Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 14:19
Il ya peu, je me promenais à Paris.

Cet article commence ainsi comme la promesse d'une affligeante tranche de mavie.com. Pourtant, comme vous vous en doutez, avec moi, les univers rôlistiques et des autres mondes en kit à monter chez soi ne sont jamais très loin.

1ère partie : Fantaisies 1900


En une seule journée de promenade, pourtant non programmée dans ce sens par mon petit cerveau de geek, j'ai eu le plaisir de découvrir un peu mieux, littéralement au détour de mon chemin, pourquoi j'aime tant les univers imaginaires 1900 (Maléfices, Crimes et autres by gaslight).

Tout d'abord, le matin, nos pas nous menèrent du côté du so chic Auteuil (tu-vas-biiiien ?... air connu) où nous savions trouver quelques merveilles architecturales encore visibles mais jusqu'à quand ?, y compris au commun des mortels qui ne pourra jamais mettre les pieds dans les ruelles privatives du hameau Boileau ou de la villa Montmorency (ya kekun ki ma di ke... air connu).

Là, le long d'une avenue un peu tristoune (en fait, la Rue La Fontaine pour ceux qui veulent y aller voir), le choc : le Castel Béranger. Construit par le célère architecte Art Nouveau Hector Guimard (celui des bouches de métro), il date des dernières années de la décennie 1890 et en cela correspond donc à ce qu'il convient d'appeler la Belle Epoque. Je savais qu'il se trouvait là, ce bel castel, mais jamais je n'avais trouvé l'occasion de pousser jusqu'à l'extrême ouest parisien pour le voir. Il s'agit là d'un véritable chef d'oeuvre de l'Art Nouveau, parfait manifeste de cette architecture organique et fantasmagorique. L'immeuble de quelques étages, tout en matériaux simples (brique essentiellement) s'orne à chaque fenêtre, balcon, angle... de formes torturées et déliées tout à la fois évoquant, selon votre humeur, de douces plantes de paradis ou les gesticulations de démons tentateurs. C'est magnifique et surtout tellement empli de fantaisie bienvenue dans nos villes toutes en cubes et grisaille préformatée.

Quand on se contente d'observer le Castel, on se dit que cela doit être là la commande d'un riche excentrique aux idées farfelues, en rupture totale avec son temps. Mais en fait, non. Une plaque attire l'oeil : "1er prix de la plus belle façade de la ville de Paris en 1898". Un concours qui plus est organisé par le Figaro, c'est tout dire ! Je vous laisse imaginer la noble assemblée d'experts en costume sombre, barbiche et chapeau discutant des mérites respectifs des façades et s'accordant finalement sur celle, torturée, du Castel Béranger. Si on ajoute que l'immeuble est conçu pour être un HLM et que, malgré tout, son architecte choisit de s'y installer pour y vivre, je vous laisse mesurer tout ce qui sépare les années 1900 des nôtres où les mérites architecturaux de nos HLM sont, au mieux, la discrétion et la sobriété.

Bien sûr, des contemporains n'adhérèrent pas tous à cette esthétique nouvelle. Pendant que les petits rigolos renommaient priomptement le bâtiment de Guimard le "castel dérangé", les plus graves et augustes de ces critiques invoquaient tout simplement... le Diable ! Je vous laisse lire cet extrait d'une critique de Jean Rameau :

On l'appelle à Auteuil la Maison des Diables. Ce nom est assez justifié ! Il y a, du rez-de-chaussée à la toiture, une folle ascension de figures grimaçantes, de groupes fantastiques, où l'artiste voulut peut-être représenter des chimères, mais où le populaire voit surtout des démons, et qui font se signer à vingt pas toutes les vieilles femmes de l'arrondissement.

Il y a des diables aux portes, des diables aux fenêtres, des diables aux soupiraux des caves, des diables aux balcons et aux vitraux, et l'on m'assure qu'à l'intérieur, les rampes d'escalier, les boutons de fourneaux, les clés des placards, tout, depuis le salon jusqu'à l'office, est de la même diablerie.

Si Dieu ne protège plus la France, le diable du moins semble protéger Auteuil. Parisiens dormez en paix.


Comme on le voit, on peut sans craindre de froisser la vérité historique ressortir notre boîte de Maléfices !

Quelques heures plus tard, nous voilà passés à l'est parisien, tout près des anciens chais des entrepôts vinicoles de Bercy. La Cinémathèque, fraîchement installée dans ses nouveaux locaux, y propose une exposition sur Georges Méliès. Quand on aime la Belle Epoque, la magie et les Sélénites, difficile d'y échapper.


Là encore, dès que l'on pénètre dans la courte (3 salles) mais foisonnante exposition, on est assailli par tout un monde de fantaisie. Fantaisie d'abord lors de l'époque où Méliès animait le théâtre Robert-Houdin à Paris : des numéros visuels comme Les phénomènes du spirtisime ou le Décapité Récalcitrant sont déjà pleins de promesses. Fantaisie toujours quand Méliès découvre les pouvoirs du cinématographe et multiplie alors les apparitions de démons, de sélénites et autres monstres des glaces. Bien sûr, tout cela a techniquement horriblement vieilli mais, au niveau de l'inspiration, il me vient comme une immense nostalgie lorsque je songe à notre triste cinéma dit d'auteur post nouvelle vague (gros soupir).

Quand on pense aux grosses pompes à fric hollywoodiennes préformatées pour plaire au plus grand nombre (c'est-à-dire, quand on veut bien y songer, à personne) et faire vendre des jeux vidéos et des menus enfants, ils ont tout autant raté quelque chose de l'héritage de Tonton Georges. Celui-ci faisait presque tout tout seul avec des budgets faméliques et, d'ailleurs comme un symbole, l'industrie naisssante, tant en France qu'aux States, entraîna sa perte et l'obligea à finir sa vie comme simple marchand de jouets. A chialer.


Bref, n'en jetez plus. Guimard et Méliès. Voilà précisée en simplement deux noms mon amour d'une certaine vision de la fantaisie 1900.

Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans Quel chantier !
commenter cet article

commentaires

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens