Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 17:30

Je ne sais pas si vous connaissez Reign ? Moi, je suivais ça d'assez loin tout en y jetant un oeil intrigué de temps en temps. Il s'agit d'un jeu medfan signé Greg Stolze (Unknown Armies notamment) surtout réputé pour son système de règles (utilisé par d'autres jeux comme Wild Talents) : le One Roll Engine (ORE).

 

N'ayant vraiment pas besoin d'un jeu medfan de plus (surtout que celui-ci ne semblait pas spécialement briller par l'originalité de son univers belliqueux), également un peu découragé par le mode de diffusion via Lulu, ainsi que par la taille du livre de base (364 pages en anglais, bof, bof...)... bref, malgré la lecture je ne sais plus où d'un compte-rendu intéressant du fonctionnemment de l'ORE, j'avais totalement zappé ce jeu.

 

Et puis, voilà qu'au détour d'une visite impromptue chez un vendeur bien approvisionné, je tombe sur un petit opuscule portant une couverture "à la Reign" et ce nom mystérieux Enchiridion (à vos souhaits). Makesskessé ? Je vois le prix : inférieur à 10 euros. Je comprends à demi-mots qu'il s'agit d'une version condensée du jeu, exposant essentiellement le système de règles pour un usage générique. Cool ! Hop, in ze besace.

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne regrette pas cet achat. Malgré mes réticences à (désormais... o tempora, o mores !) lire du jdr en anglais, j'ai dévoré le petit bouquin hyper bien fait et qui présente un système de jeu mais aussi une conception du jdr qui sont, en effet, bien stimulants. Histoire que l'article soit utile aux gens qui se demandent (légitimement) ce qu'est donc ce fameux ORE, je vais essayer de synthétiser ça à la fin mais d'abord : outtabox !

 

reign1

 

Bon, OK, la couverture, c'est pas trop ça... 'tain, la vache, je me rends compte que même après lecture je ne sais pas pourquoi Enchiridion au fait ??

 

C'est un petit format (16 x 23, je crois) sous couverture souple glacée, très bien fini, belle qualité d'impression et de papier. Environ 220 pages quand même.

 

reign2

 

L'intérieur, par contre, j'aime bien, sobre et élégant, très lisible. Les seules illustrations, toutefois, sont des photobidouillages de début de chapitre. Bon, disons que ce n'est pas là le principal intérêt du bouquin...

 

reign3

 

Texte sur une seule colonne, juste ce qu'il faut de tableaux, une police très lisible : bien.

 

Quand c'est possible, le sujet abordé tient pile-poil sur une page. Bon bah, pas là, raté... ah bravo le photographe ! ^^

 

Sinon, comme annoncé, ce sont des règles, des règles, des règles : pas de tromperie sur la marchandise. Bon, il y a des conseils aussi, quand même.

 

reign4

 

Comme c'est quand même difficile à croire, j'ai mis la preuve en gros : 9,99 $. Avec les frais d'import, on le trouve donc par chez nous à 10 euros... voire moins en ligne  (mais que ne feriez vous pas pour avoir un sourire de votre vendeur préféré, n'est-ce pas ?) ! Et printed in the USA en plus. Dingue, ça, quand même... Dis, Monsieur Stolze, tu veux pas faire tourner les bons plans et partager ton secret avec l'équipe de Di6dent ? ;-!

 

Alors, finissons sur ce fameux ORE. C'est assez curieux au fond. On a l'alliage totalement improbable de mon point de vue entre un système minutieux utilisant plein de dés et une approche plutôt narrativiste qui sous-tend l'ensemble du propos.

 

Les pleins de dés, d'abord. Un PJ lance pour réaliser une action certain nombre de D10 (selon ses stats, classique). Pour la réussir, il faut qu'il obtienne une occurrence (un "match" en VO, ça sonne mieux) genre deux "1" ou deux "2", etc. Point. On aurait d'ailleurs pu s'en tenir là et avoir un système assez classique. Mais Greg Stolze s'est rendu compte que en faisant cela on n'utilisait ni le nombre d'occurrences (une paire, un brelan, un carré voire plus), ni le chiffre sur lequel s'est fixée cette occurrence. Et si on prend le temps d'utiliser ces variables, on obtient de quoi détailler à l'envi le résultat de l'action. One Roll Engine. Par exemple, dans un combat, l'occurrence indique que le coup porte et les deux variables nous indiquent dans le même jet la force du coup et sa localisation sur la victime. La classe.

 

La 1ère force du moteur, c'est donc sa double lisibilité. Dans un jeu à % genre Rêve de Dragon, vous aviez la lisibilité directe de la réussite ou de l'échec (ex : j'ai 64 %, j'obtiens "23" avec mon D100 = réussite) mais pour déterminer une seule variable de qualité, vous deviez soit vous livrer à des calculs, soit consulter la table qui va bien. Dans ORE, vous avez la lisibilité directe de la réussite ET de la variable de qualité... ET une deuxième variable de qualité à lecture immédiate en cadeau bonus ! Un super confort.

 

De plus, la supériorité du groupe de D6 sur le D100, c'est aussi de pouvoir jouer sur les bonus/malus. Sur un %, vous pouvez juste donner un - 20 ou un + 15 ou jouer sur un multiplicateur (comme JB 007 ou, donc, RDD). Là, vous pouvez faire pareil mais aussi enlever des dés, ajouter des dés ou encore donner le pouvoir à un joueur de choisir à l'avance le résultat d'un de ses dés et mille autres subtilités dont Reign use et, il faut bien l'avouer, parfois abuse. Le jeu est d'une rare profusion de règles, toutes formidables de possibilités ludiques et/ou narratives mais qui, au final, donnent quand même un peu le vertige. 

 

Le gros du bouquin, donc, exploite toutes ces subtilités (par exemple avec ouatemille manoeuvres spéciales en combat ou en proposant une création de personnage en un seul jet un tantinet too much - "eh, eh, t'as vu ce que je peux faire avec mon super système à moi que j'ai"...) mais contient aussi d'autres choses excellentes comme le fameux système de gestion des "compagnies" (une ville, une guilde, un fief, une troupe...) qui fait une grande part de la réputation du jeu et qui est en effet au petit poil.

 

Il y a aussi des petites pastilles plus narrativistes qui proposent par exemple au joueur de jouer les défauts de son personnage pour récupérer des XP ou encore de "brûler" ces derniers pour agir sur le fil du récit (et pas pour monter son talent "hache à deux mains" à 5...).

 

Bon, j'arrête là pour rester dans le format Outtabox. Vous savez bien où vous pouvez avoir des renseignements sur le jeu complet et sa gamme, pas vrai ? http://www.legrog.org/jeux/reign

 

Bon bah moi, maintenant, j'aimerais bien qu'un éditeur franophone nous propose quelque chose à base d'ORE. Reign ou autre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Outtabox
commenter cet article

commentaires

killerklown 11/05/2011 00:36



Alors ? as-tu pu te pencher sur NEMESIS ?


Normalement la traduction de Nemesis en francais etant finie et la relecture très avancée, cela ne devrait plus tarder à sortir en Fr.


ciao



Florent "killerklown" Didier 19/04/2011 17:35



T'es-tu penché sur NEMESIS, la version horreur/appel de chthuluh du ORE?



Personnellement j'ai pas réussi à lire enchydrion jusqu'au bout, mais NEMESIS est une forme condensée et épurée, faite pour faire du gritty.


Je travaille actuellement à une version NEMESIS de conspiracy-X, que je vais bientôt tester...


Ciao


Flo



Narbeuh 20/04/2011 15:17



Ah merci, je ne connaissais pas du tout ! Je vais aller voir ça de près.


Par contre, dans les déclinaisons de l'ORE, je lis en ce moment même A Dirty World de Greg Stolze et ça pourrait faire un must have pour David : un jeu Noir en ORE, miam !



Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens