Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 10:52

Au moment vous vous aurez entre les mains - si ce n'est déjà le cas - le huitième numéro du Mook Di6dent vous allez devenir - ou redevenir, ou rester - fan de SF ( http://site.di6dent.fr/?p=637 ) et parce que vous êtes avide d'aventure, vous en voudrez encore plus, nous le savons ! Voilà pourquoi le blog des Mondes (extraterrestres) en Chantier vous propose aujourd'hui une aventure spatiale en solo qui vous permettra de dire publiquement avec fierté : oui, je suis allé vers l'infini, et même un peu au-delà...

 

Dans la galaxie Dissidente une étoile émet depuis quelque temps des radiations étonnantes. Les scientifiques de l’Empire Terrien pensent trouver là l’indice d’une explosion : un trou noir serait en formation au centre de cette galaxie ! Il semble que les habitants des planètes de ce système stellaire les aient désertées avant qu’elles ne soient devenues invivables, mais ils ont sans doute laissé derrière eux des indices, des traces de leurs études sur ce phénomène.

La mission dont vous êtes chargé, si vous l’acceptez, consiste à vous rendre sur la planète Alpha, une des planètes de la galaxie dissidente, pour y recueillir les données que les ordinateurs ont, sans doute, probablement, enfin peut-être on verra bien, gardées dans leur mémoire. Ces connaissances seraient très précieuses aux scientifiques terriens… Bon voyage dans l’hyperespace !

 

 

(1) vous approchez du système D. Déjà, la planète Alpha apparaît sur votre écran d’hypervision, quand soudain… (2).

 

(2) Tous les clignotants s’allument ! Les systèmes d’alarme hurlent. Que faire ? Vous continuez quand même (25) ? Vous décidez de rebrousser chemin comme une petite lopette (30) ? Ou bien vous stoppez la navette le temps d’examiner ce qui ne va pas à son bord (10) ?

 

(3) L’ordinateur se tait ! Votre raisonnement semble le troubler. Puis il dit « je suis conscient qu’il serait dramatique de perdre ces connaissances. C’est pourquoi j’ai transférer mes mémoires dans des dizaines de relais électro- aimantés qui parcourent l’espace à la recherche de vaisseaux qui pourraient les recueillir. N’en n’avez-vous pas rencontré un vous-même ? Si vous répondez oui (26). Si c’est non (7).

 

(4) Votre voyage de retour se passe bien et le relais mémoire contient toutes les données dont les scientifiques de l’Empire terrien ont besoin. Yes, you did it ! La mission est un grand succès.

 

(5) Vous répondez : « je suis en mission ici péni, plaimi, péri, enfin merde, bref que sont devenus les hommes qui vivaient sur cette planète ? » (27) ou bien : putain mais qui êtes-vous bande de débiles et que me voulez-vous ? » (8).

 

(6) Un grand éclair blanc s’échappe du bloc, suivi d’une explosion. Vous êtes vaporisé.

 

(7) « Ma programmation m’a donné une intelligence infaillible ! Posez-moi une question, n’importe laquelle, vous allez voir !  «En quelle année sortira le livre des secrets pour Esteren ? » « Ok, bon, pas celle-là ! Une autre ! Non, attendez, ne partez pas ! Vous dites que vous n’avez rencontré aucun de mes relais mémoire ? Ou vous mentez, ce que je ne peux supporter, où j’ai failli dans mes calculs, ce qui veut dire que j’ai bugué. Ces deux hypothèses sont également insupportables pour moi. Dans ces conditions, je préfère m’autodétruire… Rosebud, scrouitchhhhh (21).

 

(8) L’ordinateur vous répond : je suis Cellular, chargé de la sécurité de la planète Alpha. Que venez-vous chercher ici, misérable terrien ? Vous répondez (13) ou bien vous lui demandez qu’il vous laisse repartir (11) ou encore vous dégainez votre laser pour ventiler à tout va ? (31).

 

(9) Sur vos capteurs en réponse, ce message s’inscrit : «  Ami terriens, amis terriens, han han, bienvenue à bord, venez me rejoindre sans crainte ! Wizzzzz ! (28).

 

(10) Après une vérification rapide, vous constatez que tout paraît normal à bord. Vous sortez dans l’espace pour examiner l’extérieur de votre engin (18), ou vous inverser la propulsion en poussant les moteurs à fond pour amorcer une surchauffe irréversible qui entrainera inéluctablement l’annihilation tôtâleuh de votre astronef afin de vous assurer que l’alien qui vient probablement de se glisser à  bord ne survivra pas (31) ou bien, ni comprenant rien, vous décidez d’abandonner (30), ou encore vous avancez vers Alpha en songeant que tout s’expliquera peut-être quand vous serez sur cette planète (25) ?

 

(11) Vous hurlez : «  laissez-moi repartir, tas de ferraille rouillée, pourriture narrativiste ! » Devant votre détermination, Cellular cède brusquement et ouvre tous les sas de protection… Si vous avez votre casque (23), sinon (16).

 

(12) Vous circulez dans le grand hall quand, soudain, vous entendez une voie qui prononce distinctement « Que venez-vous faire ici ? Vous répondez (5) ou vous cherchez d’abord à localiser l’origine de la voix (20) ou encore vous vous glissez discrètement derrière un gros container - attendez le temps que vous voulez puis (20) car tout vingt à point à qui sait attendre n'est-ce pas ?

 

(13) « Je vais tout vous expliquer dit Cellular. Toutes les connaissances qui sont stockées dans mes mémoires peuvent être utiles aux scientifiques, c’est pourquoi je dois les garder soigneusement ». Vous répondez : « mais, si tu les gardes si soigneusement, elles ne serviront jamais à personne ! C’est quand même un petit peu paradoxal» (3) ou bien vous lui ordonnez simplement : « non mais ta gueule, à un moment ça va bien les conneries, ces connaissances vont me rendre ri… euh, elles doivent servir à tous les hommes, je suis un représentant de l’Empire Terrien, confie les moi ! » (14).

 

(14) Si c’est la seconde fois que vous prononcez le mot homme (21), sinon (3).

 

(15) Quand vous reprenez connaissance, votre engin ne vibre plus, il semble arrêté. Autour de vous règne un grand silence. Tous vos instruments de bord sont éteints. Vous essayez de sortir (28) ou bien vous tentez de faire démarrer les moteurs (29) ?

 

(16) Dès que les sas sont ouverts, l’air est aspiré violemment vers l’extérieur. Sans votre casque, vous n’avez absolument aucune chance de vous en tirer ! Vous subissez une décompression explosive qui vous fait gicler les yeux des orbites, suivis de tous vos fluides corporels. Ce n’est pas sale, votre corps change…

 

(17) Votre navette échappe à votre commandement. Elle semble guidée par une puissance inconnue. L’accélération est telle que vous perdez connaissance (15).

 

(18) Relié à votre navette par un câble, vous pouvez en examiner la coque. Vous constatez la présence d’un curieux bloc surmonté d’une antenne. Vous le démontez facilement. Si vous le lâchez dans l’espace (19), si vous voulez l’emporter à l’intérieur de la navette pour l’examiner (24), si vous tentez de l’avaler (31).

 

(19) Vous entrez dans votre navette et vous vous approchez d’Alpha, mais vous ne pouvez pas vous y poser car un champ de force très puissant vous en empêche. En effet, c’est le fameux jour où on met les cons en orbite : vous êtes satellisé ! Monde de merde.

 

(20) Vous avancez vers le gros ordinateur dont les haut-parleurs sont visibles. Il répète : « Un petit clou, tu veux un petit clou ? (5).

 

(21) L’ordinateur explose ! Cela déclenche un incendie qui embrase tous les robots. Vous vous précipitez pour rejoindre votre navette avant qu’il ne soit trop tard (29) !

 

(22) Les capteurs du système central d’analyse entrent en action. Le verdict : « métal  inconnu, technologie hautement développée, aucun indice sur l’utilité possible de… » A ce moment, votre navette subit une violente accélération sans que vous puissiez la contrôler. Vous essayez de faire demi-tour (30), ou vous attachez votre ceinture quand vous sentez que vous êtes sur le point de vous évanouir (15) ?

 

(23) Vous décollez rapidement et vous rejoignez l’hyper-espace le plus vite possible. Vous êtes sauvé, mais vous revenez sur terre sans avoir trouvé des renseignements que vous cherchez. Votre mission est un fiasco et vous êtes un gros looser.

 

(24) Vous recommencez à éventrer l’antenne, mais le bloc central résiste à vos outils. Vous le faites examiner par l’ordinateur de bord (22), ou vous tapez dessus de toutes vos forces en hurlant comme un gros débile – de toute façon dans l’espace personne ne vous entendra (6) ?

 

(25) Quand vous vous approchez de la planète Alpha, vos capteurs reçoivent ce message : « Bienvenue Terrien. Laissez-moi vous guider vers moi ». (17)

 

(26) « Pendant votre évanouissement, les robots ont remplacé le relais mémoire sur votre engin. Ça vous fera 500 crédits galactiques et vous pouvez dire adieu à votre bonus. Remontez maintenant à votre bord et laissez-moi vous guider… Bon voyage ! (4)

 

(27) Le grand ordinateur se met à fumer ! Ces signaux d’alarme clignotent furieusement, juste au moment où vous avez prononcé le mot « homme ». Vous le prononcez à nouveau pour vérifier votre hypothèse et voir si ça va vous péter à la gueule (21) ou bien vous demandez : « que me veux-tu, et ne t’avise pas de me répondre 42, sac à merde ! » (8).

 

(28) Vous sortez de votre navette spatiale, revêtu de votre scaphandre. Vous vous apercevez que vous vous trouvez dans un vaste hall où s’agitent des robots. Apparemment, l’air y est respirable. Notez si vous retirez votre casque ou si vous le gardez puis (12). Ok, là je sais que vous n’avez rien noté et que vous vous dites « je le garde de toute façon, il est pas un peu fou lui ? »

 

(29) Vous reprenez les commandes de votre navette et vous essayez de la faire décoller. Vous vous apercevez alors que vous êtes enfermé dans une sorte de vaste hall sans issue visible. Voulez-vous essayer de vous frayer un passage grâce à votre gros canon laser que vous ne sortez que pour les occasions spéciales ? (23) ou bien tentez-vous d’envoyer un message radio (9) ?

 

(30) C’est décidé, vous préférez faire demi-tour ? Dommage, vous ne serez pas un héros spatial, mais en même temps ne dit-on pas « prudence est mère de sûreté » ?

 

(31) non mais c’est con ça ! Faites autre chose pour voir ?

Partager cet article

Repost 0
Published by David@lpha - dans Préfabriqués
commenter cet article

commentaires

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens