Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 15:34

[...] j'ai senti que j'essayais de décrire un présent impensable, mais en réalité je sens que le meilleur usage que l'on puisse faire de la science-fiction aujourd'hui est d'explorer la réalité contemporaine au lieu d'essayer de prédire l'avenir... La meilleure chose à faire avec la science aujourd'hui, c'est de l'utiliser pour explorer le présent. La Terre est la planète alien d'aujourd'hui.


William Gibson (Extrait d'une interview accordée sur CNNfn, le 26 août 1997)


La glorieuse équipe de MeC planche actuellement, comme vous le savez puisque vous nous lisez régulièrement, sur TAZ, un jeu dont l'univers tiendra de la proche anticipation et du Cyberpunk. Et qui dit conception d'un univers de jeu dit inspiration, sous toutes ses formes. Je sens confusément que maintenant je devrais écrire quelque chose comme « voici ce que j'ai chargé en mémoire vive dans ma cyber-prothèse » ou un truc comme ça, mais bien que nous soyons en 2009 (ce que je n'arrive jamais à vraiment bien réaliser) je dois reconnaître que c'est simplement ce qui traine sur (et autour) de ma table de nuit. Oh, et toujours aucune voiture volante dans ma rue aussi...

 

Unica


Ça a la couleur du Cyberpunk mais ce n'en est pas franchement. Une histoire assez malsaine qui se passe à Seattle (Seattle est La ville du Cyberpunk dans la vraie vie, peut être parce que W. GIBSON y réside). Finalement vous pouvez largement vous dispenser de cette lecture que je n'ai mentionnée que parce que ce roman a obtenu le Grand Prix de la Science-Fiction Française 2008... Drôle d'idée !



 Identification des schémas


C'est le premier roman de Gibson qui revient complètement à notre monde contemporain. On avait déjà senti une désescalade technologique dans Lumière Virtuelle et Idolu, mais cette fois pas de doute : l'action se déroule quelque part vers 2005, légèrement dans le futur au moment ou s'écrit le roman, légèrement dans le passé pour nous.

 


Code Source


Code Source (Spook Country en américain – un ancien collègue de jeu de rôle en ligne se plaignait récemment de ces maudites traductions, pour une fois en voici une qui n'est pas mal trouvée, W. Gibson lui-même l'a jugée habille dans une interview donnée au magazine Amusement) est la suite d'Identification des Schémas. C'est un roman majeur, dont l'intrigue a déjà commencé à inspirer tout un tas de créateurs, dont ceux d'une série de feuilletons télévisés américains.

 

Babylone’s Babies et Babylon A.D.


Il s'agit du roman qui a inspiré le film du même nom, qui était sur les écrans à la fin de l'été. Le Cyberpunk à la française donc. J'ai préféré le livre.

 

Snow Crash


Et voilà que je me retrouve 16 ou presque 17 ans après à lire Le Samouraï Virtuel sous son titre originel de Snow Crash. Reste la question de savoir si ce livre est le dernier des romans Cyberpunks ou le premier des continuations du genre ? En tout cas c'est un incontournable, mais vous feriez mieux de le trouver en poche, cette nouvelle version coûte les yeux des fesses.

 

Artica


Derrière des couvertures trompeuses signées du maître Manchu vous trouverez les aventures de Dakota, un as de l’aviation qui consacre sa vie à débarrasser l’espace des épaves dangereuses et va se retrouver embringués dans des péripéties pas croyables dessinées par Kovacevic - dont il faut bien avouer que (surtout dans le premier tome) le dessin est souvent approximatif – mais scénarisées par Pecqueur, ce qui est habituellement un gage de qualité. Même si l'ensemble est agréable et l'action joliment enlevée, certaines cases laissent une franche impression de défaut de maîtrise et donc un drôle d'arrière goût de fait à la va-vite...



Ghost Money


Autant vous pouvez vous dispenser de faire plus que feuilleter la série Artica dans votre librairie BD préférée, autant vous devez vous jeter sur Ghost Money. C'est la BD Cyberpunk de la fin de l'année dernière, et peut-être même la meilleure BD Cyberpunk depuis un moment. C'est la seule qui vaille selon moi l'investissement. L'histoire est adulte, maîtrisée, assez proche finalement de ce magot de la guerre du golfe qu'on retrouve chez Gibson (hein, quoi ? Comment ? Mais non je n'ai pas dit ce que contient le conteneur.) Ce sera un classique.

 

Mirror's edge


Eh mais attendez, c'est pas un bouquin ça, c'est un jeu vidéo ! Ben oui et alors ? Y'aurait un règlement comme quoi on n'a pas le droit de mettre des jeux vidéo dans une inspi ? Un jeu développé par E.A. Très beau, très fluide, mais rapidement répétitif. Ça vaut le coup d'œil quand même pour l'aperçu de l'univers urbain où (nous dit le pitch...) « les flux d'informations sont sous haute surveillance, où le crime n'est plus qu'un lointain souvenir et où la plupart des gens ont abandonné leurs libertés pour mener une vie tranquille, certaines personnes ont choisi de vivre différemment. Pour communiquer discrètement, ils font appel à des coursiers : les Messagers. »

 

Une brève histoire de l'avenir


Ah ah, et ça, bande d'escrocs, vous nous en avez déjà parlé ! Oui, mais là c'est la BD adaptée du livre de Jacques Attali dont Narbeuh vous avait parlé en son temps. Le pitch est le même, du coup (« 2020. Quatre amis d'enfance assistent à un événement fondateur dont ils se souviendront toute leur vie : le Flash, l'explosion d'une bombe sale dans le vieux Jérusalem, point de départ de ce qui sera appelé "la troisième guerre du Golfe". C'est l'amorce du grand changement, de la faillite des USA, de l'effondrement de notre économie et de l'avènement d'une nouvelle ère... Marie, Pierre, Jacques et Thomas, à peine sortis de l'adolescence, découvrent ce monde en devenir et ils n'ont pas la moindre idée finale de la forme qu'il revêtira ! ») mais c'est en images (dessin très correct bien qu'un peu « facile à consommer » de Damien, couleurs de Jean-Paul Fernandez) et c'est scénarisé par Scénario : Jean-Pierre Pécau, ce qui est là aussi un gage de qualité.

Partager cet article

Repost 0
Published by David - dans TAZ
commenter cet article

commentaires

davidalpha 26/08/2009 21:28

Salut,j'aurais effectivement dû écrire "y réside en ce moment" (comme il l'indique dans un entretien paru dans le magazine Amusement il y a quelques mois) puisqu'en effet il vit la plupart du temps à Vancouver

r3trofitted 24/08/2009 16:10

Mieux vaut tard que jamais, surtout quand il s'agit couper les cheveux en quatre : Gibson habite Vancouver et pas Seattle (ce qui est entre l'anecdotique et l'anodin au regard de Spook Country)

davidalpha 31/03/2009 16:28

En effet Rainbow's End de Vernor Vinge est dans la liste des bonnes inspi, mais comme il est passé de la pile de ma table de nuit à celle de la table de nuit de Narbeuh depuis un moment déjà je ne l'avais pas repris ici. Par contre ça incite à creuser dans l'oeuvre de cet auteur bien connu aux states, moins chez nous. Voir par exemple son interview "singularity 101" dans H+ magazine issue 2 spring 2009.

Narbeuh 01/04/2009 09:04


Alors, en fait, non mon cher David. Le livre de Vernor Vinge a quitté ma table de nuit depuis des mois (voir article correspondant dans MeC) pour revenir entre tes petites mimines. Par contre, j'ai
ton "Code Source", ne le cherche pas ;-!

Désolé, chers lecteurs, pour cette scène extraite de notre intimité.


akhilleus 29/03/2009 13:31

Un article très intéressant ! J'y ajouterais Rainbow's End de Vernor Vinge, qui a déjà été chroniqué ici-même si mes souvenirs sont bons.

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens