Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 14:12

voyages-dans-les-mondes-virtuels.jpgEt de deux ! Deux suppléments en français pour Cyberpunk en moins d’un mois, on tient une sorte de record éditorial. Et comme Fort Braillard, toujours plus haut, toujours plus fort : cette fois il vous en coûtera encore moins cher, 4,90 euros ! Et oui Maryse, 4,90 euros pour ce supplément qui non seulement…

Enjeux Cyberpunk

Bon ok, j’arrête là. Je ne vais pas vous refaire le coup du quiproquo de la dernière fois (voir l’article Vivre en 2020 dans cette même rubrique) et je crois que les choses sont claires : pour ce qui est du Background, étant donné la vitesse à laquelle les suppléments de Cyberpunk risquent d’arriver dans les rayons (sans parler de leurs prix) et qu’en plus le futur c’est déjà demain, autant faire confiance à la Presse qui semble penser que les nouvelles technologies, le virtuel et tout le toutim cyberchose intéresse ses lecteurs. 

C’est aujourd’hui la respectable publication réservée aux cadres qui vont chercher des contrats avec les dents, qui y pensent même en se rasant, et qui vont relancer la croissance avec ou sans vous, bande de larves cryptomarxistes, qui s’y colle. Cela nous donne un Hors-série numéro 3 intitulé Voyage dans les mondes virtuelscomment le numérique change notre société, nos enfants, notre travail et jusqu’à nos rêves», sans parler des moutons électriques)

<</p>

«Nous sommes de l’étoffe dont sont faits les rêves» 

Alors, quel sont les escales qui vous attendent sur la route de ce monde virtuel ? Quatre domaines sont analysés par des spécialistes dans leur domaine sous forme d’entretiens : l’influence du virtuel sur la société, sur les enfants, sur le travail et sur nos rêves. Et comme il fallait bien un gadget pour se mettre dans l’ambiance, le magazine propose en plus une version 3D. Non non, pas avec la vieille paire de lunettes en carton avec un côté vert et l’autre rouge qui était censée vous faire bondir de peur devant votre téléviseur à la fin des années 80*, mais bien en Web 3D sur www.lesechos.fr/enjeuxlesechosvirtuel 

Ce petit univers 3D façon Second Life n’apporte pas grand-chose m’enfin c’est toujours rigolo. En revanche, les huit pages de références bibliographiques, cinématographiques et webographiques sont une vraie bénédiction pour les fans dans mon genre. 

OK, mais alors, et le pitch de tout ça allez vous me dire ? Parce que normalement, dans vos articles là, on n’a pas lu trois lignes qu’il y a déjà un pitch habituellement, alors nous forcément, faut nous comprendre, on est à moitié en manque de pitch, on trépigne, on ne se tient plus.  

La Réalité Virtuelle dépasse la Fiction 

Et bien le pitch de tout ça, c’est que la réalité virtuelle pourrait bien bouleverser notre perception de l’espace. Aujourd’hui, nous avons passé un cap probablement aussi décisif que celui de la renaissance. Imaginez comment les gens voyaient les choses avant l’invention de la perspective, au milieu du XVème siècle. Si vous regardez un dessin de Giotto, au début du XVIème siècle, vous découvrez un monde étrange et plat et qui était pourtant bien réel pour l’esprit médiéval. Un siècle plus tard, avec la découverte de la perspective linéaire, la perception de la réalité a complètement changé. Soudain le monde médiéval est apparu incroyablement primitif. Avec l’invention de la réalité virtuelle, c’est comme si nous étions au milieu du XVème siècle, et que nous commencions à percevoir la réalité avec un œil neuf. Mais nous pouvons aujourd’hui aller plus loin que la duplication du monde réel. Nous pouvons faire mieux que copier le réel : nous pouvons envisager la réalité virtuelle aussi comme une chance de créer des possibilités entièrement nouvelles ! Et ça, ça parle à tous les rôlistes que nous sommes, avec l’espoir que nous ayons bientôt à notre disposition les outils qui nous permettrons de jouer de bonne petites cyberpartie.

* : quoique, vu la couverture on pourrait douter…

Repost 0
Published by David - dans TAZ
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 15:46
panda.gifOui, je sais. Je ne devrais plus y croire. Même en parler ce n'est pas très, très raisonnable. Mais c'est comme ça, je sais pas, moi, c'est mon âme d'enfant naïf qui s'éveille en ce mois de Décembre. Allez, diantre, fi, que diable, je me lance : yessssss, i want to believe !!

Hein ? ah non, pas du tout, je ne parle pas d'un immigré scandinave ayant tendance à l'obésité et qui a un goût de chiotte pour s'habiller ! Vous n'y êtes pas : moi, je parle de Black Box 3.

Donc voilà : Black Book Editions annonce la parution du 3ème numéro de son bimest... euh... de son magazine consacré aux jeux de rôles pour le 28 ou le 29 Décembre (selon qu'il y ait ou non du verglas sur les routes, sans doute...). Hein ? Roooooh comment vous êtes ! Décembre 2007 bien sûr !!

J'ai envie de dire, cette fois-ci, c'est la bonne. En effet, BBE donne tellement de détails alors qu'on ne leur demandait plus rien qu'il n'y a que deux possibilités : soit le zine est écrit, maquetté et le chèque pour l'imprimeur est signé, soit ils adorent vraiment se faire vanner !

Ce numéro 3 devrait être précédé d'un numéro fantôme en PDF gratuit dans lequel seraient compilés les articles écrits depuis perpète mais qui sentent un peu le faisan maintenant. Le numéro papier serait alors un mélange de vieux articles bonifiés en fût de chêne (notamment l'interview d'A. Astier) et d'articles récents sur l'actualité des jdr. Miam, miam et re-miam.

BBE va même jusqu'à s'engager à faire paraître Black Box pendant encore au moins 3 numéros (en gros jusqu'à mi-2008) avant de tirer des conclusions sur l'état du marché. Rôlistes, c'est le moment de vous compter ! Quant à moi, je suis si sevré de presse rôliste que j'envisage sérieusement d'en acheter deux exemplaires par numéro. C'est grave, docteur ?
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Presse rôliste
commenter cet article
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 18:07
dante01.jpgC'est en fait, cher lecteur, la réflexion que je me suis faite en suivant les liens proposés par le site de Manchu (voir article précédent) et en tombant ainsi à ma grande surprise sur la présentation nouveau film de Marc Caro (le copain à Jeunet) : Dante 01. J'explique le pourquoi du comment du lien : Manchu a fait des études de design (certaines sont visibles sur son site) pour ce film. De science-fiction, donc, comme on peut l'imaginer.

Alors, déjà, ça m'a fait un choc. Pensez-donc, un film de SF (et même de Space Opera apparemment) français. Français ! Mais si, vous savez, les mêmes que ceux qui font des films césarisables avec des chorales d'acteurs, des acteurs im-men-ses, des actrices lu-mi-neuses voire so-lai-res, des décors limités à un appart' cossu mais un peu bohème quand même du 20ème arrondissement et des dialogues à faire pâlir d'envie Eric Rohmer lui-même. Bref, un OVNI.

Ah ouais ? Et le 5ème élément, alors ? Ah non, pas de comparaison possible puisqu'apparemment Dante 01 est doté d'un scénario. Rien à voir, donc.

Ce fameux scénario, donc. Allez, je fais le fainéeant : je vous copie/colle le pitch.

Dante 01, prison spatiale, dérive dans l'atmosphère suffocante de Dante, planète hostile, son seul horizon. À l'intérieur, six des plus dangereux criminels des mondes environnants servent de cobayes à d'obscures expériences.
Une résistance s'organise autour de César, psychopathe manipulateur. Mais son autorité se voit remise en cause par l'arrivée de St Georges, mystérieux détenu, possédé par une force secrète, qu'il apprendra à maîtriser pour faire face à l'hostilité de ses co-détenus, et les libérer de l'attraction maléfique de Dante.

Cela me fait donc penser (de loin) à la trame du scénario pour Empire Galactique "La nuit des bourrins" qui se passe lui aussi dans le milieu confiné d'un univers carcéral (ici une planète toute entière : les décors, ça ne coûte pas cher en jeu de rôles !). Si vous ne voyez pas du tout ce que sont Empire Galactique et La nuit des bourrins, c'est que vous êtes un lecteur infidèle. Pour votre punition, fouillez un peu ce blog.

A vrai dire, il semble bien que les ressemblances ne soient que superficielles. D'ailleurs, c'est l'écrivain Pierre Bordage qui est au scénario et il est peu probable que le Monsieur ait besoin de lire des scéannrios de jdr pour trouver l'inspiration... En tout cas, si on y ajoute que Fred Blanchard, autre desinateur ayant commencé dans le jdr (Casus Belli, Athanor...), est aussi au design, ça finit par faire une méchante dream team tout ça !! Moi, en tout cas, Je prépare déjà mon billet pour début Janvier, date de sortie de ce film alléchant.

Pour patienter, vous pouvez visionner la bande annonce, là : http://www.dante01.com/

Et puis de toute façon, un film de SF avec Bruno Lochet au casting, ça ne peut pas vraiment se rater, pas vrai ?

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Bruits de chantier
commenter cet article
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 17:08

Quand je bossais sur le design de mon site dédié à Empire Galactique, je cherchais fébrilement, comme on l'imagine, tous les renseignements concernant le grand illustrateur Manchu sur la Toile. Trop easy pour un tel spécialiste des objets futuristes, il devait être inévitablement over branché sur le Net. Et en fait : que dalle. Zoby. La misère. Apprenant par la suite de source sûre que le visionnaire designer des objets qui n'existent pas encore était plutôt du genre technophobe (uniquement en matière d'informatique, je vous rassure !), je laissais tomber et me contentait de laisser de vagues liens vers des sites bien vides ou des bouts de machin traînant de droite et de gauche sur le Réseau.

Et là, paf, grâce à la vigilance d'un des joueurs de notre PBF Empire Galactique, j'étais remis sur la piste du site consacré à notre grand homme. Et bah, faut réviser ses classiques : le site a été très fortement revu et remis à jour ces derniers mois. Aujourd'hui, il cumule un nombre impressionnant de scans de dessins finis mais aussi de roughs et autres esquisses préparatoires. Il y a même une section consacrée au jeu de rôle où on trouve des illus pour le défunt magazine Backstab et surtout des dessins de matos (guuuunnns !) tirés de Heavy Metal, le jeu des robots qui eux aussi ont un coeur. Rien pour le moment sur Empire Galactique mais l'emplacement est prévu et donc on a le droit d'espérer des raretés et des inédits. 

manchu1.jpg
Le rêve interstellaire, c'est par là que ça se passe : http://www.manchu-sf.com/

Comme un bonheur ne vient jamais seul, un autre des fidèles du PBF (voilà des gens bien informés) me signalait cette vidéo où on voit Manchu travailler. Confirmation, c'est du futur à l'ancienne, à la main, avec amour et tout ;-!

A voir ici : http://www.yannminh.com/english/Ct-Manchu.html

manchu2.jpg

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Echangeurs
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 18:19
CO-Box-1.jpgDans la série : "la vache, elle a la peau dure, la vieille carne !", voilà que le jeu de rôle continue de ne pas vouloir crever tout de suite. En tout cas, c'est c equon peut lui souhaiter suite à la future initiative annoncée par Black Book Editions. Des fous, ces gars là : déjà qu'ils avaient essayé de sauver la presse rôlistique...

Donc, BBE nous proposera en Février 2008, Chroniques Oubliées, un jeu entièrement dévolu à l'intiitation de nos chères têtes blondes
(8/14 ans). Comme il se doit selon une tradition solidement établie, le jeu d'initiation se présente en grosse boîte soldiement garnie de trucs et de machins. Jugez sur pièces :

- un livret de 32 pages en couleurs, qui comprendra les règles, la création de personnage, une description de l’univers, et 4 scénarios didactiques jouables chacun en 2/3h
- 5 fiches de personnage prétirés, illustrés, et les silhouettes prédécoupées qui leur correspondent.
- 2 cartes A3 recto/verso couleurs qui serviront pendant les situations « tactiques » des scénarios.
- un écran pour le meneur de jeu
- les dés nécessaires (un bête D6 à papa et un D20 tout rigolo mais qui roule sous le buffet...)
- une planche de pions en carton à découper (pour les objets, les adversaires et les marqueurs des fiches de personnages)

Ouaouh ! C'est du lourd ! Et en plus, au cas où cela marcherait, on nous promet déjà d'autres boîtes avec matos supplémentaire. L'éditeur nous affirme que tout ce beau matos sera utilisable par les grands enfants que nous sommes pour initier des amis mais les scénarios proposés pourront-ils vraiment convenir à des adultes ne connaissant pas le jdr ? Ou bien ces derniers vont-ils nous couvrir de quolibets en nous traitant d'immatures régressifs ? On verra à l'usage...


En tout cas, si avec ça, les formats courts du 7ème Cercle et de John Doe, les ouvrages magnifiquement illustrés et dispos (parfois) en moyenne surface du même 7ème Cercle, le jdr n'arrive pas à se relancer (un peu), c'est vraiment à n'y plus rien comprendre.
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Bruits de chantier
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 10:37

ecran-loup-solitaire.jpegSachez que je suis toujours à l’affût dans les boutiques, planqué entre deux étagères au fond de la salle, dans les endroits un peu sombres qui sentent si fort la testostérone, la bonne chaleur de l’animal et les vêtements un peu sales où ne me trahissent que quelques furtifs froissements de paquets de chips. Et ça vient encore d’arriver : je viens à nouveau de mettre la main sur un écran de jeu, celui de Loup Solitaire, le Jeu de Rôles Avec Plein de Majuscules Dans l’Univers des Livres Dont Vous Etes le Héros. Voilà qui va donner lieu sur ce blog à un nouvel épisode des désormais célèbres Dossiers de l’écran.

 

Le style de Gary Chalk qui maîtrise à merveille le Noir & Blanc ne se prête pas forcément bien à la mise en couleurs, comme on avait pu le constater avec la couverture du livre de base. Ce n’est pas que cette couverture soit ratée, loin de là, mais on sent bien qu’elle ne passe pas très bien une fois travaillée avec des à plat de couleurs vives façon Technicolor. Les éditions Sparrow Book et Folio Junior avaient d’ailleurs à l’époque fait appel à d’autres illustrateurs plus dans le style classique et disons-le un peu pompier des visuels d’Héroïc-Fantasy pour les couvertures des 20 volumes de la série comme aujourd’hui d’ailleurs pour la réédition de ceux-ci. Mais dans les pages intérieures, en petit format comme en pleine page, ses illustrations en Noir & Blanc restent inoubliables et ont probablement pour beaucoup contribué au succès de la série. Revenu du diable vauvert par on ne sait quelle Porte des Ténèbres©, Mister Chalk a aussi plus récemment produit de nombreuses illustrations dans les livres de la série Cadwallon qui nous ont régalé les yeux et certaines ont servi d’étude ou à tout le moins d’inspiration pour les artistes de la regrettée société Rackham* qui ont sculpté les figurines de la gamme. Tout cela pour dire que ce dessinateur est un authentique artiste, un des plus grands de notre époque, à classer dans la catégorie Noir & Blanc aux côtés de Miller ou de nos géniaux (et trop rares ces derniers temps) Manchu et Roland Barthélémy nationaux. 

Bon, pour autant était-ce une raison pour nous proposer un écran de jeu en Noir & Blanc lui aussi, et qui plus est avec une mise en page que les plus indulgents qualifieront de malheureuse ? En tant que démarche artistique le partit pris du Noir & Blanc peut encore se défendre. Comme dirait Michel Pastoureau s’il était là** «(…) avec le blanc son compère, le noir nous a construit un imaginaire à part, une représentation du monde véhiculée par la photo et le cinéma, parfois plus véridique que celle décrite par les couleurs. L’univers du noir et blanc, que l’on croyait relégué dans le passé, est toujours là, profondément ancré dans nos rêves et peut-être dans notre manière de penser.»  Bon, du coup ok pour le Noir & Blanc. 

En revanche le découpage en fines tranches d’illustrations reprises du livre de base (où pourtant elles figuraient en pleine page) sur 3 des 4 parties de l’écran est franchement une mauvaise idée. D’autant que le visuel de l’écran est un peu la carte de visite d’un jeu et que la grande surface disponible est une occasion à saisir pour proposer de vraies belles illustrations que d’aucuns aiment afficher sur les murs comme j’ai pu m’en rendre compte aux 20 ans du Club Pythagore ;=D. La seule illustration originale est celle du facial et elle présente d’ailleurs une de ces superbes scènes urbaines dans lesquelles G. Chalk excelle. 

Mais surtout, surtout, était-ce une raison pour ne rien mettre d’autre dans l’écran que… l’écran du jeu ? Alors c’est vrai, pour 15 euros (prix public conseillé), aujourd’hui t’as plus rien. En tout cas t’as plus un écran de jeu puisque le nouveau standard de prix pour cet accessoire que beaucoup jugent indispensable mais qui coûte très cher à produire et que les éditeurs arrivent rarement à rentabiliser, ce serait plutôt 17 voir 21 euros. Seulement pour ces 6 euros de plus, en général les potentiels acquéreurs se voient proposer un supplément scénario, une Petite Fabrique de l’Horreur, un Flashpack, enfin quelque chose quoi ! Alors que là rien, nada, queutchi. Juste un côté illustrations et un côté tableaux. A tel point qu’il pourrait être tentant pour les plus bricoleurs d’entre vous de se faire quelques photocopies et de les glisser dans le malin écran en plastique proposé par toutes les bonnes boutiques de VPC pour se fabriquer un équivalent maison. Bon, je vous ferai alors simplement remarquer que même si vous ne comptez pour rien les photocop’ vous en aurez quand même pour environ 15 euros entre le bidule et les frais de port. Alors bien entendu, encore moins cher, vous avez les photocopies collées directement sur des feuilles de Canson™ ou des morceaux de boîtes de Kellogg’s à la va-vite, mais serait-ce bien raisonnable ? Faites plutôt comme moi, considérez cet achat comme un acte militant, une façon de dire aux petits gars du Grimoire c’est bien ce que vous faites les mecs, on est avec vous, alors ça ira pour cette fois, mais n’y revenez pas***.

* : Ah, on me dit que Rackham serait encore en activité. Vous êtes sûrs que ce n’est pas un homonyme ?

 

** : Michel Pastoureau in Le petit livre des couleurs, éd. Points Seuil, 2005.

*** : Ceux qui ont compris qu’il faut acheter des céréales pour soutenir le grimoire me copieront l’article 3 fois.

 

 
Repost 0
Published by David - dans Comptes rendus
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 17:52
OBS-thanksbox-200px.gifAlalala, pas assez chauds sur l'action les Mondes en Chantier sur ce coup là !

Pas de panique, j'explique.  En ce moment, chez les ricains, on prépare la fête de Thanksgiving. Vous savez celle où on se farçit une dinde ? Meuh non, ce n'est pas sale. 

Et quoi ? On s'en fout carrément, déjà qu'ils nous font chier avec Haloween. Pas faux mais dans ce pays où le consumérisme bouffe tout, c'est aussi l'occasion de s'échauffer avant Noel en s'offrant des cadeaux.

Et ? Il accouche, le Monsieur ? Bah voilà, la boutique en ligne de jdr en version PDF DriveThruRPG offre pour l'occasion des dizaines de jeux et suppléments en téléchargement libre contre une simple inscription. Tel que vous me voyez là, je viens de télécharger la dernière version de Runequest, le mythique Twillight2000  (guuuunnns !!) ou encore deux jeux Pulp que je ne connaissais pas, un Rolemaster Express et des conneries sans nom style des figurines en carton ou des plans de vaisseaux spatiaux à imprimer. Juste pour 0 $. Et avec le taux de conversion du $, ça fait carrément pas cher.

Alors bien sûr, c'est en anglais, c'est du PDF. Donc on va juste pas le lire et le laisser moisir sur le disque dur. Mais quel pur plaisir de geek que de pouvoir accroître sa collection ludique pour pas un cent ! Dans la semaine, d'autres trucs arrivent style un jeu de Western avec les règles du poker de dés qui a l'air marrant.

Alors, c'est là où on voit que le ricain est pervers. Chaque jour de cette semaine, la liste des fichiers gratuits change vers 16 h 00. Et quand c'est trop tard, c'est trop tard. Pinaise, j'ai déjà raté le Lundi. Je ne raterai pas Mercredi, Jeudi et Vendredi. J'ai bien fait de m'acheter un disque dur externe, moi...

A vous de jouer : http://rpg.drivethrustuff.com/index.php
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Echangeurs
commenter cet article
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 17:41
Allez, ça faisait un petit moment qu'il n'y avait pas eu un peu de matos mis en ligne pour Empire Galactique, le mal est réparé ! Avouez que vous ne vous y attendiez plus trop, hein, bande de petits mécérants, va ! Donc, si, si, si, vous pouvez dès à présent télécharger légalement et gratuitement un nouveau scénario tiré du 1er volume de l'édition papier de l'Encyclopédie Galactique.

Je rappelle l'adresse ?
http://www.empiregalactique.new.fr/

Il s'agit cette fois-ci de L'honneur des Corsaires par l'excellent Pierre Zaplotny (et toujours illus magnifiques de Manchu, évidemment). De tous les scénarios parus pour EG, celui-ci est indiscutablement le plus Space Opera :  il est en effet « bigger than life » avec scènes spectaculaires et enjeux cosmiques et donc très tourné vers les voyages spatiaux et les intercations musclées. De préférence à l'aide de canaondes et autres fleurs de la mort. Et pis, des fleurs, ça fait toujours plaisir, pas vrai ? Allons, allons, je m'égare et j'en ai déjà trop dit alors, si vous voulez être joueur à ce scénario, ne lisez pas la suite de l'article !

Le pitch : membres de la Confrérie des Corsaires, les PJs doivent filer un petit coup de main à l’une des leurs qui a eu un petit soucis avec des indélicats. La chasse à l’homme dans l’espace profond comence alors…Le scénario se passant dans l’espace pour la majeure partie, il n’y a pas vraiment de nouvelle planète décrite ici. Toutefois, en plus de l’intrigue elle-même, les points d’intérêt sont nombreux : contexte politique, précisions sur les combats spatiaux, présentation d’un satellite-plaisir de l’Eglise de la Lumière intérieure…

Avec un minimum de travail, le MJ pourra relier dans une mini-campagne ce scénario à l’excellent « Marine » du même auteur puisque ils explorent tous les deux le thème des relations entre le surpuissant Empire Galactique et une autre entité politique : l’Alliance des Douze Soleils. Bon, en fait, pour ça, il faudra attendre que l'auteur de ses lignes ait mis "Marine" en ligne (si je puis me permettre de m'exprimer ainsi, bien sûr...). Mais patience est mère de sûreté ou un truc dans le genre.
fleur-copie-1.jpg
En ce qui concerne la suite des PDF justement, je viens de me rendre compte en finalisant le PDF du scénario que j'avais totalement omis de publier le Cataloguie des vaisseaux que j'avais prévu ! Bah voui, ayant soigneusement retiré les fiches des vaisseaux du 1er volume de l'Encyclo lors de son édition numérique, j'avais prévu de les compiler en un seul fichier. En effet, à l'origine, ils étaient présentés, ces vaisseaux, sur 2 pages A4 en vis à vis insérées au petit bonheur la chance entre les autres pages du texte : je vous assure, en PDF, que ce soit sur l'écran ou en édition page par page, ça ne donne rien. Du tout. Donc, la suite, pour assez bientôt, cette fameuse compil' des vaisseaux Varlet. Après, on verra...

Enfin, je vous rappelle que vous pouvez, via le site, accéder à notre forum qui, essentiellement destiné au jeu en ligne, n'en est pas moins de plus en plus le lieu où l'on cause et où l'on travaille autour des règles et de l'univers de EG. N'hésitez pas à passer nous voir et à participer !

L'adresse du forum ? http://membres.lycos.fr/narbeuh/forum/index.php
Repost 0
Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 10:56

Les reporters sans frontières de Mondes en Chantier sont partout, ils savent tout, ils voient tout et ils vous disent tout, et parfois même n’importe quoi…

Dimanche 28 octobre s’est tenu dans la salle dite du Grenier Saint Jean à Angers l’édition 2007 de l’Aventura, un événement proposé par la Fédération Ludique de l’Ouest (FLO) en partenariat avec la boutique Sortilèges d’Angers, celle de la Guilde des Joueurs, la ville d’Angers et la Banque Populaire Atlantique. Et ben ce n’est pas pour me vanter, mais j’y étais !

22.jpeg

Cette vénérable convention (puisqu’elle existe depuis 1991) avait déjà eu l’honneur de recevoir ma visite, mais je dois dire que j’étais cette fois-ci un peu inquiet pour elle car elle était pour la première fois dans sa version moderne organisée sur une seule journée*, un dimanche donc. Bonne surprise pourtant dès les portes franchies : il y a une sérieuse affluence vers 15h, et tout a l’air d’aller pour le mieux. Renseignements pris, en fin de journée les organisateurs soulagés auront compté plus de 300 entrées payantes et probablement plus de 500 entrées au total.

charpGreniers.jpgOuf ! Ca aurait été dommage de se priver d’ailleurs, puisque pour seulement 3 euros, c’est une petite quarantaine de tables de jeu qui vous attendaient, avec quelques jeux surdimensionnés dont un dog-fight avec des X-Wing en lego au milieu d’astéroïdes en polystyrène plantés dans des tiges métalliques. Quelques gros jeux en bois, quelques tables avec des figurines dont deux tables d’AT-43 et deux tables d’initiation à Hell Dorado. De beaux décors dans l’ensemble bien qu’un peu disparates, mais en revanche très peu de figurines peintes et aucune bien peinte. Heureusement un stand d’initiation à la peinture de figurines se chargeait de former la relève ! Beaucoup de tables avec des jeux de plateau que l’on pouvait emprunter pour les essayer, mais en prépondérance des jeux apéritifs et pas mal de jeux de cartes. Deux stands de boutiques locales**, chacune dans son bout de la salle, un chouette coin jeux pour les petits (c’est-à-dire trop petits) bien pratique pour avoir l’esprit (et les bras) libre… Ah oui, et quand même deux tables de JdRs non identifiés mais clairement héroïc-fantasy animées par l’association Les Arts Ludiques. Moyenne d’âge des joueurs : 12 ans si on excepte une maman patiente mais vaguement inquiète.

Au passage j’ai pu découvrir le jeu de plateau Zombis. C’est sympa et pas prise de tête zombis, et puis il y a beaucoup de matos dans la boîte. Bon après ça ne va pas chercher loin non plus.
Enfin mon impression est cette année encore franchement positive : c’était animé et très bonne ambiance. Alors si vous passez dans la région, rendez-vous en 2008 !

*: La salle du Grenier Saint Jean, ancien grenier à sel monumental avec un plafond en bois magnifique est un cadre idéal pour cette manifestation, mais elle est de plus en plus difficile à obtenir. Merci à la municipalité de continuer à soutenir les loisirs ludiques en Anjou !

 ** : Sortilèges avec le prochain livre d’armée des Hauts-Elfes pour WHB en consultation et le tout récemment sorti Capharnaüm (un jeu d’exception dont nous allons vous reparler très vite) et la Guilde des Joueurs.
Repost 0
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 10:15

Le Futur, enfin !

 Alléluia mes frères, tout arrive, même un nouveau supplément de création française pour Cyberpunk. Voilà un événement que l’équipe de Mondes en Chantier se devait de saluer.

Vivre en 2020

Sans-titre-1.jpgLe premier choc intervient dès la prise en main de l’ouvrage : sous une couverture très réussie signée Loretta Lux, 114 pages grand format et tout en couleur pour seulement 7 euros ! Et en plus les thèmes abordés sont richement illustrés. Quelle claque, c’est au moins 20 euros de moins que n’importe quel autre supplément comparable, et encore en se basant sur du noir et blanc.

Le deuxième choc suit dès la lecture du sommaire : la vie quotidienne en 2020, les prothèses cybernétiques et autres modifications corporelles, l’environnement urbain interactif avec son mobilier intelligent, les transports et les voyages, l’influence de la matrice sur la société, le cyber-contrôle des individus et enfin un panorama du monde en 2020, ce supplément est réellement très complet et bien documenté, avec la caution scientifique de nombreux spécialistes et experts, et des encadrés qui fourmillent d’idées de scénarios…

Ajoutons à cela qu’il est extrêmement bien distribué puisque vous le trouverez même dans les maisons de la Presse et que, cerise sur le gâteau, le site Internet qui lui est consacré propose de nombreuses ressources et liens complémentaires. Vous comprendrez alors notre enthousiasme à Mondes en Chantier. Le JdR n’est pas mort, les affaires reprennent !

Un petit bémol quand même, pour rester tout à fait objectif : l’absence de règles pour gérer tous les éléments présentés demandera aux MJs un travail de préparation assez conséquent. Mais ne boudons pas notre plaisir, et remercions sans tarder Laure Belot et toute l’équipe de la Société éditrice du «Monde» pour ce Hors-série très réussi. ;=)

Repost 0
Published by David - dans TAZ
commenter cet article

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens