Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 20:12

En attendant la sortie d’un nouveau Casus Belli qui se fait tant attendre, les MeCs vous proposent un avant-goût de son thème alléchant : le voyage.

 

Heureux qui comme un rôlyste…

Je demeurais longtemps errant dans Abyme, je battais le pavé Pavis, j’achetais des petits pains avec ce qui était supposé être des saucisses dedans à Ankh-Morpok, je me perdais dans les ruelles de Bejofa et avant cela dans celles de Samarande, je convoitais les joyaux de Pole, frôlais l’overdrive à Night City… En loup de mer j’abordais à Sartosa mais c’est en marin d’eau douce que j’arrivais à Laelith, je contemplais les champs du Pelenor depuis les remparts de Minas Thirith, je coursais le gobelin à trois pattes dans les égouts de Bogenhafen et passais de l’ombre à la lumière dans le Paris de la Belle Epoque. Je baguenaudais à Cadwallon et déambulais à Lankhmar. Et tout ça sans bouger de ma chaise !carnet_voyage_2005_hist.jpg

En effet, tout rôliste est un voyageur immobile : le voyage est l’étoffe dont sont faits les JdRs. Et ces pirates, ces conquérants partis ivres d’un rêve héroïque et lointain, ces chercheurs d’or qui nous ont tant fait rêver, que croyez-vous qu’ils avaient en tête pour prendre ainsi le large, au péril de leur vie, sinon d’autres récits, des scénarios, des aventures, des légendes, les sept villes d’or de Cibola, l’Eldorado lointain, le royaume du Prêtre Jean, sinon l’inguérissable blessure d’un royaume perdu ?

 

Pauvres touristes sur un globe trop petit…

Il est curieux de constater que l’apparition des jeux de rôles correspond approximativement à l’époque de l’essor du tourisme de masse. En effet, les trente glorieuses virent une formidable expansion des voyages. Tout le monde en parlait, tout le monde voulait en faire.Carte_voyage.jpg

Aujourd’hui, le problème se joue différemment. Il y a tout d’abord un besoin de se fuir qui est très profond dans le voyage. On veut fuir quelque chose et, surtout, de plus en plus, chez nous, on veut fuir une vie quotidienne assez monotone, très réglementée, très bureaucratisée, par la découverte de quelque chose d’autre, de conceptions, de notions différentes. Découvrir du mystérieux, de l’exotique, du nouveau. Et justement le voyage propose de montrer non pas ce que d’autres pays ont en commun avec le nôtre mais leurs différences, leurs coutumes, leur folklore, leurs vieux monuments, leurs paysages… Dans le JdR aussi il y a une poussée pour se fuir et pour partir dans un monde qui a les vertus du monde du rêve ou de l’imaginaire, parce qu’on rêve à des images, on rêve à des visions, on veut vivre une sorte de rêve.

 

Voyages voyages (air connu)

Le deuxième aspect est de se retrouver soi-même, car justement, dans le monde où nous vivons, la routine dans laquelle nous sommes englués fait que nous nous oublions, nous nous perdons ; alors on a envie de s’arracher à cette routine pour se retrouver soi-même, et se retrouver libre. On jouit de l’indépendance reconquise et on apprécie beaucoup l’idée de mouvement associée à celle de liberté, le fait d’avoir fait des milliers de kilomètres en quelques heures, en avion par exemple, donnant une impression de liberté. Brusquement, la planète est une chose que l’on peut arpenter, on se désenchaîne, on peut arriver peut-être à retrouver des goûts profonds. Les jeux de rôles vous proposent d’aller encore plus loin, plus vite, en des mondes qui n’existent peut-être même pas !

 

Du voyage et des voyageurs

Voilà les deux besoins obscurs poussant à voyager : il y a le mystère de l’inconnu, le côté rêve, et il y a soi-même, sa propre recherche de soi-même. Les deux choses se mélangent de manière très différente, et l’élément nouveau c’est que ces facteurs, qui ont commencé d’abord à jouer à la fin du XIX e siècle dans des couches sociales très restreintes de la population, parmi des gens très riches, voire fortunés, ont pu commencer à jouer sur une base un peu plus élargie, d’abord avec l’élévation du niveau de vie dans des populations plus larges, et aussi par des associations, des groupements qui ont pu permettre à des prix beaucoup plus bas, des voyages plus dépaysants. Les conditions matérielles ont permis une relative démocratisation de ce qui a été longtemps uniquement aristocratique, et dès que ce mouvement-là s’est amorcé, ceux qui sont entrés dans le circuit ont éprouvé, en plus des plaisirs du voyage, l’impression de bénéficier en quelque sorte des privilèges de l’aristocratie.nouveau_voyage_w.jpg

 

C’est pas moi qui ai fait les voyages, c’est les voyages qui m’ont fait… (air connu)

On revient, fier, en disant : « vous savez, moi, j’étais à Bangkok, je compte aller à Bali » et tout ceci joue beaucoup dans les compétitions de personnalité, comme il en existe tant dans nos types de société. Chacun sort ses photos, ses vidéos, et le voyage devient une des façons de vouloir manifester sa différence, du reste assez stéréotypée. C’est-à-dire qu’au lieu de trouver dans le voyage une vérité, une vertu, finalement on n’en a vu que les apparences, une comédie artificielle, et on se sert de ceci pour se vanter et être content de soi. C’est alors que le voyageur se transforme en touriste. Un tourisme vide, superficiel. C’est devenu le contraire de ce qui devait être sa fonction, puisqu’il devait permettre aux gens de se libérer ; or, nous trouvons là, en même temps, un monde hyper-organisé : tous les logements sont réservés, les horaires préparés. Le tourisme ne montre que des événements déjà très stéréotypés, il sélectionne d’avance les choses à voir et les choses à ne pas voir : ainsi, le tourisme tel qu’on le connaît maintenant est une forme extrêmement dégradée qui est le contraire, je crois, du voyage. Car le voyage doit avoir toujours quelque chose de personnel, des découvertes, des essais, des erreurs, des errances…voyage-297x300.png

 

(à suivre...)

Partager cet article

Repost 0
Published by David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article

commentaires

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens