Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 15:39
J'aime beaucoup fréquenter le très sympathique forum rôliste de Antonio Bay. Parfois, entre deux grosses conneries typiquement forumistes, il s'y monte des fils de discussion très intéressants qui remplacent avantageusement les articles de fond de certains magazines.

Ainsi, ces derniers temps, a été lancée (par Wyatt, le créateur de Warsaw) la discussion : "mais pourquoi en fait vous vous faîtes chier à bosser comme un Romain pendant des heures et des heures sur votre jeu de rôles/supplément/scénario qui sera acheté/téléchargé par une poignée d'individus, lu par la moitié d'entre eux et joué au final par 0.25 x 1D20
personne(s) ?". Cette question tout à fait fondamentale a donné lieu à de nombreux témoignanges intéressants de créateurs pros ou amateurs du petit monde du jdr. J'y ai ajouté ma propre expérience que je vous reproduis ci-dessous en version allongée de quelques autres puissantes considérations sur notre loisir.

Si vous voulez lire toute la discussion, c'est là : http://www.subasylum.com/Antoniobay/viewtopic.php?t=960&postdays=0&postorder=asc&start=0 



D'abord, le truc simple : pourquoi je collabore à des gammes existantes en y apportant un scénar', une aide de jeu, un truc de fan ou parfois un peu plus.


Parce que comme disait l'autre : l'important c'est de participer. J'adore le jeu de rôles pour ça et ce depuis le début : si tu te bouges pas le cul, rien ne se passe. Rien qu'au niveau d'une partie, si tu ne te prends pas en main pour bosser des règles, un scénario, appeler des potes, demander à ta mère de pouvoir squatter la table du salon (bon, ça, c'était il y a longtemps...)... bah, on ne joue pas.

De la même façon, si un jeu que j'aime peut devenir un peu plus connu/un peu plus joué si on propose du matos pour lui, c'est cool. Et au niveau ego, si un auteur dont on apprécie le travail envoie un petit mot de félicitations, ça paye de tous les efforts.

Pour mon propre projet, Terra Incognita, c'est autre chose. Ca a démarré sur un truc, si j'ose dire, d'"artiste" (je trouve pas d'autre mot, désolé) : la vision d'un monde baroque qui me bottait bien que j'ai pris plaisir à malaxer et à pétrir dans ma tête au fil de mes rêveries et de mes lectures (ou visites ou visionnages ou écoutes ou ...). Un vrai plaisir. J'ai trouvé en toute immodestie que le résultat n'était pas mal et j'ai commencé à coucher les idées sur le papier de peur de tout perdre.

Et pis il se trouve que je fais du jeu de rôles. Donc j'ai écrit le jeu de rôles qui se passe dans cet univers. Là aussi par plaisir et aussi par défi ("bon, alors, comment on fait un jdr de A à Z ?").

Le défi a justement été le moteur de tout le reste :
- tiens, et si je le rédigeais correctement ?
- tiens, si je mettais des scénarios par écrit ?
- tiens, si je le maquettais ?
- tiens, si je l'illustrais (un peu...) ?
- tiens, si je faisais un site web de présentation ?

Là aussi, ça a été un vrai plaisir (après de longs moments de douleurs...) de me servir de ce loisir pour me forcer à faire des choses de mes dix doigts et de mon cerveau. Une sorte de loisir créatif en fait (mais sans colle et sans ciseaux).

Il est évident qu'à la fin il y a un truc sinon d'ego au moins de partage humain ("eh, eh, copain du Net, tu le trouves comment mon jeu ?"). C'est vrai que quand tu apprends que quelqu'un que tu ne connais pas vraiment fait jouer ses potes à l'autre bout de la France avec un de tes scénarios ou ton jeu, ça fait plaisir.


Voilà, sinon, en dehors de mon témoignage personnel, je voudrais juste finir par deux réflexions plus générales sur le jeu de rôles et sur tous ces efforts amateurs pour parfois pas grand chose :

- d'abord, le jeu de rôles, c'est bien. Non, sans rire. Même sans y jouer, il me semble qu'on peut lire et apprécier du jeu de rôles. C'est une façon de présenter un univers qui oblige à être à la fois complet et didactique. C'est une façon de présenter une histoire (setting ou scénario) centrée sur ses acteurs. C'est un genre à part et qui mérite ses lettres de noblesse. Bref, ce n'est pas juste un refuge pour les auteurs n'ayant pas les rognons pour écrire un roman. Et il me semble que, de ce fait, je lirai toujours des livres de jeu de rôles même si je devais un jour ne plus prendre de plaisir à y jouer.

- par contre, contrairement à beaucoup de témoignages du fil précédemment cité, je ne me satisfais pas de la grande confidentialité dans laquelle notre loisir est rejeté depuis de nombreuses années. Bien sûr, un loisir à la fois exigeant (il faut lire et parfois écrire), éminemment humain (il faut avoir au moins 3/4 copains et pas que des amis Facebook) et très chronophage ne peut devenir aussi populaire que le tuning ou la cueillette des champignons. Bien sûr. Mais quand même. Quand on voit d'un côté tous ces jeunes gens qui aiment les jeux de société et les univers imaginaires et d'un autre côté, les chiffres de vente misérables (et même de téléchargement gratuit) et l'espace commercialement ridicule occupé par le jeu de rôles, il y a un mystère quasi insondable. Alors, il ne s'agit pas, je le répète, d'espérer conquérir la gloire, les shows TV et les foules mais juste de se convaincre qu'en innovant, initiant, buzzant ou je ne sais quoi, on doit pouvoir conquérir quelques centaines de consommateurs supplémentaires. Ou au moins y croire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Echangeurs
commenter cet article

commentaires

maximilien 21/09/2009 18:14

QU'en penser?Franchement une chose qui m'a toujours fasciné c'est la faculté des rolistes à produire de la règle, mais souvent trop peu de background ou de choses jouables. Sur beaucoup de forum de jeu, ça discute perpetuellement de regles, mais trop rarement de materiel jouable. Donc voilà un des ingredients qui fait que les jeuxx se multiplie plutot que les suppléments de background ou autre.Une autre chose, c'est le probleme des licenses et du pognon. Le pulp est à la mode, donc pleins de boites sortent leurs jeux, comme ils ya beaucoup de produits, souvent aucun ne se taille une part de marchée vraiment suffisante pour assurer sa survie et ses suppléments. En plus ya de plus en plus de "vieux" briscards et eux c'est rare qu'ils pratiquent un jeu de rôle tel quel, moi le premier. Alors si on poste notre vision de l'univers, on se fait traiter de gens qui n'ont rien compris à l'oeuvre, ou qui la trahisse, alors zut, on se débarasse des contraintes et on crée notre truc qui nous amuse. Puis de toute façon c'est un discussion sans objet. On pourrait la mener pour tant de sujet. Les bouquins (tellement d'unviers d'heroic fantasy similaire et sans ame par exemple, tant de sous conan...) tant de films interchangeables, de series identiques des flics re des flics et des polices scientifiques... Je vois pas comment y echapper, de toute façon on ne peut pas avoir que des perles d'originalté et quelques produits officiels et autorisés...

olivier rousselin 21/09/2009 16:22

Je serais d'accord avec [ALT + R] Fred (mon dieu ! Mais quel pseudo !) quant au problème de la multiplication des jeux complets consacrés à un même thème. D'autant plus que se pose la difficulté du choix. je vais donner deux exemples :1. Je veux jouer dans un univers aquatique et post-apocalyptique à la Abyss. Que choisir ? Polaris ? Ou Subabysses (http://subabysse.free.fr/) ?2. Je veux explorer le thème du "Voyage au centre de la Terre" (Jules Verne) mais avec une ambiance Pulp. Que choisir ? Aventures dans le Monde Intérieur ? Ou Hollow Earth Expedition ?Pour les créateurs de ces jeux, les différences sont, j'en suis sûr, évidentes. Mais pour nous, "consommateurs" lambda, comment choisir ? Il y a tellement de jeux dont les thèmes sont proches, voisins. Je vais même pousser le bouchon plus loin : un nombre assez conséquent de jeux Pulps (Ravaged Earth, Spirit of the Century) me permettrait, avec un peu de jugeotte/réflexion/imagination de créer mes propres scénarios sur le thème de l'exploration du centre de la terre (avec dinosaures, jungles, et indigènes farouches). Pourquoi alors acheter tout un jeu sur un thème aussi spécialisé alors qu'il existe tout plein de jeux génériques qui peuvent aller tout aussi bien ? Et je ne parle même pas des JDR multi-genres (GURPS, dK system, Savage Worlds, Fudge) qui peuvent très bien fonctionner...Qu'en pensez vous, amis rôlistes ?

[ALT+R] Fred 20/09/2009 19:00

Je ne suis pas concepteur de JdR. Alors mon opinion, hein...Mais je n'ai JAMAIS compris pourquoi des créateurs ne se contentaient pas de produire un bon supplément (contexte, description, cartes, scénarios etc) plutôt que de pondre un jeu complet.Il y a des tas de projets de jeux qui ne m'inspirent que cette remarque. Exemple : l'antioquité : il y a eu plusieurs JdR sur le sujet. Mais entre les amateurs & les pro, je pense que l'égo est un point important. Je fais MON jeu à MOI parce que MOI je MOI je MOI je. Total, on a pléthore, avec chacun une table ou deux. Super pour la notoriété.Là où une production moins ambitieuse (i.e. sans règles) pourraient à mon sens trouver plus de lecteurs.Enfin... je lirai encore des jeux produits par des créateurs déterminés... C'est déjà pas mal.

maximilien 20/09/2009 00:41

Je suis assez d'accord avec vos conceptions de la chose. Mais vous oubliez un aspect qui chez moi est essentiel. J'écrit pour mettre mes idées au clair, et pour rendre mon univers interieur plus palpable, c'est pour cette même raison que je dessins que j'écris, ou que j'essaye de partager mes fantasmagories avec mes amis, pour rendre mes chimères aussi proche de moi et aussi présente que je peux. Parce ce qu'on reussit le mieux dans sa vie, ce sont ses rèves.

Edouard 19/09/2009 18:02

Hello ! C'est amusant cette discussion qui se répand partout, on dirait qu'elle cherche à imiter la pandémie grippale en contaminant tous les recoins du web rôliste ! En tout cas, on en discute pas mal aussi sur Casus-N.O. et à l'origine de notre discussion là-bas, il y a la redécouverte par ShamZam (Alex, le développeur de BestYole) d'un billet datant de février, écrit par Pyromago (le développeur d'AMI, Aventures dans le Monde Intérieur )... On reste entre créateurs en herbe et on tente de s'encourager les uns les autres à ne pas oublier nos petites vanités, donc. Ce qui est dommage, car les réflexions que tout cela nous inspire gagnerait à profiter des rôlistes absents du petit monde du web "amateur".On peut se consoler dans l'humour en décrétant que la gloire ne sait décidément pas récompenser les artistes !Sur ce, j'ai quelques points de règles à continuer, et ce, dans la plus grande ignorance d'un public à qui tout ça ne profitera jamais ;-)

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens