Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 14:33

robinson.jpg

 

En regardant mon programme TV en vue de ce soir, j'ai noté avec délectation la programmation de Arte. Comme à son habitude, la soirée du Samedi de la chaîne franco-allemande est consacrée à l'archéologie et/ou à l'Histoire des périodes anciennes (histoire de faire un break avec celle du IIIe Reich...) à travers documentaires et docu-fictions. 

 

Or, ce soir, les deux docs sont consacrés aux années Terra Incognitesques. Mieux même ! Le 1er des deux sujets, mystérieusement intitulé L'île de Robinson et le trésor inca, semble un véritable pousse au crime pour le scénariste de TI qui sommeille (enfin, qui sommeille pas tellement en ce moment quand même ^^) en moi. Voilà le pitch fourni par la chaîne :

 

En écrivant Robinson Crusoé, Daniel Defoe se fondait sur une aventure humaine bien réelle : celle du corsaire et mutin anglais Alexander Selkirk, que son capitaine débarqua en 1704 sur une île déserte appartenant à l'archipel Juan Fernández, perdue dans le Pacifique à 700 kilomètres au large du Chili. Rapatrié en 1709 en Angleterre, l'ermite forcé aurait narré son histoire à l'écrivain qui en fit un best-seller publié en 1719. En 1966, l'île, nommée Mas e Tierra, a été rebaptisée Robinson Crusoé. Récemment, une équipe scientifique allemande s'est mise en quête du campement de Selkirk sur l'île. De leur côté, un historien de la marine anglaise et un chasseur de trésor américain espéraient découvrir la cachette où auraient été entreposées d'extraordinaires quantités d'or, d'oeuvres d'art, de pierres précieuses et de bijoux en provenance des colonies espagnoles des Andes. La flotte chargée de les convoyer vers la péninsule ibérique aurait en effet sombré non loin de là en 1715. Ce naufrage ne manqua pas d'exciter la convoitise des Anglais, qui dépêchèrent sur les lieux en 1740 un certain lord Arson. C'est paradoxalement grâce au tsunami qui a ravagé l'île en février 2010 que plusieurs énigmes ont pu être levées, comme le rapporte ce passionnant documentaire d'investigation.

 

Bon, je n'ai aucune idée de ce que cela peut valoir mais un pitch avec Robinson Crusoë, 1715, île, trésor et corsaire dedans, ça vous a comme un petit air de strike quand même. Hâte de voir ce que cela donne.

 

Roman_Robinson_Crusoe.jpg

Ce qui ne gâche rien, c'est que le second doc est consacré, quant à lui, à 1715 - Combat dans la Baltique, c'est-à-dire à l'archéologie sous-marine liée aux batailles de la Grande Guerre du Nord. Bon, OK, c'est un peu moins sexy (il manque les cocotiers et les senteurs épicées) mais c'est une bonne occasion de compléter une information plus rare sur ce conflit du Pays d'Ici, comme on dit dans TI.

 

Tant que j'y suis, j'en profite pour donner quelques news sur Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle Part, la version pro du jeu, à sortir chez les XII Singes. En résumé : ça avance et ça bosse dur là-dessus. Nous avons pour ainsi dire achevé la version définitive du texte du livre 1 et je mets la dernière main aux textes (avant relectures et tout) des textes du livre 2. La publication aura lieu courant 2012. Je communiquerai une date un peu plus précise quand on sera plus sûr de nous (phénomène connu sous l'appellation "jurisprudence Bloodlust Metal" ^^).

 

D'ici là, un conseil : regardez Arte !

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 00:13

On pense souvent que derrière toute grande puissance se cachent de grands hommes... mais on oublie que ce sont des petits hommes qui ont construit la gloire de Venise !

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ces nains qui, au Moyen Âge, cherchaient des trésors au nord des Alpes pour le compte de la République de Venise, et des légendes qui ont été construites autour de leurs particularités : ils trouvent des trésors, mais ils sont toujours radins et grincheux, pour ne pas attirer l’attention ils se baladent seuls ou en petits groupes ; et bien qu’ils soient en réalité très méfiants en ce qui concerne la magie, ils sont toujours soupçonnés d’être des magiciens, des alchimistes ou quelques esprits malins. Eh bien ces nains, je suis allé les chercher il y a peu de temps dans l'arrière pays vénitien, et je les ai trouvés !

DSC06056.JPG

 

Ou plus exactement, j'ai trouvé leurs traces, quelques siècles après leur apogée, près d'une carrière gigantesque sous une petite montagne, dans le jardin d'une villa magnifique gardée par les lions de la sérénissime...

 

DSC06035.JPG

 

 

A la grande époque, c’étaient les nains qui avaient le contrôle de tout le commerce avec l’Orient. Dans leurs échanges commerciaux, ils achetaient toute marchandise contre des pièces d’or trouvées dans les mines. Mais à force de donner de l’or en échange des épices de l’Orient, leur réserve venait à s’épuiser. L’hégémonie de Venise risquait d'en être menacée et c’est alors qu'elle a mandaté les nains pour en chercher dans le plus grand secret en dehors de ses frontières à l’insu des populations locales qui ignoraient les richesses de leur propre sol.

 

DSC06055-copie-2.JPG

 

Et pas tant l'or que des minéraux précieux qui permettaient aux verriers de Murano de produire ces formidables mirroirs que la noblesse de France leur achetait fort cher, et dont on trouve encore aujourd'hui de nombreux exemplaires à Versaille ou le cobalt qui a servi pour les vitraux de la cathédrale de Chartre... 

DSC06047.JPG

 

Les nains remplissaient leur office à merveille car il est très difficile de percer des galeries dans des grottes de pierre aussi dure que celle des alpes, on était donc obligé de creuser le minimum, juste de quoi pouvoir passer pour un nain. D'ailleurs si vous observez les nains de jardin, vous verrez qu'ils portent un bonnet phrygien rouge, porté en Grèce il y a 4000 ans, et qui a longtemps servi comme protection pour éviter les chocs contre les parois étroites des galeries minières...

 

 

DSC06054.JPG

De ces nains aventuriers, j'en ai retrouvés 6. Oui, je sais, il en manque un ! C'est une des énigmes qu'il me reste à résoudre.

Il me reste aussi à imaginer les aventures de ces mystérieux personnages statufiés : le Poète, l'Homme à la lanterne, le Porteur de clés (bon celui-là, vous l'avez déjà reconnu, avouez, je vous ai entendu penser ^^), le Noble, le spadassin et le Navigateur... pour vous faire partager leurs aventures dans un prochain scénario de Terra Incognita !

DSC06044.JPG

DSC06046.JPG  DSC06048.JPG 

Repost 0
Published by David@lpha - dans Terra Incognita
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 08:46

Bon, voilà, vous avez eu le temps de vous remettre de l'effet d'annonce, non ? ^^

 

Qu'en est-il alors de cette future édition de Terra Incognita chez les XII Singes sous le nom complet de Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle Part ?

 

Tout d'abord, si vous êtes un fidèle de ces pages, je vous dois quelques excuses pour le silence de plusieurs mois autour du jeu. Pas d'annonce de nouveautés, pas de "kick ass" sur le futur du jeu... Difficile en effet de dire quoi que ce soit lorsqu'on est en négociation et en réflexion sur le futur d'une gamme.

 

Pire même, le scénario joué à Provins l'année dernière et donc prêt à être publié ne l'a pas été. Enfin, suprême désagrément : la plupart des fichiers du jeu ont été retirés du site et de la boutique Lulu. Même si, comme vous le verrez, la plupart du matériel qui sera prochainement publié sera inédit (ou au moins largement réécrit), certains scénarios pourraient être réemployés sous une forme ou une autre donc, prudence... A l'heure actuelle, il ne reste que les Préludes (Petit et Grand) pour se faire une idée du jeu et de son univers ainsi que le scénario L'isle aux Marmousets qui permet de le tester en live autour d'une table.

 

banniereti-copie-1.jpg

Donc, reprenons. Terra Incognita va recevoir une édition pro dans les mois à venir chez les XII Singes. Depuis le début de l'aventure TI, je n'avais jamais démarché d'éditeur, ayant au fur et à mesure eu envie de mener à terme ce projet tout seul comme un grand, comme un défi à moi-même (textes, mise en page, « illustrations », site web, com', définition d'une ligne éditoriale pour la gamme... Le jeu (car, dans notre petit milieu, il est préférable de prendre tout cela comme un jeu...), c'était donc aussi d'être mon propre éditeur.

 

Ceci dit, on a discuté avec les XII Singes et j'ai accepté bien volontiers. Ce n'est pas l'argent qui m'a convaincu (non, non, vraiment pas ^^) mais, pour moi, les arguments des XII Singes étaient bien plus attractifs que ce qui est sonnant et trébuchant. D'abord, le contact est bon, ce qui compte dans tous les petits milieux, le nôtre en particulier, souvent agité de querelles d'égo et de fâcheries plus ou moins passagères.

 

De plus, et ceux qui sont habitués aux excellents produits de cet éditeur le savent déjà : les XII Singes ont un format spécifique de bouquins (petit format, pagination limitée par un prix raisonnable), ce qui m'oblige à repenser le livre de base et le reste de la gamme et m'offre donc la possibilité d'écrire une version 1.5 (pas de tentation de rajouter deux agrafes à la version actuelle et roule ma poule !). Il ne faut pas se le cacher : malgré ses immenses qualités ^^, le TI actuel a besoin d'un bon coup de ponçage et de lustrage. C'est l'occasion. Sur le métier, 100 fois, tu remettras ton ouvrage...

 

Enfin, on partirait sur l'idée d'une vraie gamme à la Trinités et non sur un one shot. Et ça, c'est cool. Sur ce dernier point, pas d'emballement. Le contrat signé ne porte que sur deux ouvrages sur lesquels je reviendrai plus loin. Toutefois, nos discussions ont dessiné quant à elles les contours d'une gamme très ambitieuse qui peremttrait d'ancrer TI sur la durée et lui donner, pourquoi pas ?, une dimension supplémentaire. Il est toutefois évident qu'une telle gamme est subordonnée au niveau des ventes des deux premiers ouvrages.

 

poursuite-fabuleuse-petite.jpg

 

Parlons du concret maintenant : les deux premiers ouvrages.

 

Le 1er ouvrage est donc le livre de base. La contrainte manifeste est que le ldb de TI version amateur faisait 260 pages A4 sans scénario... alors qu'un ldb version XII Singes fait + ou - 164 pages petit format avec obligatoirement un scénario ! D'où la nécessité de réécrire assez largement ce que j'appelle une version 1.5 de ce ldb avec des simplifications et des raccourcis. La ligne éditoriale de ce livre est vraiment de n'offrir que du matériel très accessible et utile en jeu lors de 2 ou 3 premières parties. Un esprit un peu « plug and play ».

 

Le 2ème ouvrage est classiquement un écran du Maistre accompagné d'un livret assez gros (sans doute 64 pages) qui permettra de donner quelques compléments au ldb ainsi qu'un autre scénario formant mini-campagne avec celui du ldb et, sans doute, un ou deux autres scénarios qui seront disponibles via la presse ou en PDF gratuit.

 

Tout ceci est en cours d'écriture mais le livre 1 est entré dans une phase de finalisation depuis hier pendant que je m'attelle au livret de l'écran et aux scénarios. Tout ceci ne présage toutefois pas des dates de sortie de ces livres, donnée que je ne maîtrise pas entièrement, comme on s'en doute. Vous serez évidemment tenus au courant dans ces pages. A ce propos, promis-juré, ces pages bruisseront à nouveau de previews, inspis et autres news consacrées à Terra Incognita dès la rentrée de septembre. Il est temps en effet de remettre les voiles vers les Terres Inconnues !

 

De mon côté, en effet, me remettre pour de bon dans TI me fait bien plaisir, ce qui confirme ma passion pour cet univers créé de mes mains. Réécrire en élagant d'une main et en rajoutant de l'autre est aussi un plaisir certain. On verra bien ce que cela donnera au final !


 image012.jpg

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 06:26

'tain, la louze, vous n'êtes pas abonné au Fix ?

 

Bon, bah, lundi matin, dans votre boîte mail, vous avez raté cette info :


 

Les XII Singes exploreront les Terres Inconnues

Le jeu de rôle Terra Incognita, un temps disponible via le web dans une version amateur, fera prochainement l'objet d'une gamme éditée par les XII Singes (Trinités, BIA...).

Terra Incognita propose aux joueurs de faire évoluer leur personnage dans une fantaisie baroque située dans des années 1710 uchroniques et baignées dans un fantastique influencé par les références littéraires de l’époque (les aventures de Robinson Crusoé et surtout celles de Gulliver, par exemple). Le postulat de départ est que l’essentiel du contenu de la littérature d’imagination (contes, fables, voyages extraordinaires, utopies…) de l’époque, grosso modo entre le milieu du 17ème et le milieu du 18ème siècle, existe réellement. Ainsi, le Chat Botté, les animaux anthropomorphes, les voyages sur la Lune, les Pays de Nulle Part, les îles volantes… existent tous et toutes et interagissent dans l’univers du jeu. Ce sera aux personnages, guidés par leur seule Sérendipité, de les explorer, et d’y vivre de nombreuses aventures dans une veine picaresque.

Cette version, qui prendra le nom de Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle Part, sera une édition 1.5 intégrant des modifications de règles, du matériel inédit (ainsi, les scénarios), une nouvelle charte graphique ainsi qu'une volonté affirmée de rendre cet univers baroque encore plus facile d'accès aux joueurs et au MJ. Pour le moment, les XII Singes prévoient la sortie d'un livre de base au format habituel puis d'un écran du Maistre accompagné d'un livret contenant des options supplémentaires pour les personnages, la description clef en main d'un port d'attache et un scénario inédit.

Plus de nouvelles sur tout ça dans les prochains mois...


 

Alors, groovy ou pas ?

 

Allez, je vous laisse reprendre vos esprits deux minutes et on en reparle bien en détails prochainement.

 

barque-volante-collage.jpg

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 11:47

C'est Noël !

 

Ah ? Vous saviez déjà ?

 

Bon, tant pis, ce n'est pas une raison pour ne pas fêter ça avec de beaux cadeaux. Enfin, pour dire tout à fait le vrai, c'est plutôt Lulu, le prestataire d'impression à la demande, qui nous fait un cadeau mais c'est à Mondes en Chantier qu'il revient de vous en faire profiter à tous. Alors, merci qui ?

 

Donc. Comme vous le savez sans doute déjà (z'avez intérêt même !), nous utilisons le service d'impression à la demande de Lulu pour vous proposer les fichiers composant le jeu Terra Incognita, en version papier et à prix coûtant. En témoignent ces photos et cet article du site Aux Pays de Nulle Part, nous sommes d'ailleurs très satisfaits des prestations de qualité offertes par le site.

 

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2010/09/gr-lulu-back.jpg

Or, il se trouve que Lulu a récemment changé quelque chose dans sa chaîne de production qui lui permet de réduire ses frais. Et donc ses prix. Et comme nous nous faisons zéro bénéfice sur les produits que nous vous proposons, les prix des versions papiers des livres de Terra Incognita baissent. Et pas qu'un peu ! Cadeaux de Noël qu'on vous dit.

 

Le plus appréciable, c'est sur le Grand Registre, la version complète du livre de base de Terra Incognita. Au lieu de 49 euros (pas énormissime pour un livre de jdr mais quand même dissuasif...), le livre de base est donc désormais disponible à... 35 euros ! De tête comme ça, on doit être sur du - 30 % environ, non ?

 

Et là, franchement, c'est pas pour nous la péter mais un jeu de rôles (d'une qualité excepitonnelle, il va sans dire ;-!) de 260 pages, tout couleurs, papier glacé (enfin, une sorte de papier glacé que je sais pas coment il s'appelle exactement...), tout ça pour 35 euros et bah moi je vous le dis : ça le fait ! Grave même !

 

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2010/09/gr-lulu-int1-590x442.jpg

Le reste de la gamme est plus ou moins à l'avenant : le Grand Prélude passe de 24,90 à seulement 16,50 euros. Pour des raisons mystérieuses, la baisse est moins sensible sur les plus petits livrets, donc les scénarios. L'isle aux Marmousets est à 13,50 euros et Monsieur de Quatre Pattes (plus gros) à 17 euros. Un sinistre voyage est toujours disponible en PDF seulement, faute de version corrigée...

 

Bon bah quoi ? Vous êtes toujours là ? Faîtes plutôt chauffer la carte bleue et rendez-vous sur notre boutique Lulu ici : http://stores.lulu.com/store.php?fStoreID=2291791

 

Et comme c'est décidément la fête, attendez-vous à une autre annonce-cadeau (sans rapport avec TI cette fois-ci...) dans les prochains jours.

 

Allez, encore une fois Bonnes Fêtes à tous !

Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Terra Incognita
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 11:13

Voilà, comme annoncé il y a quelques jours (semaines ?), j'ai achevé mon travail de réfection du site web consacré à Terra Incognita. Pour mémoire, le précédent, réalisé sous Joomla avait donné entière satisfaction... avant de voir mystérieusement disparaître tous ses menus de navigation ! Ce qui, vous l'admettrez, n'en rendait pas l'usage hyper, hyper pratique...

 

Tout cela a désormais changé ! Mais pas l'adresse : http://www.paysdenullepart.fr/

 

apnp_nouveau_grand.jpg

 

Pour ce nouveau travail, j'ai laissé tomber Joomla qui m'avait globalement bien pris la tête pour Wordpress dont on me disait monts et merveilles. Et c'est vrai que c'est cool. En même temps, je crois bien que je disais ça aussi de Joomla quand tout allait bien alors... ^^

 

J'ai globalement remis les mêmes articles mais j'en ai aussi profité pour enlever les vieilles infos sans intérêt aujourd'hui et quelques nouveautés (boutique Lulu, Grand Registre v2, Mercure Céleste...) sur lesquelles je reviendrai plus en détails dans ces pages. J'essaierai aussi tout bientôt de rattraper mon (gros) retard sur la rubrique "Sources et inspis" qui ne demande qu'à être étoffée.

 

Toutefois, c'est surtout sur la navigation que le nouveau site fait son office : navigation multiple (les infos esentielles en une, les téléchargements à droite, accès direct aux différentes rubriques en bas), navigation par images, possibilité d'avoir sous les yeux directement tout ce qui est nouveau dans chaque rubrique, commentaires possibles, liens... bref, beaucoup, beaucoup plus pratique.

 

Si vous avez des remarques ou constatez lors de votre visite des bugs, n'hésitez pas à nous les signaler. Merci d'avance. 

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 23:12

Le mot sérendipité est en français un néologisme dérivé de l'anglais « serendipity », un terme introduit en 1754 par Horace Walpole pour désigner des « découvertes inattendues » (Walpole s'était inspiré du titre d'un conte persan intitulé Les Trois Princes de Serendip, où les héros, tels des chasseurs, utilisaient des indices pour décrire un animal qu'ils n'avaient pas vu*).

  

L'Officier Affabulateur

munch1.jpgSérendipité : ce terme clef du Jeu de Rôles Terra Incognita reste peu connu alors qu'il est pourtant très utile. Il désigne en effet la capacité de faire une trouvaille qu’on n’attendait pas ou qu’on ne cherchait pas. Tomber amoureux, c’est une serendipité. Tomber sur un billet de cinquante euros en marchant dans la rue ne l’est pas, c’est uniquement de la chance. L’invention de la tarte Tatin par les sœurs du même nom qui avaient oublié leur plat au four est une serendipité culinaire ; et dans le même ordre d’idée, un soir que j’avais oublié mon sac de dés pour maîtriser une partie de Vie Courante, c’est par sérendipité rôlistique que j’ai inventé le JdR sans dés, concept ensuite repris par Erick Wujcik pour son excellent jeu Ambre, mais ceci est une autre histoire...

 

googlegenerationazimov.jpg

Bande de google !

Sur Internet, on pratique pourtant beaucoup la serendipity, car tout notre passé proche, et presque tout notre passé lointain, est contenu dans Google, ce qui est d'ailleurs - ceci dit strictement entre nous - beaucoup trop. Un des principes qui guident l’internaute est ainsi d’agir par serendipity successive, de liens intéressants en liens intéressants. En français, on serait tenté de substituer à serendipity le mot «providence» ou l’expression «main heureuse» voire "cul bordé de nouilles", mais ces termes ont le défaut d’introduire** Dieu dans l'affaire alors qu’on ne lui demande rien, comme d'habitude.

De fait, la serendipity est l’alliance du hasard et de l’intuition. Nous sommes tous attirés par la serendipity, comme les fourmis par le sucre.

 

"Si tu n'espères pas l'inespéré, tu ne le trouveras pas. Il est dur à trouver et inaccessible" ? Héraclite.

  

Le Monde des livres

En effet, chacun d'entre nous est aujourd'hui confronté à de nouvelles machines à communiquer dans le cadre de sa recherche d'information (moteurs et annuaires de recherche par exemle). Ces nouvelles "bibliothèques" de l'internet reposent sur des logiques de classement des documents très éloignées de celles en vigueur dans nos bibliothèques classiques (plans de classification). Pour autant, ces nouvelles technologies intellectuelles permettent des découvertes informationnelles qui se transformeront, après un processus créatif, en connaissance. De nouvelles pratiques apparaissent, qui utilisent la sérendipité comme adjuvant explicite de la recherche. De grands bouleversements ont ainsi lieu actuellement dans le Monde des livres, et vous pouvez compter sur Mondes en Chantier pour vous en dire plus prochainement...

 

munch3.jpgLes trois Princes de Serendip

Pour en revenir à la sérendipité, et nous rapprocher des rives de Terra Incognita du même coup, rappelons que l'origine de ce néologisme vient de l'ancien nom du Shri Lanka (Serendip).
Walpole expliqua que ce nom faisait partie du titre d'un conte de fée idiot intitulé « Les 3 Princes de Serendip », dans lequel les héros n'arrêtaient pas, par hasard et du fait de leur sagacité, de faire la découvertes de choses qu'ils ne recherchaient pas, en bon PJs de TI qui se respectent ^^.

En effet, ce don de faire des trouvailles, de trouver ce qu’on ne cherche pas, dans la science, la technique, l’art, la politique, etc. est une des bases de notre jeu maison, et nous pensons modestement à MeC, que c'est ce qui en fait une des particularités. Enfin nous l'espérons !

  

"Il est vrai qu'on ne peut trouver la pierre philosophale, mais il est bon de la chercher. Ce faisant, on trouve de beaux secrets qu'on ne cherchait pas". fontenelle, Entretiens sur la pluralité des Mondes

 

Terra Incognita 

En effet, dans Terra Incognita, la sérendipité des PJs évolue selon la capacité qu'ils ont de rendre les événements inattendus heureux ou, tout du moins, positifs. Contrairement à la plupart des caractéristiques d'un personnage, l'attribut Sérendipité n'évalue donc pas une capacité a priori du personnage, mais agit plutôt comme un marqueur des actes de celui-ci.

En termes de jeu, c'est une aptitude qui se gère assez sensiblement comme les autres Humeurs qui caractérisent les personnages de Terra Incognita. Par conséquent, comme une Humeur, la Sérendipité est mesurée sur une échelle à niveaux, permet de réaliser des tests et, surtout, est succeptible d'augmenter ou de diminuer au gré des aventures que vivent les personnages.

Amusant n'est-ce pas ? Amusant, et propice à la fantaisie, à la rêverie et à l'imagination vagabonde. Prenez le temps de lire les scénarios disponibles pour notre jeu, et vous aurez plaisir à aller ainsi vers l'inconnu pour trouver du nouveau, comme disait le poète.

 

* : Le mot Serendipity ne fait toutefois pas allusion à ce passage, mais à la fin du conte, où les héros deviennent riches, célèbres et adulés, alors qu'ils étaient simplement partis chercher l'aventure.

** : Sauf le dernier, bien entendu !

Repost 0
Published by David@lpha - dans Terra Incognita
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 18:51

guide caravanier petitIl fut un temps où rien n'était simple pour les créateurs de jeux de rôles. Pour faire connaître leur bébé, ils n'avaient à leur disposition que le stop pour faire le tour des conventions de France et de Navarre ou la prière pour qu'un rédacteur bien luné de Casus Belli craque pour leur jeu.


Il fut un temps où tout devint plus simple avec l'avènement d'Internet. Un peu d'huile de coude, quelques euros de ci de là et hop, naissait un beau site web permettant de présenter le jeu et de proposer le téléchargement des fichiers. Bon, euh, bien sûr, seuls 3 visiteurs dont deux bots venaient le voir ce site mais c'était bien satisfaisant pour l'ego du créateur.


Il vint enfin un temps, le nôtre, où d'un côté tout devint enfin simple car grâce aux blogs, aux forums, à Facebook, à Twitter... vous pouvez cracher votre génie créatif à la face du Monde... et où d'un autre côté tout devint horriblement compliqué car au lieu d'un support, il faut désormais en gérer 4 ou 5 au risque de les laisser tous un peu vides et un peu morts et, de ce fait, parce que les visiteurs ne savent plus, abondance de biens pouvant parfois nuire, où vous joindre et où suivre votre actualité.


Suite à ce constat, j'ai cru judicieux de réorganiser le "réseau" Terra Incognita, c'est-à-dire l'ensemble des points de la Toile où vous pouvez trouver de l'information et/ou du matériel pour le jeu de rôle des voyages aux Pays de Nulle Part.


Voilà le topo :


- http://www.paysdenullepart.fr/ : c'est le site web du projet ; il est incontournable dans la mesure où c'est là où sont centralisés les différents fichiers disponibles pour le jeu. Hélas, le site a été victime d'un bug et, tant que je ne m'y serai pas réinvesti, la navigation y restera difficile (en fait, c'est carrément le menu qui a sauté ; tous les articles y sont, les liens entre eux aussi mais pas les accès par rubriques). En attendant, les liens vers les fichiers se trouvent dans le message de tête qui récapitule la gamme.


- le présent blog, bien entendu, ne reste pas inutile pour suivre les avancées de Terra Incognita. Loin de là même ! D'une part, par habitude, c'est toujours ici que, jusqu'à présent, les news sont publiées en premier avant d'être répercutées ailleurs. D'autre part, en attendant la réparation du site web, c'est là et uniquement là que se passe le téléchargement du dernier scénario en date, Un sinistre voyage :http://mondesenchantier.over-blog.com/article-terra-incognita-un-sinistre-voyage-scenario-50840059.html


- je vous rappelle l'existence d'une page Facebook créée depuis un petit moment par David ; jusqu'ici elle a été entretenue au petit bonheur la chance mais cela va changer, qu'on se le dise ! Les informations y seront bien répercutées, on y mènera quelques animations spécifiques et cela deviendra donc un outil pratique pour se tenir au courant (façon newsletter quoi) mais aussi pour nous contacter : http://www.facebook.com/group.php?gid=93366639151&ref=ts


- enfin, grande nouvelle, Terra Incognita a désormais son forum ! Enfin, son sous-forum. En effet, je ne tenais pas à ouvrir un forum entièrement dédié au jeu. D'expérience, je sais que ce genre de lieu reste peu fréquenté et avec toutes ces saletés de bots et autres hackers à la noix, la maintenance est loin d'être une sinécure. Bref, grâce à la bienveillance de Hikaki et à l'entregent de Xaramis, les Salons de la Cour d'Obéron nous ont réservé un espace sur leur fameux forum : http://couroberon.com/Salon/index.php/board,104.0.html


Vous pouvez y venir poser vos questions, adresser vos louanges, déposer vos critiques constructives, etc. Surtout, ce sera le lieu de développement "en public" de prochains éléments du suivi dont nous vous reparlerons bientôt. Dès à présent, Xaramis y a ouvert le chantier de la deuxième version de son scéanrio Dans le ventre de Junon. N'hésitez pas à vous joindre à nous, toute idée est la bienvenue !

 

croccrocs.jpg

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Terra Incognita
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 16:56

Le voilà, le voici, finalement pas trop retardé par les nuages de cendres volcaniques, nous sommes heureux de vous proposer en téléchargement libre le nouveau supplément pour Terra Incognita, Un sinistre voyage.


Comme vous le savez déjà si vous nous suiviez ces derniers jours dans notre teasing effréné, Un sinistre voyage est un gros scénario de 64 pages d'un format assez similaire à ses précédesseurs, L'isle aux Marmousets et Monsieur de Quatre Pattes. Cela implique notamment la présence de copieuses annexes (environ la moitié du total) regroupant tout aussi bien aides de jeu, règles spécifiques, précisions de background... de façon à faire de ce scénario un supplément à part entière que vous pourriez à l'occasion réutiliser.

 

Un sinistre voyage se propose d’envoyer les Voyageurs découvrir les lointaines contrées orientales à la périphérie du redoutable Empire du Croissant de Lune. Là-bas, ils découvriront que le statut de Voyageur réserve décidément bien des surprises. Parfois regardé avec méfiance, parfois chassé à coups de pierre ou de bâton, l’étranger de passage est parfois aussi considéré comme une possible solution à des problèmes que les gens du cru ne parviennent pas à résoudre.
Evidemment, ce serait dommage de décevoir des hôtes si attentionnés. Très dommage...

 

usv-couv-petit.jpg

Il suffit de cliquer sur l'image ci-dessus pour télécharger le fichier PDF.

 

Pour le moment, le téléchargement du scénario ne se fait que via le blog, la mise à jour du site Aux pays de Nulle Part se fera dans les prochains jours.


Bonne lecture et à très bientôt ici-même pour connaître la suite du programme en ce qui concerne la gamme Terra Incognita.

 

guide-caravanier-petit.jpg


Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Terra Incognita
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 14:27

Voici donc la deuxième partie du teaser du prochain supplément pour Terra Incognita : le scénario Un sinistre voyage.


Quel suspens, mon Dieu, quel suspens !

 

volcan-islande2.jpg

 

Si tu ne veux plus des cendres c'est l’heure de monter

 

Donc, comme on essaye de vous le faire comprende finement depuis plusieurs jours, Un sinistre voyage parle, entre autres, de volcans et autres cataclysmes naturels.


Oui, il y a une finesse dans le titre.


Des jeux de mots laids au trekking en terrain hostile, il n'y a évidemment qu'un pas. Et croyez-moi, compte tenu du scénario que nous allons vous proposer, cela pourrait bien être un pas de géant.


C'est pour cela que, dans les annexes du scénario, nous vous proposons des règles spécifiques, appelées règles de crapahut, pour simuler la difficile progression d'un groupe de PJs dans tout milieu hostile prêt à s'effondrer sous leurs pieds, sur leurs têtes ou tout autre désagrément de ce genre.


Là aussi, vous pouvez télécharger la preview PDF de cette annexe en cliquant ci-dessous.

 

annexe-crapahut.jpg


Le Vizir et les vizirettes

 

Que cela monte ou que cela descende, n'oubliez pas, quant à vous, de venir dans deux jours découvrir ici-même le royaume fantasmé du Grand Achabé et son gouvernement sévèrement secoué. Lors d'aventures trépidantes, vos personnages pourront tenter de  mettre fin aux avanies d'un royaume où la tectonique n'a rien mais alors rien d'une danse à la mode !

 

ambassade-grand-achabe-petit.jpg

Interlude

 

Des poissons d'or et des mailles jouaient dans le camail d'une fontaine arabe. Sur des tapis des velours, bien faites pour l'amour, en d’intenses parades, filles venues des portes d'orient des montagnes d'Afghanistan, des bayadères tentaient d'attiser les désirs d'un prince blasé.

Le Prince dit : « Je m'ennuie ! Grand Vizir conte moi la chevauché sans merci des guerres d'autrefois ! »

Le Grand Vizir se leva et la main sur le cœur pour plaire à son bon seigneur voici ce qu'il raconta : « Bardés de fer et de feu, la haine dans les yeux pour terrasser le monde, passant tout comme à l'enfer les hommes par le fer et violant les Jocondes, guerriers venus des portes d'orient, des montagnes d'Afghanistan, des cavaliers se jouant de la peur semaient la mort et la terreur… »

Le Prince dit « Ca m'ennuie, Grand Fakir donne moi le charme dans lequel bientôt l'ennui bientôt me plongera ! »

Le Grand Fakir se leva et la main sur le cœur, pour plaire à son bon seigneur, voici ce qu'il ordonna : « Dans cette coupe où tu vois les herbes qui des bois contiennent les puissances, tu trouveras si tu veux, ô Seigneur Généreux, l'oubli de l'existence. Filtre venu des portes d'orient, des montagnes du même endroit, cette liqueur versera dans ton cœur le très doux secret du bonheur… »

Le Prince dit « Essayons » puis il bu sans tarder la coupe et sous le poison il tomba foudroyé, sur la carpette. Le Grand Vizir et le Fakir tout rouges de plaisir montraient une joie folle car le Prince empoisonné, ils allaient hériter du Petit Achabé.

 

Repost 0
Published by Narbeuh & David@lpha - dans Terra Incognita
commenter cet article

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens