Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 10:15
louise-michel-affiche.jpgRalala, quel scandale, mes amis, quel scandale ! Voilà encore les gens de la télé et du cinéma, ces vautours qui ne respectent rien ni personne, qui s'en prennent aux Mondes en Chantier, pillant sans vergogne nos meilleures idées pour leurs obscurs téléfilms. Et croyez-vous que l'on aurait ne serait-ce qu'un petit mail de remerciement ou un poke sur Facebook ou quoi ? Peanuts. Ah, bravo, messieurs de la télévision !

Bon, en fait, après visionnage de l'objet du crime, il semble tout de même que le forfait soit assez bénin. Donc, je me calme et je vous explique.

*prend ses gouttes*

Ahem.

Donc, samedi soir dernier, France 3 diffusait un téléfilm historique consacré à Louise Michel, grande figure de cette période historique que l'on aime tant par ici, celle des Maléfices et autres Crimes, une Belle Epoque très élargie en amont jusqu'à la Commune dont Louise fut accusée d'être une des "pétroleuses" et dont elle fut, assurément, une des pus belles âmes.

Hein ? Samedi soir ? Mékilékon : tu pouvais pas le faire AVANT ton billet ?

Aha, rassurez-vous, amis lecteurs, comme cela devient de coutume sur les chaînes de la télévision française, ce téléfilm s'apprête à devenir un film tout court et sera visible en salles de cinématographe au début du mois d'Avril (sous le nom subtilement différent de Louise Michel la rebelle...).

Bon, reprenons. Le sujet du Louise Michel de Sólveig Anspach n'est pas la vie de la passionaria (incarnée, très efficacement, à l'écran par Sylvie Testud), juste le récit d'un de ses épisodes : son séjour en déportation en Nouvelle-Calédonie sur la presqu'île Ducos de 1873 à 1880.

Bon sang mais c'est bien sûr !!! Nos plus fidèles lecteurs auront reconnu à la virgule rpès le contexte d'un des plus vieux fichiers disponibles via Mondes en Chantier : le scénario Mea Rouia pour Maléfices. Pour les ignorants et autres malpolis, vous pouvez étendre le champ de votre savoir simplement en cliquant là juste à droite, oui là, c'est ça.

Quoi ? Top petit ?

Et là, c'est mieux ?

mea-rouia-couv.jpg

Valaaaaa.

Donc, ce film ? Alors, bien sûr, son propos n'est pas de sentir le soufre. Ce n'est pas non plus de servir de prétexte à une bande de rôlistes du samedi soir en goguette cherchant leur dose de fumbles, fusillades et pizzas froides. On est d'accord. Mais, globalement, j'ai trouvé que le film ratait sa cible ou, en tout cas, exploitait fort mal ce qui aurait du être son principal sujet.

D'une part, le film veut absulement montrer TOUTE la péridoe de captivité de Louise Michel sur Ducos puis à Nouméa, soit 8 ans, ce qui fait beaucoup pour 90 mn. De plus, la réalisatrice s'attache (et y réussit fort bien) à nous montrer la solitude, l'isolement, la langueur et même l'ennui qui ne peut que saisir une femme déportée sur une presqu'île ingrate à l'exacte opposée sur le globe de son pays natal.

Malgré tout, il me semble que le film rate le climax, le moment de tension extrême, celui qui crée les meilleures lignes de force dans l'intrigue et le destin des personnages : la grande révolte kanak de 1878, celle menée par Ataï. Le film y consacre, à tout casser, 5 à 10 mn, passsablement bâclées à la fin. C'est très dommage.

Il n'appartient qu'à l'Histoire, la vraie, de nous réserver de tels moments de génie narratif. Alors que les ex-Communards moisissaient sur cette presqu'île Ducos pour avoir oser défier le gouvernement de Thiers et bousculer l'ordre établi, ils se retrouvaient soudain aux premières loges pour assister au soulèvement d'un peuple opprimé (les Kanaks pour ceux qui vraiment ne suivent pas du tout, du tout...) contre ses oppresseurs. Tout porte à croire alors que les ex-Communards vont se ranger comme un seul homme (et femme pour Louise Michel, bien sûr...) derrière les insurgés. Leur ennemi est commun (les soldats et l'administration coloniale), leur situation était, toutes proportions gardées, assez similaire... CQFD ? Pas du tout !

Le sel de l'Histoire est que, justement, les ex-Communards, par proximité culturelle avec leurs geoliers français, par peur de l'inconnu, par lâcheté personnelle (l'amnistie se dessinait à l'horizon avec la prochaine possibilité de rentrer chez môman)... bref, pour plein de bonnes et mauvaises raisons, la plupart des ex-Communards vont prendre faits et causes pour la coloniale et non pour les Kanaks. La majorité mais pas tous et, évidemment, dans les exceptions à la règle, l'intransigeante Louise.

Si, vous aussi, c'est ce cas de conscience, ce déchirement qui vous intéresse à donner à voir ou, ici, à donner à jouer, vous pouvez vous jeter sur Mea Rouia. Dans tous les cas, si vous voulez approfondir cette question, allez jeter également un oeil aux aides de jeu, photos d'époque, documents fac simile et autres annexes du scénario réunies et développées par l'infernal duo Philippe et Jean-Philippe. Qu'ils en soient ici, encore une fois, remerciés : que de bons moments !

Bon, ça, on n'a pas pu le mettre mais voilà une reproduction de la presqu'île Ducos en relief par un véritable maniaque de la précision historique

1soir2.jpg

Ah tiens, pour conclure, un point commun entre le scénario et le film, chacun laisse le suspens à la fin sur la question qui tue : mais où est donc passée la tête de Ataï enfermée dans un bocal et baignant dans le formol ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Préfabriqués
commenter cet article

commentaires

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens