Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2006 6 01 /04 /avril /2006 18:36

Ouaip, ouaip... c'est pas un poisson d'Avril : l'air du temps étant, pour différentes raisons aux projets jdr, nous allons finaliser dans les jours qui viennent quelques trucs annoncés depuis longtemps.

A savoir :

- le scénario Maléfices qui sera joué à la Convention Maléfices de Provins est maintenant corrigé, augmenté (très peu finalement) et relu ; il est entre les mains de Phil pour être maquetté, certaines aides de jeu subissent également un petit lifting et zou : tous les Meneurs inscrits à la Convention pourront le recevoir en avant-première pour préparer leur partie.

- le petit système "bizaros" permettant de jouer à Rêve de Dragon avec les règles de Dying Earth a été beaucoup plus long à développer que prévu mais il est maintenant terminé et même testé depuis le week-end dernier ; selon toute vraisemblance j'en mettrai le PDF en ligne dès demain, accompagné de sa fiche de personnage.

- la version électronique du premier extrait tiré de la célébrissime Encyclopédie Galactique va, du coup, revenir en première place sur ma pile des trucs à faire pour avant-hier et, compte-tenu de l'avancée des travaux, la mise en ligne devrait là aussi aboutir d'ici quelques jours (Mardi ??).

Allez, au boulot !

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 12:48
Qui a dit enfin ? Rooooh mais quelles mauvaises langues tout de même ! Bon, c’est vrai, il a fallu attendre quelques semaines et une vingtaine de messages aigris sur le forum malefices.com mais, ça y est, on a des news : c’est pour bientôt mais pas tout de suite. En effet, un des membres des Editions du Club Pythagore ayant un accident de moto il y a quelques semaines de cela, le projet a pris un légitime retard. Pour autant, le nombre de souscriptions nécessaires a été atteint et ça y est : le projet est sur les rails et verra le jour en boutique… dans quelques temps. Entamons donc une courte série d’articles sur le devenir du jeu qui sent le souffre. Et comme il faut savoir frapper là où on ne vous attend pas, débutons par le système de règles !
 
En fait, aucune modification de règles en profondeur n'est annoncée sur cette v3. Si j'ai bien compris, la seule modification incluse concernera la création de personnage qui prendra en compte deux nouvelles lames et la fiche indiscrète ainsi que le rééquilibrage des profils professionnels.

Rien de neuf par contre sur le moteur de jeu à proprement parler. Sur ce dernier, je peux comprendre les tenants des systèmes "narrativistes" (sic) : on pourrait sûrement faire mieux et plus adapté au sujet aujourd'hui que la table de résolution unique d'il y a 20 ans. Ceci dit, on peut aussi comprendre les EDCP qui n'ont pas l'envie de changer un système éprouvé et qui est aussi la marque de fabrique du jeu.

Là où je suis nettement plus embêté, c'est sur la création de persos. En effet, les changements seront là très légers, quasiment « cosmétiques ». Or, dans un jeu ancré ainsi dans l'Histoire, la création du "background" du personnage n'est pas à la portée du premier venu.
Il m’étonnerait fort être le seul Meneur à avoir des problèmes avec des joueurs ayant du mal à doter l'historique de leur personnage d'informations historiquement cohérentes ; à ce titre, la fiche indiscrète est AMHA complètement intimidante pour un joueur lambda connaissant surtout de la Belle Epoque Adèle Blanc-Sec et les Brigades du Tigre...
 
La question étant alors : ces joueurs sont-ils automatiquement exclus des parties de Maléfices pour cause de norme qualitative insuffisante ou bien doit-on faire l’effort d’aller vers eux et de leur rendre l’époque accessible par des biais simples ? Bien évidemment la deuxième : les rôlistes ne sont déjà pas si nombreux alors si on doit réserver la pratique du jeu aux historiens ou gros lecteurs, on est mal…
Quelles sont les solutions ? Les EDCP semblent avoir décidé de mettre l’accent sur la présentation didactique de l’époque et de ses spécificités si délectables sur environ 150 pages. Si on veut bien penser aux parties anémiques du background historique des éditions précédentes, on ne peut qu’applaudir. Mais cela ne fait que repousser la question : doit-on lire avec attention 150 pages un peu ardues avant de pouvoir créer son personnage de Maléfices ?

A titre personnel, j'aurais donc souhaité disposer d'un système de création qui, un peu à l'image du formidable système de Te Deum pour un massacre (pub !), donne au joueur la trame de l'historique de son personnage et surtout intègre dès le départ celui-ci dans l’époque explorée par le jeu. Pour ceux qui ne connaissent pas le système de création de personnages de Te Deum, il s'agit en fait d'une sorte de QCM suivant les jeunes années du personnage en construction : à chaque étape, le joueur fait un choix entre quelques propositions à la fois simples et très caractéristiques de l'époque (la deuxième moitié du seizième siècle) ; non seulement cela met le joueur dans l'ambiance mais cela permet aussi de créer un historique cohérent et à chaque choix, le personnage est doté de telle ou telle compétence, connaissance, bonus etc... Une vraie merveille à mon goût.
Mais d’autres pistes peuvent être explorées. Ainsi, sur la même période historique que Maléfices, Crimes semblent devoir intégrer des éléments comme les « convictions », les « passions » ou même les « compétences » qui, choisies dans des listes closes, permettent de donner au personnage en création non seulement des points de règle mais aussi des éléments de background tangibles et surtout… crédibles. Bref, le système de jeu y encadre la création d’un personnage historiquement réaliste.
 
En tout cas, pas de révolution à attendre dans ce domaine dans la v3. Tant pis. Ce sera peut-être pour la v4...
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Bruits de chantier
commenter cet article
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 09:31
Il est question ici de rétablir la réalité ! Les auteurs de l’excellent supplément à RDD2, «du voyage et des voyageurs », avec la notable complicité du Sieur Julien DORVENNES, sur le site de La Chimère aux Milles Rêves, essayent de nous faire croire que les voyageurs pratiquent massivement les échecs draconiques. Disons-le tout net, c’est une mystification.
Je vous demande de considérer la chose un instant de façon réaliste : les règles en sont compliquées, elles ne sont pas à portée de tous ; les routes et les chemins du rêve sont dangereuses et semées d’embûches, or les pièces de ce jeu sont lourdes et elles sont rares, difficiles à produire ou à reproduire, et elles valent très cher (pouvant même parfois servir pour le troc). On voit mal un voyageur averti en faire étalage sans précaution en prenant le risque d’éveiller la convoitise…
Non, on doit à la vérité de dire que les voyageurs (en tous cas ceux que je connais), ne jouent que rarement aux échecs draconiques. En revanche, ils jouent régulièrement et avec plaisir aux Petits Groins. Ce divertissement basé sur l’adresse et la chance ressemble aux osselets et est pratiqué sur une surface plus ou moins lisse, horizontale et plane, comme une table d’auberge, avec des petite figurines de cochons en os, en corne ou encore façonnées en pierre et parfois même dans un bois dur et précieux comme l’ébène ou le youpala*.
On a même parfois observé des Hauts-Rêvants utilisant ce jeu, à deux ou à plusieurs, pour méditer. En voici rapidement les règles (que vous trouverez détaillées dans toutes les bonnes boîtes de jeu) :
 
Il y a 12 combinaisons possibles aux petits groins. Cela est bien pratique car si vous ne possédez pas de petits cochons en plastique, vous pouvez lancer un D12 pour simuler les résultat. Mais ce ne sera pas réaliste ni même équiprobable vous entends-je déjà hurler ! Et ta sœur, elle est équiprobable ta sœur ?
Les combinaisons peuvent se cumuler sur un lancer (exemple : un digestif plus un joufflu donnent 20 points). Chaque lanceur peut lancer une, deux ou trois fois en prenant des risques pour essayer d’accumuler des points. Le premier à 100 points est déclaré gagnant.
 
  • Le « Pauvre groin » donne deux groins tombant chacun sur un flanc différent et ne marque aucun point.
  • Le « Petit groin » donne deux groins tombant sur le même flan et marque un point.
  • Le « Passe devant (on te suit) » donne un groin tombant sur ses pattes, l’autre sur un flan, et marque 5 points.
  • Le « Chargez ! » donne deux groins tombant sur leurs pattes et marque 20 points.
  • Le « Digestif » donne un groin tombant sur le dos, l’autre sur un flan, et marque 5 points.
  • Le « Double digestif » c’est la même chose mais avec les deux groins sur le dos. 20 points.
  • Le « Groin-groin » c’est lorsqu’un groin tombe en équilibre sur le groin et les deux pattes avant, tandis que l’autre est sur le flan. 10 points.
  • Le « Double groin-groin c’est la même chose mais avec les deux groins le cul en l’air. 40 points.
  • Le « Joufflu » consiste à faire atterrir un groin en équilibre sur une oreille, une bajoue et une patte de devant tandis que l’autre retombe sur le flan. Balèze. 15 points.
  • Le « Double joufflu » c’est les deux groins en équilibre sur une oreille, une bajoue et une patte de devant. Encore plus balèze. 60 points.
  • La « Controverse » survient lorsque les deux groins se touchent, quelque soient les positions, sauf dans la position dite de la « fuite de la pucelle » (voir ci-dessous). Le lanceur perd tous les points qu’il avait pu accumuler jusque-là et passe la main.
  • La « Fuite de la pucelle » survient lorsqu’un des groins retombe sur le dos de l’autre. Cela marque la fin instantanée de la partie pour le lanceur.
* : le Youpala pousse principalement dans la forêt maudite de Zlorg. Il se déplace la nuit pour se nourrir. Matière dangereuse, à utiliser sous le contrôle d’un adulte.
Repost 0
Published by David - dans Préfabriqués
commenter cet article
22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 19:28

Bon, bon, bon. Entre la perfide mais juste remarque d'un fidèle lecteur et la rédaction de l'annonce de la future 1ère Convention Maléfices de Provins (du 6 au 8 Mai : pub subliminale !), il me semble que l'équipe de Mondes en Chantier n'a pas toujours été claire sur le thème de Maléfices.

Je résume :

- il y a des mois et des mois de cela, un scénario inédit se passant dans le Périgord devait être mis en ligne

- on annonce pour la convention Maléfices qu'un scénario inédit signé de moi-même (oui : Julien Clément, c'est moi...) sera joué par toutes les tables

Sont-ce les mêmes ? Sinon, qu'est devenu le premier scénar' ? Dans tous les cas, que fait la police (du jdr) ? Et surtout : quand est-ce qu'on mange ?

Alors, soyons clairs. Dans un premier temps, le premier scénario ("On a eu chaud...") devait être joué lors de la Convention. D'où sa non-publication sur le Net. Mais entre temps, la ML Maléfices a organisé un concours de scénario auquel votre serviteur a participé... et qu'il a eu en plus le mauvais goût de gagner. Résultat : il a semblé plus cohérent au Club Pythagore de Provins de faire jouer ce scénario vainqueur lors d'une Convention où, justement, se fera également la remise des prix.

Très bien tout ça mais : et le premier scénar' ? Bah : rien. Il dort sur mon disque dur alors qu'il est relu et maquetté depuis longtemps grâce à JP et à Phil :-((( Il faut savoir que dans la vie agitée de la mini-communauté Maléficieuse, il n'est pas toujours facile de savoir où on va. En l'occurence, il a été longtemps question d'un site web dédié aux créations de la communauté amateur. Il était donc logique que les deux scénarios se retrouvent sur ce site. Seulement, depuis, le temps s'est écoulé et le site n'a pas encore vu le jour :-(((

Pour résumer : les scénarios inédits ne seront pas mis en ligne avant la Convention (début Mai donc). Mais, là bas, une décision définitive devra être prise quant à leur mise à disposition sur le Net soit par l'intermédiaire du site communautaire s'il voit le jour, soit par l'intermédiaire du présent blog.

Cochon qui s'en dédit... Ouh pitin, la transition de malade que je viens de faire :-)) (à suivre pour être compréhensible...)

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 15:34
Vous connaissez les véhicules hybrides ? Ce sont des véhicules équipés d’un moteur mixte : essence et « autre chose » (en général électrique). Conformément a ce qui a été annoncé dans un article précédent, nous appellerons donc « jeu  hybride » un jeu contenant à la fois d’indéniables caractéristiques du jeu de rôle et celles d’ « autre chose » : jeu de plateau, de cartes, de figurines… Les éditeurs français nous préparent plusieurs jeux de ce type pour les prochains mois. Petit panorama de ceux-ci en continuant avec… la collection Background du 7ème Cercle.
 
Une collection jeunesse chez un éditeur de jeu de rôles ?! Sauf erreur de ma part, voilà une sacrée innovation ! Bon, n’exagérons pas, la collection Background du 7ème Cercle ne proposera pas seulement des jdr au sens où on l’entend habituellement (non, non, pas de Kult Junior…) mais tout un panel de jeux de cociétés ou de livres-jeu contenant des vrais morceaux bien crunchy de jdr dedans. Pile-poil de l’ « hybride », quoi !
 
De façon très ambitieuse (trop ?), c’est pas moins de trois gammes que comprendra cette collection jeunesse : les Aventures merveilleuses pour les plus jeunes (dès 6 ans) seront apparemment (et un peu bizarrement…) les plus proches du jdr traditionnel en très, très simplifié ; les Aventures fantastiques seront apparemment tout simplement des sortes de livres dont vous êtes le héros (bonne idée !) et enfin les Aventures extraordinaires seront des jeux de société pour petits et grands (à partir de 8/10 ans) reprenant des principes ou le feeling du jdr. Diversifié et cohérent : miam !
 
Bon, plus concrètement, que savons-nous de tous ces beaux projets ? Bah, tout d’abord, ce ne sont plus que des projets ! Déjà deux livrets sont sortis dans la collection Aventures Merveilleuses, c’est-à-dire deux mini-jdr (petits livrets carrés de 48 pages) pour enfants avec un meneur un peu plus âgé (grand frère ou parent). L’idée est génialissime mais je suis bien obligé de faire mon grincheux après avoir consulté le premier de ces livrets : Contes Ensorcelés, l’adaptation pro d’un jdr amateur bien connu : P’tites Sorcières.
Bof, bof, quand même… c’est très court (c’est écrit gros et très aéré alors 48 pages, c’est vite rempli) et on doute sérieusement de pouvoir faire une vraie partie de jdr, même pour des enfants plein d’imagination, avec le matos proposé. Le prix est lui-même assez élevé (13,50 euros) par rapport au contenu. Malgré mon intérêt pour le projet, j’ai été dissuadé de laisser tomber la version amateur pour la version pro… Le 7ème Cercle ne lâche pas l’affaire en tout cas et annonce pour tout bientôt (ce mois de Mars ?) un supplément de 32 pages avec quelques descriptions du monde et un conte (= scénario).
 
Dans le même temps est sorti le deuxième jeu de la collection : Le Magicien d'Oz, par Julien « Vermines » Blondel.Je n’ai pas eu l’occasion de le voir celui-ci mais il semble correspondre trait pour trait au volume précédent. On peut peut-être espérer qu’il soit plus efficace car il s’inspire d’un conte déjà bien connu et qu’il sera ainsi plus facile à appréhender. Le livre de base propose une aventure prête à jouer couvrant 18 des 48 pages de l’ouvrage.
 
Dès le mois prochain sortira aussi le premier jeu de la gamme Aventures extraordinaires avec Noodles !, adapté, paraît-il, d’une bande dessinée de chez Soleil. Il s’agira là plutôt d’une sorte de Heroquest pour enfants à partir de 8 ans avec un plateau de jeu, pions, cartes… mais, de façon astucieuse, un livret d’aventures sera aussi à consulter par les joueurs à chaque fois qu’un pion abordera telle ou telle case du plateau : on est donc bien dans l’ « hybride » et le jdr n’est pas très loin finalement. On peut simplement se demander si ce jeu s’adressera uniquement aux enfants ou bien si les parents, oncles et tantes pourront aussi s’y adonner avec intérêt.
A voir très bientôt mais, dans tous les cas, tous ceux qui aiment le jdr et s’inquiètent pour son avenir à long terme peuvent déjà dire « merci le 7ème Cercle ! » et offrir leurs jeux à des enfants de leur connaissance pour encourager cette remarquable initiative.
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article
15 mars 2006 3 15 /03 /mars /2006 17:26
Vous connaissez les véhicules hybrides ? Ce sont des véhicules équipés d’un moteur mixte : essence et « autre chose » (en général électrique). Conformément a ce qui a été annoncé dans un article précédent, nous appellerons donc « jeu  hybride » un jeu contenant à la fois d’indéniables caractéristiques du jeu de rôle et celles d’ « autre chose » : jeu de plateau, de cartes, de figurines… Les éditeurs français nous préparent plusieurs jeux de ce type pour les prochains mois. Petit panorama de ceux-ci en continuant avec… Nexus.
 
Après les ‘gurines à la Games Workshop, les cartes à la Magic… de pire ne pire, me direz-vous ? Non plus. Tout comme Cadwallon, confié à des anciens de chez Casus, on trouve dans ce projet d’ « hybride » une petite dream team 100 % pur rôliste avec, par exemple, Eric Nieudan, déjà évoqué pour le si sympathique Lanfeust… et dont, décidément, il faudra encore reparler dans cette série d’article (à suivre) !
 
Le projet du petit éditeur de p’tits jeux (comme on dit désormais) Eclipse est donc lui aussi centré sur la volonté de quelques vieux briscards rôlistes d’amener les jeunes, éventuellement joueurs de Magic voire de Yu-Gi-Oh (mon Dieu !), à leur loisir préféré. Quel est le constat fait par l’équipe d’Eclipse ? Aujourd’hui, pour jouer aux jdr, il faut se farcir des gros bouquins de 300 pages, rester concentré pendant 4 heures et plus sur la même chose (le scénario !) et être capable sans sourciller de faire du calcul mental pour savoir si votre hache +2 fait un critique ou un empalé… et cela ne leur semble pas très adapté à la jeunesse actuelle. Est-ce à dire qu’ils pensent que nos chers ‘djeunes sont illettrés, hyperactifs et incapables de s’éloigner d’un ordinateur de plus de 1,5 m pour additionner 2 et 2 ?? En tout cas, c’est pas moi qui l’ai dit, hein ?
 
Plus sérieusement, l’idée est donc de casser ces présupposés incontournables dans le jdr actuel pour proposer un jeu uniquement à base de cartes dont les parties sont très rapides à mettre en place (on ouvre la boîte, on joue… plug and play comme dirait Gros Bill), ne durent pas plus de 1 ou 2 heures et où les cartes se suffisent presque à elles-mêmes pour gérer toutes les situations de jeu (ne pas avoir à consulter le livret de règles pendant la partie, les auteurs dixit). Ambitieux et alléchant. Tout comme le contenu du jeu. Les auteurs parlent d’un jeu de 550 cartes, toutes différentes et apparemment assez superbes, réparties dans 9 boîtes de jeu qui s’enchaîneront pour faire une campagne. Pour autant, elles resteront optionnelles : les auteurs assurent qu’un MJ imaginatif pourra jouer sans problème avec seulement les deux premières boîtes. D’autant plus que, contrairement à Cadwallon, le prix du matos ne semble pas dissuasif, rien que dans la première boîte, on annonce : 2 livrets de 48 pages, 110 cartes, des D10 et un petit écran de jeu… pour 29 euros. Miam ! Ah oui, j’oubliais : non, les cartes ne seront pas à collectionner !!
Donc, pas d’inquiétude sur le prix pour Nexus. Les inquiétudes iraient plutôt sur l’éditeur qui a repoussé plusieurs fois (décidément !) son projet et qui annonce désormais Avril 2006 mais dont on peut se demander si il aura les reins assez solides pour sortir les 9 boîtes prévues. Autre inquiétude : le jeu lui-même dont on sait là aussi assez peu de choses finalement. Aura-t-on un Magic saveur jdr ou un vrai jdr avec des cartes ? A voir très bientôt…

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 16:24

Allez hop, juste une petite news bien débile pour aujourd'hui.

Vous connaissez Rêve de Dragon, n'est-ce pas ? Ici, il faut savoir que cela reste un des jeux préférés des p'tits gars de Mondes en Chantier... des vrais geeks, j'vous dis pas ;-! Et bien, RDD est sûrement un des seuls jeux au monde à nécessiter l'emploi très régulier d'un D7... ouais, ouais, un dé à 7 faces. Pourquoi ? Bah, j'suis pas dans la tête à Gerfaud (l'auteur du jeu pour ceux qui ont découvert le jdr avec Buffy RPG) mais le 7, la symbolique ésotérique, tout ça... enfin, je dis ça moi je m'en fous mais ce que je sais c'est que à chaque case parcourue dans les Terres Médianes du Rêve. Paf, un jet de D7.

Alors, nous, pauvres hérétiques, on a toujours simulé le D7 avec un D8 relancé sur le 8... alors que, en fait :

           Dingue, pas vrai ? C'est en vente là http://www.rpgshop.com/product_info.php?products_id=35373  pour... euh... encore beaucoup trop cher. Y sont forts les ricains, pas vrai ? Je ne sais pas si c'est la traduction de RDD dans la langue de GW Bush (par Malcontent Games sous le nom Reve : the Dream Ouroboros, rigolez pas, chez nous, c'est plus édité du tout alors ne faisons pas les malins...) qui a conduit à ce marchandising forcené... en fait, je crois pas, il doit plutôt y avoir là bas un jeu tout pourri mais super célèbre avec un système basé sur l'emploi excessif des D7 mais bon, c'est plutôt marrant comme coïncidence.

Bon, c'est pas tout ça : et notre dé draconique (D8 où le 8 est égal à 0 pour les incultes...), on va encore l'attendre longtemps ?

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article
12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 17:10
Vous connaissez les véhicules hybrides ? Ce sont des véhicules équipés d’un moteur mixte : essence et « autre chose » (en général électrique). Conformément a ce qui a été annoncé dans un article précédent, nous appellerons donc « jeu  hybride » un jeu contenant à la fois d’indéniables caractéristiques du jeu de rôle et celles d’ « autre chose » : jeu de plateau, de cartes, de figurines… Les éditeurs français nous préparent plusieurs jeux de ce type pour les prochains mois. Petit panorama de ceux-ci en commençant par… Cadwallon.
 
Le prochain jeu de l’éditeur français de jeux de ‘gurines à succès, Rackham, pourrait bien ressembler à une légende urbaine : en développement depuis l’été 2004 par des membres de l’ancien team Casus/Multisim, le jeu a été maintes fois repoussé… il est aujourd’hui annoncé pour Mai/Juin 2006 et… on peut y croire ! Le magazine dédié du fabricant, Cry Havoc, nous propose certes des previews dans son dernier numéro mais surtout : une pub ! Avec photos de produits et détails techniques qui laissent à penser que la sortie est en effet imminente !
 
Pour autant, le secret est bien gardé par une boîte qui n’a pas la réputation d’avoir la com’ facile et on en est encore à se demander, malgré les récents articles parus dans les mags de jdr, ce qu’est exactement ce Cadwallon ?? Il faut dire que le projet est ambitieux : proposer un mix imparable du meilleur du jdr et du meilleur du jeu de ‘gurines, le tout situé dans le monde développé de longue date par l’éditeur dans ses autres jeux. Etrange retour aux racines si on veut bien se souvenir de Chainmail qui avait donné naissance dans les années 1970 à… D&D ! Si on y ajoute le précédent de Warhammer RPG, on pourrait être tenté de dire : rien de bien nouveau en fait… on individualise à l’extrême les unités du wargame avec figurines et hop, on a un jdr orienté baston/exploration.
 
Ouais, peut-être. Ou peut-être pas. Le jeu a en effet été confié à d’authentiques spécialistes du jdr et ceux-ci, si on veut bien lire entre les lignes des rares commentaires disponibles (ici, par exemple), semblent avoir vraiment voulu intégrer les deux types de jeu pour n’en faire qu’un. Ainsi, le matériel (‘gurines donc mais aussi de magnifiques plateaux de jeu illustrés) n’est pas optionnel : il semble que son utilisation soit directement intégrée dans les règles et pourrait alors rendre celles-ci novatrices et, surtout, attractives pour les joueurs venus du monde de la fig’.
 
Autre aspect séducteur pour les futurs nouveaux joueurs, l’utilisation de matériel justement. Parfois difficile de se mettre à un jeu purement imaginaire qui tient en une feuille de perso moche et deux dés à six faces… Là, la représentation des scènes avec ‘gurines et plateaux illustrés peut être autrement attractive ! Ces plateaux, justement, peuvent intéresser tous les rôlistes, même au delà de Cadwallon. Ils seront apparemment vendus par lot d’une douzaine de plaques recto/verso (souvent jour/nuit) de 30 cm sur 30 cm et découpés en cases pour placer les figurines. Les illustrations ont l’air assez superbes.
 
En fait, la crainte qui subsiste surtout devant un tel projet, c’est le coût de l’investissement pour le Meneur. On sait déjà que, comme il se doit, le livre de base sera un gros (352 pages) bouquin couleurs abondamment illustré : environ 50 euros. Faudra bien ajouter 1 ou 2 suppléments indispensables : d’ailleurs l’écran est déjà annoncé pour Juin : classique. Mais là, il ne faut pas oublier au moins 2 des 4 packs de plateaux de jeu annoncés (2 en Mai, 2 en Juin) : environ 20 euros chaque. Et puis, les ‘gurines qui vont bien pour les PJs… et les PNJs. Si vous êtes déjà figuriniste, ça va. Si, comme moi, vous n’avez pas le moindre bout de plomb chez vous, se procurer la vingtaine de personnages indispensables pour commencer à jouer un scénar’ risque d’être dissuasif :-(( A voir dans quelques semaines…
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 11:11
L’autre jour, David nous entretenait avec gravité du bon vieux temps qu’est parti et qui ne reviendra peut-être pas : celui où les boutiques de jeux vendaient des jeux de rôle. Pour prolonger cette réflexion, on peut en effet y voir un indice indiscutable du recul du jdr dans les pratiques ludiques des Français. Cela ne veut pas dire que l’on ne joue plus au jdr dans notre beau pays mais plutôt que, proportionnellement, les nouveaux joueurs préfèrent dépenser leurs maigres sous dans d’autres formes de jeux : les boutiques s’y adaptent avec pragmatisme.
D’autres indices viennent accréditer, quoiqu’en disent les indécrottables optimistes ici ou là, du réel déclin du jdr en France. Le plus probant étant certainement la faillite (ou équivalent) d’un nombre grandissant de maisons d’édition, parfois même parmi les plus prestigieuses : Multisim, Jeux Descartes… Quant aux « survivants », leur activité purement rôlistique est indiscutablement en recul : Asmodée se contente d’entretenir COPS (pas de nouvelles des Héraults d’Elosie, le projet de CROC…), Oriflam est au compte-goutte… Le « milieu » reste actif, peut-être même plus actif que jamais grâce aux effets bénéfiques du web (jeux amateurs ou indés, forums…) mais, hélas, il se contracte.
Cette déprise rôlistique est en fait aussi indiscutable que difficilement compréhensible. En effet, si on élargit un peu notre champ de vision au-delà du mini-milieu des geeks rôlistes, on constate avec un sourire de satisfaction que jamais autant qu’aujourd’hui la « culture rôliste » (si vous me passez l’expression…) n’a été présente dans les goûts communs des jeunes générations. Depuis les films de Peter Jackson, le succès des RPG informatiques comme Baldur’s Gate ou World of Warcraft, la pratique de masse des jeux Games Workshop par les préadolescents, les références rôlistiques très visibles dans les œuvres très populaires des auteurs de la mini-série TV Kaamelott ou des BD de la série Donjon… plus aucun jeune n’ignore ce qu’est un orque, que les nains boivent de la bière et n’aiment pas les elfes, qu’il est normal de parcourir des labyrinthes souterrains où on trouve invariablement une porte/un monstre/un trésor… Résultat : un pur délire rôlistique comme le Donjon de Naheulbeuk connaît le succès bien au-delà du cercle étroit des joueurs de jdr !
Il y a donc un fort potentiel de joueurs pouvant à tout moment venir ou revenir vers la pratique du jdr. Quelles sont les passerelles dont ils disposent ? Pratiquement aucune. Bah oui, à la notable exception du Jeu d’aventures de Lanfeust de Troy (dispo en librairies et dont le magazine se fait l’écho dans les kiosques), il n’y a pas ou plus de jeux pouvant faire le lien : les Livre dont vous êtes le héros sont passés de mode, les jdr d’initiation sont rares ou inadaptés à leur objectif…
Surtout, un jeu « hybride » (mi-jdr, mi-autre jeu) comme pouvait l’être Sherlock Holmes Détective Conseil (faux jdr mais vrai jeu de société) fait défaut pour introduire en douceur les concepts un peu « bizarres » de notre loisir préféré (pas de compétition entre les joueurs, support essentiellement imaginaire…).
Alors, pourquoi cet article : pour se lamenter ? Non : parce que les plannings des éditeurs nous laissent enfin entrevoir de très intéressants projets de jeux « hybrides » tentant de mélanger jdr et jeu de cartes ou jeu de figs. Panorama de ces projets sur Mondes en Chantier dans les jours qui viennent !
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 16:54
Et maintenant, un petit communiqué de nos amis du Club Pythagore de Provins...
Le Club PYTHAGORE de Provins organise la 1ère Convention Maléfices - Samedi 6, dimanche 7 & lundi 8 Mai 2006, Salle du Minage, en ville basse à Provins (77160)

La date : Sa 6, Dim 7 & Lu 8 mai 2006. Ceci permettra à ceux qui viendront de loin de pouvoir organiser au mieux leur voyage. Ce long week-end leur permet par exemple de repartir tranquillement chez eux le lundi, sans précipitation...

Le programme :
Le scénario inédit pour le Jeu qui sent le Soufre sera celui qui a remporté le concours de scénario de la Mailing-List Maléfices, il est signé Julien Clément ; les parties commenceront dès le samedi en milieu d’après-midi, pour finir dans la nuit, mais pas trop tard, afin qu’on soit encore tous en forme le lendemain ! Selon le nombre de participants, il nous faudra plus ou moins de Meneurs. Au fil des inscriptions, nous organiserons les tables et préviendrons les Meneurs volontaires de leur “amicale réquisition”.
L’auteur étant présent, une petite cérémonie de “remise des prix” sera organisée le dimanche matin, avant la pause-repas.   

Le repas du dimanche midi, que nous laisserons facultatif afin que chacun soit libre sur ce plan, est fixé à 22 Euros, de l’apéritif au café, vins compris. C’est un menu à choix (voir le Bulletin d’inscription).

La “surprise” touristique est une visite nocturne et privée des souterrains de Provins, sur des thèmes ésotériques et historiques en rapport avec nos préoccupations ludiques Maléficieuses, suivie d’un pot amical.

Dernière bonne nouvelle, le prix : Nous avons fait en sorte que la participation à cette convention soit à la portée de tous : hors repas et nuitées d’hôtel, la PAF est fixée à 12 Euros. Ceci comprend l’inscription et la visite nocturne des souterrains de Provins. il convient d’y ajouter les repas et les éventuelles nuitées, ainsi que les visites des bâtiments de la ville haute. Nous tenons à laisser chacun organiser son week-end et son budget selon ses désirs, c'est prévu dans le Bulletin d'inscription.

Les Meneurs, qui prépareront le scénario et qui feront jouer leurs petits camarades, ne paieront que 5 Euros.

Le Bulletin d’Inscription est disponible sur le site du Club Pythagore Provins, avec toutes les explications détaillées que je n’ai pas pu placer ici... :
clubpythagore.fr.st rubrique “Convention Maléfices”.

Voilà, maintenant, vous savez quasiment tout ! Il ne vous reste plus, si vous avez l’intention d’être des nôtres, qu’à télécharger le Bulletin, le remplir et nous le renvoyer avec votre règlement avant la date limite du samedi 22 avril 2006 !    

À bientôt à Provins, Maléficieusement…    
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens