Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 16:39
Aha, le logo du panda au disaster kit ? On va donc encore parler du marasme inquiétant de la presse rôliste. Donc, non : toujours pas de nouvelles de Black Box 3. Encore moins de Casus Belli 3. Et pourtant, tout le monde convient que sans couverture presse, les nouveautés (qui, paradoxe, continuent d'affluer à flux tendu et avec la qualité en plus, punaise !) risquent d'avoir vraiment du mal à trouver leur public.

Sur le forum Pandapirate (bon, faudra arrêter avec tous ces pandas, va plus y avoir de bambous pour tout le monde, là) toujours très actif, on commence à se dire qu'il faudra peut-être réunir les bonnes volontés autour d'un projet de prozine (un mag de qualité mais aux moyens modestes et à la rédaction bénévole) associatif. Bon, on est OK, c'est vraiment la dernière extrémité. Un prozine devrait se limiter à la diffusion par correspondance et dans les boutiques courageuses et sympas. Or, un vrai magazine en kiosque, c'est irremplaçable. Courage, Black Box, on y croit !! Enfin, on essaye. Un an de retard déjà, putain. Faut qu'on l'aime le jdr quand même.

En tout cas, en cas de besoin, moi, c'est dit : j'y vais. Cotisation et temps libre sont au service du projet. Quelques idées aussi. Qu'est-ce qu'on pourrait mettre dans ce prozine ?

On sait que les éditeurs sont désormais nombreux à faire l'effort de proposer du matériel gratuit en PDF et, notablement pour le sujet qui nous occupe ici (faire vivre le jdr et les nouveautés), les fameux kits d'introduction.

On sait aussi que les gens n'aiment pas le PDF, ne le lisent pas sur écran, parfois ne l'impriment pas parce qu'ils ne veulent/peuvent pas piller leur entreprise... et quand ils l'impriment ils pestent contre ces feuilles volantes qui se glissent entre la facture d'EDF et le dessin du petit dernier.

Conclusion : ce matos gratuit et souvent excellent (La guerre des boulons pour Exil ou le kit d'initiation pour Crimes si vous voulez des exemples) rate donc sa cible et, AMHA, sert peu.

Pourquoi cet éventuel prozine ne commencerait-il pas par publier des kits de découverte de nouveaux jeux, un peu comme les mags de jeux vidéo proposent des démos ou ceux de BD prépublient des planches ? (idée amicalement piquée à David dans son précédent article sur le sujet clin d'oeil clin d'oeil )

Au total, selon moi, ce prozine (toujours très éventuel, je le rappelle) pourrait avoir idéalement un contenu du style :
- un tiers consacré donc à la découverte des nouveautés : kits de découverte ou sinon interview des auteurs format Kube + scénario d'initiation
- un tiers consacré au suivi des jeux encore dispos en boutiques en français : scénarios, aides de jeu... notamment la prépublication du matos gratuit en PDF que les éditeurs mettent en dispo gratuite sur leur site
- un tiers d'autres trucs : articles de fond, conseils de jeu, vieux jeux disparus, délires...

Donc logiquement, tout cela inclut :
- un nombre de pages assez conséquent et un texte assez dense (style Black Box en fait) : faut du à lire. D'abord pour que tout le contenu rentre et aussi pour que ça se vende. Je n'ai jamais compris la démarche de New Casus qui visait ouvertement (maquette ultra-aérée, peu de texte, style oral) le public des "djeunes qui ne lisent pas". Les "djeunes qui ne lisent pas" achètent peu de magazines et, surtout, achètent pas de jeux de rôles. Alors les magazines de jeux de rôles, vous pensez...
- un ton impartial, à la limite du lénifiant, du style "école des fans" ("Tout le monde à 20. Bon Dimanche, sous vos applaudissements"). Je sais, c'est dommage, moi aussi je préférerais 4 ou 5 mags avec des tons différents et polémiques. Sauf que là, on est 5D100 rôlistes actifs en France (bon, j'exagère un peu mais un jour...) donc on n'arrête de se tirer dans les pieds et on laisse sa chance à tout le monde. Le lynchage de LA2035 ou le cassage en règle de Pavillon Noir dans New Casus, honnêtement, c'était pas glorieux de toute façon.

Bon, on verra bien. Mais on vous prévient : on lâchera rien. C'est trop déprimant de ne plus voir de presse rôliste.
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Presse rôliste
commenter cet article
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 18:32

Casus Belli est dans les bacs ! (depuis quelques jours déjà…). Ô joie, ô bonheur !

Ce sera le dernier de la nouvelle série. Ô tristesse, ô désespoir !

C’est comme le Port-Salut, c’est écrit dessus, et l’édito l’annonce d’entrée, mais je dois dire que je ne comprends pas vraiment le raisonnement… Dans le deuxième paragraphe la rédaction nous rappelle que l’ancien et le nouveau Casus traitaient « des jeux de rôles, des wargames et jeux de plateaux, du jeu vidéo et de ces cultures que nous avions appelées (…) de l’imaginaire » (et j’ajouterais des figurines, car je n’ai pas oublié l’excellent première ligne, même si la dernière fois que la couv’ était un joli diorama, j’étais encore en culottes courtes). Et dans le paragraphe suivant, elle nous explique que « d’autres secteurs (ludiques) plus éloignés de la ligne éditoriale de Casus se sont développés en France depuis quelques années comme les jeux de plateau et bien sûr les jeux de cartes et les jeux de figurines » ainsi que les jeux en ligne. Donc au moins deux pratiques pour lesquelles Casus a une légitimité historique (plateaux et figs) et une dont il a été souvent question dans la nouvelle formule : les jeux en ligne. Il n’y a vraiment que les cartes qui n’ont pas trouvé leur place pour de bon dans ses pages. Ce qui me fait dire que ça a tout de la mauvaise excuse.

Autre raison invoquée pour la disparition du dinosaure (pour changer un peu de métaphore animale), « Le Web où la communauté des joueurs de jeu de rôle a trouvé un terrain particulièrement fertile et où s’inventent tous les jours des nouvelles pratiques de nos loisirs et de nos cultures, (et qui) remplace petit à petit un organe de communication et d’animation comme a pu l’être Casus » (remarque qui me remet en mémoire une autre raison avancée lors de la précédente mort du journal : la disparition de l’esprit associatif issu des années 70 vers la fin des années 80. Moi je veux bien, mais comme je l’écrivais dans un billet précédent, la lecture (pour les articles de fond) sur écran a des limites, et puis qu’en est-il de la collaboration avec le GROG, qui lui a l’air de se porter très bien, comme en atteste (c’est un comble) le dernier reportage sur cette association que l’on peut lire en page 6 (pour d’ailleurs s’apercevoir que le GROG songe désormais à mettre en ligne des… articles de fond ! ). Et pas moyen d’invoquer la concurrence cette fois-ci, la concurrence elle est morte ! Ou plutôt elle s’est dispersée et spécialisée, avec un bon magazine sur les cartes, un très bon sur les figs, un pro sur les jeux de plateaux et apéro, et quelques merdes innommables sur les jeux en ligne.

Je proposerais pour ma part trois autres tentatives d’explication, qui vous paraîtront peut-être surprenante, mais après tout…

Casus n’est pas assez cher ! On ne leur avait jamais fait celle-là. 5,95 euros pour un bimestriel dans ce secteur, c’est ridicule. Je pense que le juste prix serait à un petit peu plus de 10 euros. Comment ? C’est de la folie (avec Philippe Risoli) ? Non, pas du tout. Ca s’appelle se positionner en haut de gamme, et si on regarde les tarifs des autres magazines du même rayon, on en est pas loin. Soyons lucides, on est des vieux maintenant, on a un peu de pépettes (je l’espère pour vous) – en tout cas toujours plus que les petits jeunes, la fameuse relève qu’est jamais venue et qui viendra jamais parce qu’elle en a rien à foutre – et vu notre budget loisir, on peut se payer ça, surtout si c’est ça ou rien. Je déclare solennellement que je suis prêt à payer mon Casus beaucoup plus cher, cochon qui s’en dédit. Bon par contre, à condition que ce soit de bonne qualité, c’est à dire quand même mieux que ce pitoyable dernier numéro, 66 pages tout mouillé, la plupart en noir et blanc, avec sous prétexte de c’est le dernier on se lâche on se fait plaisir, deux trois trucs qui m’en touchent une sans faire bouger l’autre (comme Croc je parle des oreilles).

Et sinon Casus ne contient pas assez de pub ! Vous avez déjà feuilleté Télérama (allez pas me dire que pour une bonne part, une fois mis de côté les ingénieurs informaticiens, on n’est pas des bobos…) : une page sur deux c’est de la pub. Idem pire les magazines féminins, mais bon là c’est vrai on n’est pas des lopettes. Reste à trouver les annonceurs qui voudraient bien venir y faire un tour. Je me disais, étant donné que ce n’est plus un magazine pour la jeunesse vu que la jeunesse en a rien à foutre comme je disais précédemment, est-ce qu’on ne pourrait pas y trouver de la pub pour le tabac et la cigarette ? Comment ? Quoi ? Ya pu droit ? Ah bon, c’est bien dommage, ça se faisait dans le temps, et même que ça faisait débat.

Et aussi Casus ne fait pas son boulot ! Et ce serait quoi son boulot mon p’tit père ? Et bien son boulot ce serait de prépublier des jeux de rôle. Et oui. Bo-Doï prépublie bien de la BD, et ça n’empêche pas ses lecteurs d’acheter des albums. Alors pourquoi pas des avant-première et autres Bêta-tests dans Casus ?

Bon, à l’heure (tardive) où je tape ces lignes, il semblerait que notre Mag’ n’est toujours pas de repreneur(s) *** reviens Guisserix reviens (air connu) *** malgré l’appel de la Rédac’ aux bonnes volontés, amateurs (eh ! Mais c’est nous ça ! Chiche qu’on vient !) ou professionnels (qui a dit « plus professionnels que certains si possible » ? ! ? Sortez !).
Repost 0
Published by David - dans Presse rôliste
commenter cet article
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 17:31
Génial ! Mieux que Dallas ! Je revends ma télé demain !

Hum. Bon, bref, voici les infos post Salon du Jeu en ce qui concerne la presse rôlistique française dont on avait craint l'enterrement dans un précédent article.

- pour Casus, on rappelle la sortie fin Octobre du n°39, le dernier de la série. On sait par exemple qu'il y aura un scénario Dying Earth (chouette !) et d'autres trucs selon le thème : "on se fait plaisir une dernière fois en passant des trucs qui nous plaisent". Surtout, l'info pour Casus, c'est la rumeur qui bruisse depuis ces derniers temps sur des projets de reprise (enfin de rereprise plutôt...)  du titre. Déjà, c'est bien. Si en plus, on sait qu'un des projets est mené par Didier Guiserix et que celui-ci aimerait emmener dans l'aventure quelques anciens de Old CB, on dit : yahoooyahoo !! Bon, ceci dit : rien de fait. Du tout.

- pour Black Box, que du bonnard aussi. Le n°3 devrait sortir fin Octobre (raté pour l'alternance des parutions mais bon, on n'en est plus là...) et, pour se faire excuser son record national de retard pour un canard de jdr, il ferait 148 pages au lieu des 116 habituelles pour le même prix (6 euros). Cela permettra aussi de rattraper l'info qui, malgré l'état du marché, a bien évolué depuis le Printemps.

Bon, moi, je prévois déjà des créneaux lectures pour la fin Octobre !
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Presse rôliste
commenter cet article
30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 19:20

Bon, OK, je sais, ce n’est guère une façon très polie d’inaugurer la nouvelle saison de Mondes en Chantier mais là vraiment, ce titre ne pouvait on ne peut mieux évoquer ce que je ressens aujourd’hui au regard des nouvelles de notre petit paysage rôlistique national.

Si vous ne le savez pas encore, je vous l’apprends : Casus est mort-vivant. Je veux dire par là qu’il est vivant (un n°39 sortira fin Octobre)… mais en fait il est déjà mort (il n’y aura pas de n°40).

A cette nouvelle consternante, on ajoutera que le Black Box n°3 est repoussé sine die car Black Book, son éditeur a, je vous le donne en mille… des difficultés financières. Alors qu’ils ont vendu tout leur stock de Pavillon Noir : c’est dire la viabilité commerciale du jdr en France ces temps-ci ! Bref, BB perdait de l’argent sur ses deux premiers numéros et l’éditeur ne pourra pas se permettre de continuer comme ça bien longtemps.

On a l’air fin à Mondes en Chantier avec notre article d’il y a quelques mois annonçant un paysage idyllique de la presse rôlistique avec désormais un bon titre chaque mois…

Les adeptes du « tout électronique » (qui sont aussi souvent ceux du « tout gratuit ») rétorqueront qu’il n’y a plus besoin d’un Casus ou d’un Black Box puisque on a quand on veut et gratos les infos du GROG, les scénarios de la Scénariothèque, les interviews du Kube… (voir illustration de l’article : comprenne qui pourra !)

Les sites que je viens de citer sont tous tout à fait excellents et indispensables… mais cela ne remplacera jamais un magazine papier disponible en kiosque. JAMAIS.

Outre le problème pratique (pas facile de lire un site web dans le train ou sur la plage, par exemple...), il y a bien sûr le grave problème du manque de visibilité du jeu de rôle auprès du grand public.

Sans jouer les pleureuses, CB a eu un rôle important à jouer dans ma découverte du jdr. Pas en lui-même si vous voulez car j'ai découvert notre loisir préféré par d'autres voies mais c'est en lisant mes premiers numéros de CB que j'ai acquis, si j'ose dire, une certaine "culture rôliste" (Gros Bill, Pex... tous ces trucs là sans lesquels il est quasi impossible de suivre une discussion entre rôlistes) et bien sûr une ouverture sur les autres jeux, ceux que je ne connaissais pas encore. Tout ça, ça risque de salement manquer si personne ne prend le relais.

Bien sûr, on peut toujours rêver d’un nouveau repreneur… mais qui ? Asmodée qui a déjà racheté Jeux Descartes, autre symbole d’un certain « age d’or » du jdr en France ? Sûrement pas dans la mesure où on apprend justement (les choses sont bien faites !) que le dernier des gros éditeurs du marché réduit la voilure en matière de jeu de rôle : le nouveau jeu de Croc (les Hérauts d’Elosie) repoussé aux calendes grecques, la gamme COPS qui s’arrêtera dans deux bouquins (et non 4 comme prévu), un supplément INS/MV repoussé… ad nauseam.

Pour terminer sur une note un peu optimiste, je me doute que l'équipe de Black Book n'a pas vocation à jouer les vautours mais puisqu'il faut bien positiver un peu, on peut peut-être imaginer que la disparition de Casus va donner un peu d'air à Black Box en lui apportant les quelques lecteurs qui ont fait défaut sur les deux premiers numéros.

En tout cas, on croise les doigts...
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Presse rôliste
commenter cet article
13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 16:40

C’était, croyait-on, un monde de bonheur et de félicité rôliste : deux magazines gros, gras et de qualité, des tons et des rubriques différents, une date de parution judicieusement alternée chaque mois pour deux bimestriels… bref, le graal.

Et puis, patatatra. Tout a commencé avec l’affaire tragi-comique du retard de Black Box n°3. Problème d’imprimeur : une, deux, trois semaines de retard… puis finalement, on apprend que le n°3 sera décalé sur la date de sortie prévue pour le n°4 : vers le 25 Juin. Au moins, le décalage d’un mois avec le Casus Belli sera respecté mais c’est assez décevant et toujours un peu inquiétant pour un titre aussi jeune. Croisons les doigts.

Pour s’occuper sur la plage ou sur les terrasses sous le chaud soleil de ces jours de début Juin, on a donc du se rabattre sur le Casus n°38 paru (avec également un peu de retard…) le 10 Juin. Et là, gasp. Drôle de sensation en prenant, réflexe pavlovien, la revue dans son habituel rayonnage « Adolescents » (anecdote pure geek…) : l’est tout mince. On ouvre, on feuillette : re-gasp. 66 pages. A une vache près, 20 de moins que les précédents numéros. Qui en contenaient déjà 20 de mois que les premiers numéros. En passant à la caisse, on se retrouve en terrain connu : même prix que la version avec 20 pages en plus. Re-re-gasp !

Viens le temps de la lecture autour d’un petit crème (forcément…) : on cherche fébrilement des infos sur la réduction de pages… et rien. Pas un mot dans l’edito (on y apprend le départ de la rédac’ chef quand même…). Et puis une confirmation : dans les 20 pages supprimées, il y avait les news (une seule page !) et les critiques colonnes. Vague sentiment de s’être fait avoir par le réflexe pavlovien…

Grâce au forum Pandapirate, on en sait un peu plus… mais à peine. On est rassuré (sic) de voir que les pigistes qui fréquentent les lieux découvrent l’affaire en même temps que les lecteurs et, en guise de compensation, ont l’extrême gentillesse et conscience professionnelle de nous livrer les textes des critiques qui avaient été écrites pour ce numéro : http://www.hu-mu.com/

Pour le reste, c’est bien flou. Quel sera l’avenir de Casus ? L’absence de bulletin d’abonnement est-il un mauvais présage ? Le départ de la rédac’ chef peut-il justifier le bordel de ce numéro ? Espérons que tout cela soit un simple coup de chaud sur la presse rôliste et non un effet canicule…

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Presse rôliste
commenter cet article
1 mars 2006 3 01 /03 /mars /2006 10:55
Black Box n° 2 : yaduàlire !

Enfin !!! Après avoir patienté près d’un mois suite à l’annonce un peu prématurée du sommaire et un ennui d’imprimeur, nous voici enfin en possession du n° 2 du si prometteur Black Box. Alors, qu’en penser ? Feu de paille ou futur classique ? A mon goût, indiscutablement la deuxième réponse ! Black Box est désormais ma nouvelle revue de référence : celle qu’on attend avec impatience pour savoir ce que tel jeu espéré a dans le ventre ou encore quelles bonnes surprises on pourra prochainement découvrir dans nos boutiques (si elles existent toujours comme on le verra dans un prochain article de Mondes en Chantier :-((( …).

Alors pourquoi un tel enthousiasme après seulement deux numéros ? A priori, Black Box est une revue de jdr très classique : des critiques de suppléments et de nouveaux jeux, des scénarios réunis dans un cahier spécifique en NetB, des news « périphériques » (jeux de plateau, de cartes, vidéos…), quelques aides de jeu… En fait, la même chose que Casus ou, auparavant, Backstab. Donc ??

Pour moi, la qualité de Black Box tient en un mot : yaduàlire. Bah oui, il y a beaucoup, beaucoup de texte à lire… Les articles sont vraiment fouillés. Prenez par exemple le traitement de Cyberpunk 3 par Black Box et Casus : le premier nommé y consacre 3 pages très peu illustrées et donc très denses, le second une seule page où les marges blanches et les illustrations (hideuses puisque tirées du jeu…) mangent une bonne moitié de l’espace… Le résultat est là : dans Casus, on survole pour finalement redire ce que tout accro d’Internet sait déjà depuis des lustres ; dans Black Box, le même geek apprend tout ce qu’il voulait savoir sur ce jeu qu’il attendait depuis 10 ans… Simple et imparable.

Pour en revenir à Internet, c’est, je crois, une des clefs du problème : Casus essaie trop d’adapter sa forme aux critères d’Internet (textes courts, nombreuses illustrations…) comme l’a montré en son temps l’ « alliance » avec le GROG. Hélas pour eux, ils seront toujours plus chers et moins réactifs que les sites Internet ! C’est pourquoi j’applaudis le classicisme assumé de Black Box qui offre quelque chose de vraiment différent et complémentaire de la consultation du GROG et des forums.

Ceci dit, ne jetons pas notre bon Casus ! Comme le laissait entendre David précédemment, Casus a d’autres atouts (articles de réflexion sur le jdr notamment) et, qui plus est, il semble que Black Box ait la sagesse de dorénavant sortir en décalage d’un mois avec Casus. Alors, un bon magazine de jdr par mois, c’est finalement l’idéal, pas vrai ?
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Presse rôliste
commenter cet article
27 décembre 2005 2 27 /12 /décembre /2005 10:04

Vous devez sûrement connaître ça. Moi, je me laisse avoir à chaque fois que je me prépare à faire un long voyage en train, par exemple, et que j'ai déjà acheté tous les magazines que je lis habituellement (ils paraissent quasiment tous en même temps ces malins là).

Et bien ça vient de se reproduire. J'ai acheté RPG04, et je m'en vais vous en faire la critique. J'avais déjà, à l'époque, jeté un oeil rapide sur le numéro 1, mais le mélange jeux vidéo option consoles (beaucoup) et JdR (pas beaucoup) ne m'avait pas convaincu. C'est encore une fois mon sentiment : le style est décontracté (avec quand même pas mal de blagues à deux euros dedans, mais y'a pas de mal) et on a la nette impression que ces gars là se font un mag pour se faire plaisir (et pourquoi pas ?) mais la cible est à l'évidence vraiment jeune (surtout d'esprit vu les moyens que ça demande...) et de JdR il n'y en a pas assez, et on n'apprend rien. Il n'y a guère que l'interview de PoC et sa bande du Donjon de Naheulbeuk à sauver. Bon, c'est une idée d'interview que tous les mags ont eu récemment, mais ça se comprend.


En conclusion, pas assez de vrais morceaux de JdR dedans, mais PoC ne dit-il pas lui-même qu'il n'a jamais pratiqué notre passion, et que tout ce qui semble tellement "vécu" dans ses histoires vient en fait des jeux vidéo. Comme quoi !
Enfin, en ce qui me concerne, sauf si je viens à reprendre le train, le numéro 5 restera sur l'étalage du marchand.

Repost 0
Published by David - dans Presse rôliste
commenter cet article

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens