures.


Lorsque l’augure qui mène la caravane aura donné le signal, nous partirons vers l’intérieur des terres. On m’a désigné ce matin, au caravansérail, une carne apathique. Je l’ai détestée à première vue, j’ai peine à croire qu’elle me portera beaucoup plus loin que la Porte du Désert.


Enfin, nous verrons…

 

Man_in_Oriental_Costume.jpg

Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Terra Incognita
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 17:52
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/83/Jean_Louis_Th%C3%A9odore_G%C3%A9ricault_002.jpg/800px-Jean_Louis_Th%C3%A9odore_G%C3%A9ricault_002.jpgBon, voilà, c'est la totale louze, Terra Incognita n'est pas le vainqueur du prix du jeu de rôles alternatif désigné par la FFJDR. C'est finalement Shell Shock, le jeu de Kobayashi, qui l'emporte.

Toutefois, dans un style oecuménique louable qui n'est pas sans rappeler celui de feu Jacques Martin ("Tout le monde a donc une booooonnnne note, les enfants") les Dimanche après-midi où on s'emmerdait quand on était minots, la Fédération a tenu a donné un prix de consolation aux quatre louzeurs, accompagné d'un petit commentaire rédigé dans un registre loyal-bon. Voilà ce que ça donne pour nous :


Julien "Narbeuh" Clément reçoit pour Terra Incognita le
Prix du Merveilleux pour la qualité des référence qui servent de toile de fond à ce jeu magnifiquement présenté et dont la qualité rivalise avec les standards de l'édtion professionnelle... un petit prodige !


Ouahouh, merci les gars de la fédé, un commentaire comme ça, ça vaut bien un parchemin moisi ou un autocollant siglé FFJDR ! Compte-tenu de la démarche sous-jacente au projet TI ( = tout faire de A à Z avec ses gros doigts et ses petits moyens), c'est une appréciation qui nous va droit au coeur.

Ce qui me console aussi, c'est le pedigree de notre vainqueur. Si quelqu'un méritait bien d'être distingué pour son oeuvre en faveur d'un "autre" jeu de rôles, c'est bien Kobayashi et ses Livres de l'Ours. Si vous ne connaissez pas encore, vous trouverez sur son site de nombreuses productions de jeux indés, courts et nerveux comme, donc, Shell Shock, consacré à la condition humaine du soldat dans les conflits déshumanisants (un jeu sur la brutalisation, en quelque sorte) mais aussi 10 000, que j'aime beaucoup, consacré à l'expédition décrite par Xénophon dans l'Anabase ou encore Tranchons & Traquons, un jeu de dungeon crawling tentant de concilier classicisme et modernisme en jeu de rôles. Il y en a d'autres, y compris des en anglais que je n'ai pas lu. Et sans oublier l'oeuvre de médiateur joué par Kobayashi pour faire connaître Barbarians of Lemuria dans nos contrées. 

Bref, un master of masters des jdr amateurs qui a amplement mérité son prix et pour son jeu et pour l'ensemble de son oeuvre comme le fait remarquer l'argumentaire de la FFDR : "ce prix donne l'occasion à la FFJDR de remercier Alexandre pour ses créations souvent marquées par le traitement original des thématiques qu'il aborde".

Ouais, c'est ça, tiens bien ton slip Kobayashi, tu verras un peu quand MeC aura produit à son tour 5 jeux dont certains disponibles en leur traduction moldo-valaque.

http://2.bp.blogspot.com/_64xZk4X5msg/SW8PFy79I9I/AAAAAAAAAKM/9hDLKkraJu0/S1600-R/banniere.jpg

Pour finir, juste un petit bémol à toute cette saine émulation. L'objet du prix de la FFJDR mériterait d'être mieux défini. Ce terme "alternatif" est bien ambigue. Des jeux amateurs. Des jeux gratuits. Des jeux PDF. Des jeux indés. Des jeux expérimentaux. Mais des jeux alternatifs, c'est quoi ? Voilà ce qu'en dit la Fédé :

Le à 2010 du jeu de rôle alternatif, récompensant les créations des passionnés qui font ou on fait avancer le jeu de rôle sur table sans bénéficier nécessairement d'un soutien financier.

Mouaif, pas limpide, ni précis-précis.

Cela conduit à mettre en lice des jeux aussi différents que Shell Shock (23 pages, surtout un système expérimental, pas d'univers précis, encore moins de scénario) et Terra Incognita (260 pages, des règles mais aussi un univers et une gamme composée pour le moment de scénarios de plusieurs dizaines de pages chacun, une approche dans l'ensemble classique, en tout cas pas expérimentale). Comprenons-nous bien : il ne s'agit pas de prétendre qu'un de ces deux types de jeu est du vrai jeu de rôles et l'autre pas, encore moins de jauger de la qualité d'un jeu à son poids mais il me semble que l'on a là deux jeux bien différents et que les mesurer entre eux ne peut qu'être source de frustrations et d'incompréhensions pour certains observateurs comme, j'imagine, pour les jurés eux-mêmes. Faire des catégories (mais y aurait-il suffisamment de candidats ?) ou, plus simplement, adresser le prix sans publier de liste préalable de nominés pourraient être des pistes à explorer.

Je termine en vous renvoyant vers le site de la Fédé pour lire leurs commentaires sur les autres candidats malheureux et aller voir, si ce n'est déjà fait, leurs oeuvres :
http://www.ffjdr.org/actions/jdra/jdra_2010
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 19:01
J'ai récemment appris que Terra Incognita était nommé (nominé, ça fait quand même plus classe ;-!) en vue de la prochaine attribution du prix du meilleur "Jeu de Rôle Alternatif" 2010. Cool ! Il s'agit d'un prix attribué par l'excellente FFJDR, la Fédération Française de Jeu de Rôles (meuh non, ce n'est pas celle qui est chargée de nommer le Raymond Domenech du jdr !!).

Je vous copie ici l'annonce publiée par la FFJDR :


logo-ffjdr.gif


2ème EDITION DES Ã, Prix de la FFJDR récompensant le Jeu De Rôle Alternatif 


Les 13 et 14 février aura lieu le Festival des Mondes Imaginaires - Zone Franche, se tenant à Bagneux dans les Hauts-de-Seine. A cette occasion, la FFJDR remettra pour sa deuxième édition le à 2010 du jeu de rôle alternatif, récompensant les créations des passionnés qui font ou on fait avancer le jeu de rôle sur table sans bénéficier nécessairement d'un soutien financier. Ce genre créatif est dénommé JDRà pour "Jeu de Rôle Alternatif".


- Légendes Tahitiennes de Stéphane Legrand

- Terra Incognita de Julien "Narbeuh" Clément

- Sombre Light 3 de Johan Scipion

- Shell Shock d'Alexandre "Kobayashi" Jeannette

- Mazes & Minotaurs d'Olivier Legrand



Comme on le voit, il y a du beau monde en lice : Johan Scipion, cotoyé à Provins, est un polisseur acharné, test après test, de son système dédié à l'horreur, Kobayashi, entrevu (de dos ;-!) à Terminus Ludi est bien connu des internautes pour ses jeux indé aussi bien en anglais qu'en français, Olivier Legrand est un grand (arf, arf) ancien du jdra fréquentant les Salons de la Cour d'Obéron... C'est déjà un honneur d'être nommé aux côtés de tout ce joli monde. Je ne connais pas encore Légendes Tahitiennes et son auteur mais je vais aller me renseigner et c'est d'ailleurs certainement un des principaux intérêts de ce genre de remise de prix.

L'année dernière, le prix a été à Manu Roudier pour Würm, son jdr préhistorique en développement sur la Cour (décidément !). Cette année, il sera à nouveau remis dans le cadre de la convention Zone FRanche à Bagneux, le samedi 13 février.

affiche big borderie
Jeux indé, jdra, jeu alternatif... il risque en fait d'y avoir débat sur ce qu'est exactement l'un ou l'autre et donc sur la pertinence de les mettre en compétition dans une seule catégorie. Tant pis, l'essentiel est de permettre, sans doute, à chacune de ces créations de passionnés de trouver un court instant une petite place au soleil dans l'impitoyable jungle de la visibilité sur le Net.

A ce titre, c'est bien ma veine : le site Aux Pays de Nulle Part connaît actuellement de gros soucis techniques puisque les menus ont purement et simplement disparus dans la nature ! Pour le moment, je me contente d'une rustine car si je bricole plus avant le site, je risque de le rendre indisponible, ce serait ballot quand même dans un tel moment !


En attendant les résultats, déjà un grand merci à la FFJDR pour cette nomination !
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 09:42
Un très court message en ces périodes de fêtes tout d'abord pour remercier tous ceux qui m'ont adressé un mot chaleureux suite à la mise à disposition du Grand Registre, que ce soit en commentaires sur ce blog ou sur les divers forums où j'ai posté l'annonce ou encore par mail personnel : un grand merci à vous !

D'autre part, on me signale sur le forum des Salons de la Cour d'Oberon des difficultés à télécharger le fichier du Grand Registre via la plate-forme SteekR que j'utilise pour la première fois à cette occasion. Me voilà bien embêté car, de mon côté, même en changeant d'ordinateur, cela fonctionne correctement.

Donc, si certains d'entre vous éprouvent ou ont éprouvé les mêmes difficultés de téléchargement, n'hésitez pas à laisser un commentaire sous cet article afin que je m'en fasse une idée plus précise. Merci d'avance !

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 12:23
banniereti.jpg
Bon, Grand Prélude, Grand Registre... qu'est-ce que c'est que tout ce bordel ? Peuh, peuvent pas appeler ça "livre du joueur" ou je sais pas !?

Bref, faisons un petit tour d'horizon des fichiers déjà disponibles pour le jeu de rôles Terra Incognita. On a donc :

• évidemment le fameux Grand Registre ! Rappelons aux lecteurs indélicats qu'il s'agit de la version complète du jeu (voir le post précédent pour de plus amples détails).

• le Grand Prélude, conçu comme une version de démonstration du jeu, est bien entendu assez largement obsolète à présent. Toutefois, il peut encore faire de l’usage à ceux qui aimeraient dipsoser d’une présentation plus synthétique de l’univers et des règles ou, surtout, qui recherche des personnages prétirés.

Le Grand Prélude présente en effet un condensé de l’univers de jeu ainsi qu’une version simplifiée des règles. Cette version est toutefois conçue pour être suffisante pour jouer un véritable scénario de Terra Incognita. Malgré cette volonté, certaines règles décrites paraîtront peut-être insuffisamment détaillées ou expliquées par manque de place. A défaut de système détaillé de création de personnage, le Grand Prélude propose 12 modèles de personnages prétirés (8 hommes et 4 femmes), un pour chaque Figure (ou archétype) du jeu.

• le Petit Prélude, premier document lisible publié pour le jeu, est lui aussi désormais largement obsolète (la majeure partie de son texte est repris dans le Grand Registre) ; toutefois, ce court livret peut encore trouver son utilité par la présence d’un scénario en misanthrope (en solo, si vous préférez…) permettant de découvrir sans attendre l’univers de jeu ou qui peut même faire l’objet d’une rapide adaptation pour être joué à plusieurs et avec les règles proposées par le Grand Registre.

L’Isle aux Marmousets est le premier scénario complet publié pour Terra Incognita. Il permet de découvrir concrètement l’esprit d’une aventure aux Pays de Nulle Part. Sa lecture est tout particulièrement conseillée en parallèle de celle du chapitre du présent livre consacré aux « Conseils au Maistre » .

Monsieur de Quatre Pattes est un autre gros scénario (avec de nombreuses annexes). Il peut être lié au précédent ou joué de façon indépendante. Il est plus long à jouer que L’Isle aux Marmousets et, contrairement à celui-ci, permet de faire évoluer les personnages également au Pays d’Ici.


Finissons ce tour d'horizon en rappelant que toutes ces belles et bonnes choses sont en téléchargement libre sur notre site (cliquez sur la vignette en haut de cet article). Enjoy !

automate collage

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 17:18
banniereti.jpg

J'ai envie de dire que tout est dans le titre, hein ?

Donc, vala, après un petit retard dû, on dira, aux aléas de la vie, le Grand Registre, la version complète du jeu de rôles Terra Incognita est désormais disponible en téléchargement libre sur le site http://www.paysdenullepart.fr/ ou ici-même en cliquant sur l'image de la couverture en bas de cet article.

Ce livre présente l’intégralité des règles du jeu Terra Incognita. Celles-ci sont divisées en règles de base, largement suffisantes pour satisfaire les aspirations de la plupart des joueurs et des Maistres et en « Arguties & vaines subtilités » destinées à ceux qui aiment profiter d’un peu plus d’options.


Le Grand Registre comprend également l’essentiel de ce que joueurs et Maistre pourraient avoir besoin de connaître sur le contexte des aventures de Terra Incognita. Nous avons essayé de donner à celui-ci une présentation relativement dynamique, évitant les textes trop longs ou trop franchement éloignés des préoccupations utiles à la pratique du jeu. Nous espérons que cela facilitera l’appropriation de l’univers du jeu par chaque participant.


Vous ne trouverez pas de scénario dans le Grand Registre. Ceux-ci sont disponibles, comme vous le savez sans doute déjà, de manière séparée sur le site.

Le Grand Registre
est un fichier au format PDF. Il comporte 261 pages lisibles deux par deux à l'écran (réglez votre reader le cas échéant). Il n'existe pas de version "printer friendly" mais la mise en page est volontairement sobre : il n'y a pas de fonds de page ou de marges illustrées.  


Notez qu'il s'agit de la 1ère version du fichier. Celui-ci est susceptible de connaître quelques corrections supplémentaires ou de légères modifications au gré des remarques des lecteurs les plus attentifs (n'hésitez pas à nous envoyer les vôtres !). L'impression à la demande ne sera disponible que lorsque un fichier modifié pourra être mis en ligne.

Voilà, bonne lecture et à très bientôt pour évoquer l'avenir du jeu.


grand-registre-couv.jpg
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 09:53
banniereti.jpg
En attendant de pouvoir lire tout ça dans le Grand Registre (ça vient, ça vient...), je vais vous entretenir un peu des Prodiges que les personnages de Terra Incognita peuvent (essayer de...) réaliser.

Pour simplifier, on peut dire qu'un Prodige est un effet surnaturel et donc illogique (une sorte de magie, quoi...) qu'un personnage tout à fait ordinaire se retrouve en capacité de produire lorsque sa Sérendipité s'est trouvée dûment gonflée par le contact prolongé avec les extravagances des peuples, paysages, faune, flore... des Pays de Nulle Part. Les PJs sont un peu comme des éponges (spécialement l'Officier affabulateur de la dernière fois mais sur un autre plan ;-!) : ils absorbent le surnaturel auquel ils se trouvent confrontés lors de leurs aventures et se trouvent alors en capacité d'en produire momentanément à leur tour.

En terme de game design, j'ai souhaité permettre à tout type d epersonnage de réaliser de tels Prodiges. On peut, vous l'avez vu dans le rpécédent article, jouer de singuliers personnages dans Terra Incognita. Or, la vie de rôliste étant ce qu'il est, il peut sembler amusant sur le papier de jouer un Philosophe chenu et maladroit ou un Machiniste perdu dans ses plans et ses engrenages... mais, une fois autour de la table, on souffle en regardant le Bretteur enchaîner les bottes mortelles et l'Alchimiste créer des potions utiles à tout le groupe !

Pour éviter cela, pas de jaloux : toutes les Figures donnent accès à la capcité de faire des Prodiges, ses propres Prodiges. En effet, 12 Figures donc 12 types de Prodiges différents. Pour chaque type de Prodige, il y a une graduation des effets permettant de laisser une certaine liberté au joueur tout en laissant des cadres assez précis pour le Maistre afin que ce dernier ne soit pas déborder par la créativité (ça, c'est le terme politiquement correct, sinon j'ai "volonté d'optimisation" aussi ;-!) du joueur.

J'ai toutefois développé 4 capacités Prodigieuses sur un petit chapitre plutôt que sur une page ou deux. Il s'agit de l'Alchimie, de l'Art Inspiré, de l'Astrologie et du Machinisme. Outre que ces activités nécessitaient des règles plus détaillées (surtout l'Alchimie en fait), elles sont au coeur du background de l'uchronie de Terra Incognita et méritent donc une place un peu plus grande que les autres.

Pour vous donner une idée, je vous livre en preview PDF la partie consacrée à l'Art Inspiré. Cliquez sur l'image ci-dessous. A très bientôt !

artiste.jpg
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 14:30
banniereti.jpg
En attendant de pouvoir lire tout ça dans le Grand Registre (ça vient, ça vient...), je vais vous entretenir un peu des personnages que l'on peut incarner dans Terra Incognita.

Alors, tout d'abord, la correction d'un ridicule oubli : si, bien sûr, la fiche de personnage était disponible à l'intérieur du fichier du Grand Prélude, je me suis rendu compte que je n'en avais pas fait un fichier PDF à part. Pas super pratique, oups. Oubli réparé, le voici.

fiche-pj-ti.jpg
Après avoir fait un premier jet qui prenait deux A4, j'ai fini par réussir à tout faire tenir sur une seule page. Terra Incognita est loin d'être un jeu sans règle mais ce n'est pas non plus Rolemaster ou même Rêve de Dragon et je voyais mal l'intérêt de jongler entre deux feuilles. Cette taille réduite suffit largement pour un PJ débutant. Seul un vieux routard avec plein de Talents ou de nombreuses Coteries pourrait avoir un problème de place. Il faudra que je pense à rendre dispo la fiche en deux pages pour ces cas là.

Pour gagner de la place, j'ai supprimé la liste des Talents (= compétences) et l'ai remplacé par un tableau ouvert. En moyenne, un PJ débutant a seulement 8 ou 9 Talents donc cela n'est pas hyper long à recopier. Comme de plus les Talents ont de snoms qui ont parfois de quoi interpeller le jouer débutant (Papegay, Vie rustique, Estable, Arts méchaniques...)
cela permet de donner les explications qui vont bien pendant que le joueur recopie.

La case dévolue à l'équipement est également sacrément réduite mais Terra Incognita n'est habituellement pas (mais les règles en laissent toutefois la possibilité au cas où) un jeu où on gère son argent pièce à pièce et son équipement ration par ration donc ça devrait aller.

Pour ce qui est de remplir cette fiche, voilà une des principales nouveautés du Grand Registre par rapport au Grand Prélude : finis les prétirés, place à la création de personnage ! Elle est dans le style pick up que l'on trouve désormais dans la plupart des (bons ;-!) jeux : le joueur picore dans quelques listes et, en faisant ses choix, construit petit à petit son personnage sans trop de calculs ni prise de tête mais en découvrant vraiment quelques aspects de l'univers de jeu.

Le pivot central de cette série de choix est celui d'un archétype ou Figure dans le langage du jeu. On trouve dans le Grand Registre les 12 Figures des 12 prétirés du Grand Prélude. A savoir :

- Alchimiste en quête de Substances
- Artiste en mal d'Inspiration
- Astrologue contestataire
- Basteleur en rupture de troupe
- Bretteur à la recherche de nouveaux défis
- Courtisan mourant d'ennui
- Explorateur intrépide
- Machiniste illogique
- Malandrin en cavale
- Officier affabulateur
- Philosophe en quête des Lumières
- Prêtre réfractaire


Pour mieux se rendre compte ce qu'implique le choix d'une Figure en termes de jeu, le mieux est de vous livrer en preview la fiche de présentation d'une des Figures, par exemple celle de l'Officier affabulateur. Cliquez sur son portrait ci-dessous pour télécharger la double page en PDF :

officier2

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens