Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 19:08
bisounoursdorContinuons notre série des Bisounours d'or 2009. Comme il s'agit d'une toute récente série d'articles, j'en rappelle d'abord le subtil principe. Il s'agit donc d'une liste de coups de coeur, des choses que l'on a pris plaisir à lire, jouer, voir ou écouter durant l'année écoulée. Tout cela est très informel, sans aucun souci d'objectivité ou d'exhaustivité. La seule prétention de cette série des Bisounours d'or est de vous permettre de découvrir vous aussi ces pépites et, grâce à elle, d'y prendre plaisir, nous l'espérons, à votre tour.

Comme nous ne nous sommes pas non plus vraiment consultés auparavant, chaque article de cette série précisera si les Bisounours sont attribués par moi-même ou par David (ouhou, David ?). Ainsi, vous saurez à qui expédier les petits cercueils en balsa si vous êtes scandalisés par nos choix ;-!

Poursuivons dans les trucs bien casse-gueule avec, cette fois-ci, les Bisounours d'or des meilleurs jeux de rôles de l'année écoulée. Un truc parfait pour se fâcher avec une bonne moitié des acteurs du (petit) milieu...

Et le gagnant est... les jeux de rôles en petit format !

Aha, trop fort, vous pensiez que j'allais me griller avec tout le monde ou bien ? Tout le monde a 10, c'est MON ammmiiiii, bon Dimanche sous vos applaudissements et tout ça....

Mais dis donc, il est pas gonflé, lui. Il nous pond un Terra Incognita de 260 pages, il chronique Eclipse Phase (400 pages) et Earthdawn Classic (500 pages) dans les Carnets de l'Assemblée et il va défendre des pitis bouquins, c'est ça ?

Et ouais. Même pas peur.

warsaw-couv.jpgJ'ai déjà eu l'occasion de vous dire beaucoup de bien en ces mêmes pages d'une production de petit format parue en cette année 2009 chez John Doe : Warsaw. Pour son univers novateur (en jeu de rôles, du moins), pour son système dédié bien adapté, pour son aspect graphique très réussi malgré les contraintes induites par le petit format, Warsaw reste un (le ?) coup de coeur de l'année.

En termes éditoriaux, Warsaw est, chez John Doe, un DOA (Dead on arrival, mort à l'arrivée des secours quoi mais c'est vrai que ça sonne un peu moins bien...) comme Final Frontier par exemple. Outre les petites dimensions des livres au format comics, désormais traditionnel chez JD, un DOA est aussi un format court en termes de pagination et de prix (moins de 30 euros). Enfin, ça l'est également par l'absence de suivi papier. Pas d'écran, pas de supplément, pas de campagne. One shot. Cela peut, bien sûr, vite devenir le point faible d'un tel jeu, particulièrement frustrant lorsqu'on a bien flashé sur l'univers de jeu. C'est encore plus vrai pour Warsaw. L'univers est original et nécessite donc pas mal de descriptions. Guerre et fantastique uchronique obligent, les règles ont nécessité d'être un tant soit peu fouillées. Du coup, il reste vraiment très peu de place pour les scénarios : un seul, guère épais (guerre et paix, arf, arf) et un synopsis de campagne vraiment très peu détaillé. Bien sûr, on peut exiger du ou des auteurs du suivi PDF gratuit mais c'est encore charger la barque du « pas gratuit mais presque » qui est en train de devenir quasi endémique au milieu du jeu de rôles francophone.

Si ce Bisounours d'or ne va pas, finalement, au seul Warsaw mais aux formats courts, c'est en fait qu'en les derniers jours de l'année 2009 je me suis laissé aller à une bluette inattendue (ah, coeur artichaut !) pour un autre jdr de petit format : BIA. Je parlerai sûrement plus en détails en ces pages ou ailleurs de certaines caractéristiques de ce très bon jeu mais voici déjà succinctement les remarques qui lui valent de se trouver là aux côtés de Warsaw.

bia-cover.jpgBIA est un représentant de la gamme Intégrales des XII Singes comme Khaos 1795. L'éditeur réalise en l'occasion un véritable tour de force en proposant pour moins de 35 euros non pas un seul livret mais bel et bien tout un pack comprenant un livret à couverture couleurs pour la présentation des règles et de l'univers de jeu, un autre livret en noir et blanc mais au papier épais pour les secrets et les scénarios et... un petit mais splendide écran 4 volets ! Manque plus que la boîte et les gurines en carton à découper ;-!

Le gros point fort de BIA est de traiter un sujet qui peut, par ailleurs, passionner ou laisser froid mais qui est objectivement parfaitement adapté au traitement dans un petit format. Alors qu'un Warsaw aurait bien supporté un gros livre de 300 pages pour prendre toute sa saveur. Dans BIA, on joue des enquêteurs (du Bureau of Indians Affairs éponyme) aux prises avec les mystères, humains ou surnaturels, des réserves indiennes des USA d'aujourd'hui. On a là un sujet à la fois suffisamment familier (aujourd'hui, USA, enquêtes policières façon séries TV...) pour ne pas nécessiter ouatemille pages de descriptions (le BIA, les réserves indiennes, le surnaturel amérindien et c'est marre) et en même temps suffisamment spécifique et typé pour justifier de ne pas se contenter d'un simple scénario ou campagne pour un jeu existant (Esoterrorists, Cthulhu now...).

Les auteurs déploient en outre tout au long de l'ouvrage une vraie volonté de plug and play qui correspond parfaitement aux exigences comme aux possibilités de ce format court. Ils utilisent un système familier (du Dk adapté). Le jeu est « à missions », facilitant un début sans complications excessives ou tâtonnements. 5 réserves indiennes sont décrites, permettant en cas de fainéantise aiguë ou d'urgence absolue de n'en lire qu'une seule avant le début de la partie. Enfin, un très astucieux procédé de présentation des scénarios (dont il faudra que l'on reparle) est déployé afin d'en faciliter par le MJ la prise en main.

Au final, BIA réussit, en économisant des pages dans les autres sections, à présenter pas moins de 5 scénarios complets et 6 synopsis relativement développés. Tout cela permet d'envisager d'épuiser le sujet avec ses joueurs avant que ceux-ci n'aient envie de passer à autre chose, ce qui est un autre des buts de ce format court.  

On pourrait encore ajouter à cette liste certaines des productions du 7ème Cercle de cette année comme Devâstra (dont je ne pourrai rien vous dire faute d'intérêt a priori pour le genre du shonen manga auquel le jeu, paraît-il, se réfère...) ou encore Sable Rouge, le Planet Opera medfan de Willy Favre (que, lui, j'ai acheté _ le jeu, pas Willy Favre... - mais qui est tombé pour moi au mauvais moment et dont je vous reparlerai quand j'aurai enfin trouvé le temps de le lire). Ce sont, là aussi, deux formats relativement courts façon Kuro. Toutefois, notons que Sable Rouge aura prochainement le droit au minimum à un écran.

Je rajouterais même volontiers dans cette liste les petits scénarios à 10 euros pour Crimes produits par les Ecuries d'Augias comme Reaped roses par exemple. Pas chers, tout à fait prêts à jouer avec personnages prétirés et indices matériels de qualité à distribuer aux joueurs, ils appartiennent au même esprit d'un jeu de rôles bon marché, facile à lire et rapide à jouer.

Il ne faut pas conclure de cela que les formats courts sont désormais l'alpha et l'omega ou les lendemains qui chantent du jeu de rôles mais ils sont indubitablement une nouvelle tendance qui se confirme en l'année 2009 et qui vient de façon tout à fait bienvenue renouveler les standards éditoriaux du genre. Pourvu que ça dure !

Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Comptes rendus
commenter cet article

commentaires

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens