Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 19:00
cb1.jpgY avait longtemps qu'on n'avait pas parlé de Casus Belli, pas vrai ? Et bah, aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Monsieur Casus Belli, j'ai nommé ainsi l'lillustre et éternel Didier Guiserix.

Alors d'abord : bon anniversaire, Didier !

Pour ceux qui sont vraiment très jeunes et qui ont commencé directement la lecture par Facebook et Twitter, rappelons que Casus Belli a été pendant des années LE magazine de référence de tous les rôlistes. Et il avait donc pour boss le mythique Didier Guiserix.

Ce même irréductible gaulois a récemment refait parler de lui en livrant à un de ses anciens collègues, Grégory Molle, une interview fleuve sur son parcours et, surtout, sur les années Casus Belli. Cela peut encore se récupérer librement en PDF ici : http://www.scenariotheque.org/Fichiers/nouvelles/6379_Entretiens_DGx_Scentek.pdf

Durant ce très intéressant entretien, Didier qui est alors sur le mode de la confidence nostalgique (l'entretien est oral, assez informel et restitué tel quel par Grégory Molle) làche l'expression qui fâche : "l'âge d'or" (page 62 et s. : "après l'âge d'or"). Celui qui est venu mais qui n'est plus là et qui, sans doute, ne reviendra pas de si tôt.

Le débat de savoir si le milieu du jeu de rôles francophone a déjà connu un "âge d'or", le connaît aujourd'hui ou le connaîtra (après-)demain enflamme régulièrement les tablées de rôlistes ou, plus fréquemment, les forums où se retrouvent tous ces jeunes gens désoeuvrés (moi itou). J'ai donc déjà eu l'occasion de m'exprimer numériquement sur le sujet mais je remets ma position (officielle donc, et que je partage doctement avec moi-même) :

Pour moi, le jeu de rôles francophone connaît deux "âges d'or". Il y a eu un "âge d'or d'avant" : moins de jeux disponibles, plus de joueurs, qui donc se retrouvent plus souvent autour des mêmes jeux, plus de ventes, plus de mags, plus de boutiques... Tout cela est constitué de faits irréfutables et plaide en effet vers cet âge d'or passé, voire lointain.

Mais je pense en fait qu'il y a aussi un "âge d'or d'aujourd'hui" : plus de jeux différents, des jeux globalement de meilleure qualité (disons, plus aboutis), l'apport de l'informatique pour la PAO, les illus, le travail collaboratif, l'apport d'Internet en termes de communuauté, de diffusion PDF...

Match nul. La balle au centre. Et en avant pour l'"âge d'or de demain" !

Mais ce n'est pas cela que voulait nous dire le bon Didier dans son interview. Bien qu'il est évident que les deux sujets ne soient pas déconnectés, il ne nous parlait que de l'âge d'or du magazine lui-même. Et là, en effet, en ce qui concerne ce bon vieux Old Casus, c'est sûr qu'il y a eu un âge d'or rapport au fait qu'aujourd'hui, celui-ci est bien fini : plus de Casus en kiosque depuis belle lurette et plus beaucoup de mag' de jeux de rôles tout court non plus. Une situation qui , objectivement, ne prête guère à l'optimisme et qui, de fait, devrait logiquement encore se dégrader dans les mois à venir.

Le seul débat possible sur le sujet est alors : mais quand situer cet âge d'or de Casus Belli ? Didier Guiserix, lui, et il est pour le moins bien placé pour avoir son avis sur la question, le situe dans les années 1980. Je cite :
"Après toute une phase de progression, jusqu’à 1990, à peu près, il y a ensuite une période de régression, d’érosion… Bon, ça commence avant 1990, mais avant 1990 elle est minime, et à partir de 1990 on commence à la sentir vraiment".


Et ça, ça m'a pas mal étonné. J'ai lu CB en continu depuis le début des numéros 40 et j'ai, après coup, complété ma collection avec les numéros 30 (avant, c'est peu trouvable et le contexte ludique me parle peu). Et objectivement, je ne partage pas le constat de Didier qui, sans doute, parle surtout d'un âge d'or en termes d'ambiance au boulot plus que de contenu rédactionnel car les numéros 30 à 50 (grosso modo donc la deuxième moitié des années 80) ne me semblent pas être les meilleurs Casus que j'ai lus.

Pour déterminer à mon tour mon propre âge d'or subjectif de Casus, j'ai procédé comme suit. D'abord, j'ai listé tout ce que j'aimais le plus dans mes lectures de Casus. Puis j'ai cherché dans ma collection durant quelle époque de Casus on retrouvait tout cela. Et voilou.

D'abord, donc, ma liste des perles casusiennes :
- des Nouvelles du front (annonces de sorties) bien développées et émaillées de petites blagounettes (derrière lesquelles il me sembla avoir identifié la plume de Tristan Lhomme mais ça c'est une autre histoire...)
- des Epreuves du feu canoniques : chronique détaillée du nouveau (avec reproduction de la fiche de perso) + aide de jeu + scénario d'introduction
- des scénarios nombreux et surtout distribués entre court et moyen ou long métrage au sein du cahier central
- une victoire par KO de la section jeu de rôles sur ses concurrentes wargames et autres
- la sainte trinité des pages d'Inspis : BD, romans et, surtout, Universalis (Saint Tristan que ton nom soit mille fois sanctifié ^^)

Vérifications faites dans mon plein rayonnage de boîte d'archives consacrées aux Casus (Old et v2 réunis), cela nous situe en fait, à ma propre surprise, aux alentours du numéro 80. Plus ou moins, quoi. Et ouais.

Et vous, c'était quand votre âge d'or de Casus Belli ?

 

bobanniversaireguiserix2010.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Presse rôliste
commenter cet article

commentaires

rahan84 18/05/2010 22:57



Alala ! Fils de rôlistes (oui les deux), première partie à 6 ans et toujours, depuis le premier numéro (y'a t-il eu un numéro 0 ? je ne me souviens plus), dans la bibliothèque, une collection
grandissante de Casus.


Encore aujourd'hui, à chaque passage dans la maison familiale, pas un séjour sans replonger le bout du nez dans les aides de jeu, les scénars et autres critiques de jeux antédiluviens (Hah
"Légendes de la vallée des rois" et autres "Elfquest" !).


Je dirais pour ma part que les premiers numéros (en noir et blanc avec des plans de donjons dedans) ont l'immense qualité de sentir bon l'acné des rédacteurs, la poilade juvénile (là forcément on
m'en a seulement parlé) et les débuts d'un loisir/passion qui nous apporte tant, encore aujourd'hui.


Et Mongol et Gota, c'était pas immense ça ? Et les crapougnats ? Hein ? Et Croc le Bô, le beau gob violoniste avec son point de vie éternel ?


Parce que c'était aussi ça Casus... des délires d'anthologie, du rêve et de la découverte à tous les étages. Et les conseils de peinture sur figurines qu'on dévorait avec ma mère avant de
massacrer nos 25 mm...


Casus, rien que Casus... pour moi plus qu'un âge d'or, c'était mon enfance ce zine :)


 



David@lpha 15/05/2010 22:55



je me souviens très bien de ce numéro



Blacksad 15/05/2010 22:04



Alala de lire ces lignes j'en ai la larme à l'oeil. Quand j'ai appris la mort de gary aussi j'ai eu un pincement au coeur. Une époque
qui se termine. Bon je n'ai que 27 ans mais je joue depuis la sixieme (mes 12 ans). Je revois encore le papier de pub glissé dans le science et vie. A l'époque je joue aussi aux livres dont
je suis le héros. Je me rends donc en kiosque avec ma mère (et ouais...). Et là devant moi il se tient, le papier glacé, une couverture pleine de promesses sur une illustration de Mourier
rappellant Tolkien. A l'intérieur un "grand écran" sur Paorn et des rubriques toutes plus riches les unes que les autres. J'ai passé une semaine à relire tous les articles et tous les scénarios
encore et encore. Même si tous les termes techniques m'échappaient j'avais trouvé le graal, j'ai nommé : le numéro 92, datant de mars 96. L'âge d'or date de cette époque et des quelques années
qui ont suivi, je dirais jusqu'à 2000. Les souvenirs m'assaillent, se bousculent, que de parties épiques et de fenêtres sur le rêves ouvertes grâce à ce bon Didier...



Footbridge 07/05/2010 20:48



C'est vrai que mettre la feuille de perso du nouveau jdr dans le magazine, ça c'est vraiment une chouette idée.



[ALT+R] Fred - mon Dieu, quel pseudo ^^ 06/05/2010 22:19



Ah Casus... Le numéro 32 fut le premier d'une loooOOoongue série.Hélas interrompue, fichu marché implacable qui tue ce qui ne rapporte pas assez...


Mais pour répondre à la question, la série des CB 60 fut ma préférée de toutes, et de loin. En particulier un numéro qui évoquait CyberPunk fut celui avec lequel je me suis le plus senti en
phase. En phase de quoi, je ne saurais le dire, mais il n'y avait rien là qui ne ma parlait pas.


Cela étant, la lecture de CB a toujours été, reste et (j'espère) sera encore un régal. Qui sait, un jour je me mettrai peut-être à jouer à la série Europa ou à Dragon Quest (Cf.
http://en.wikipedia.org/wiki/DragonQuest ) ?


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens