Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 14:26
Allez, hop, c'est reparti pour le CP Reload. Qu'est-ce qu'on se met sous la dent cette fois-ci ?

Ouh, c'est pas bien épais. Voici venir Wildside (en VO... mais, c'est bizarre en VF Oriflam n'a pas traduit par "Ton côté sauvage" grrrrraou...), le supplément sur les Fixers (les dealers d'infos et autres babioles illégales) et, plus largement sur l'underground cyberpunk. Alors, déjà, le cocnept étourdit un peu. Vous voulez dire : pas de solos ? pas de nomades à motos non plus ? et des Gros Guns, y en aura quand même un peu, non ? Non ??

Ehé, et si on tenait là LA pépite de la gamme CP2020 ? Voyons déjà le plumage de la bête (fauve). C'est... euh... en couleurs. Mais vraiment beaucoup quand même. Du vert, du rouge, du bleu, du orange, du violet aussi est-ce bien raisonnable... Bizarre comme concept art pour un supplément sur les ombres de la Rue. M'enfin passé l'éblouissement du début, ça ne pique pas plus aux yeux que la couverture moyenne de la gamme. L'intérieur ne dépareille pas trop non plus avec son lot de dessins grotesques mais il y a aussi des dessins très corrects et, surtout, une mise en page plus légère et plus "gaie" que dans les autres suppléments (un peu de variété dans les polices utilisées, pas trop de cadres et encadrés...). Bon, ça va, ce n'est pas rebutant alors plongeons nous dans la lecture du bousin.

Le 1er chapitre est consacré à des précisions de règles sur la Capacité Spéciale du Fixer (le Streetdeal en VO... maladroitement réduit en "Indic" en VF), sur la compétence indispensable "Streetwise" ("Connaissance de la Rue".... là OK) et sur la façon de simuler les négociations. Tout cela n'est pas affolant mais c'est plutôt bienvenu et pas trop lourd. Surtout, ce cchapitre de règles façon mezze contient un petit système de gestion des contacts des PJs. Bah oui, le livre de base de CP2020 en était dépourvu, ce qui est un peu problématique quand même pour un jeu où les interactions sociales ("non, pas celles-là, punk, pose ton arme") sont essentielles. Bon, le système ne casse pas trois pattes à un canard, même fortement cybernétisé, mais il a le bvbon goût d'être léger, jouable et d'éviter que l'on se dépatouille complètement. Depuis, j'ai lu le "système" de contact de Kuro (autre jeu d'anticipation) et je suis converti à cette derbnière solution : plutôt que se fader un système plein de chiffres qui ne nous dit rien sur l'identité réelle du contact (qui est-il ? pourquoi et comment peut-il aider le PJ ? pourquoi pourrait-il le trahir ? ...), il vaut mieux fournir une liste, même restreinte, de PNJs prêts à l'emploi. Point.

Le chapitre suivant est centré sur l'archétype du Fixer. Il rappelle sommairement son rôle et, surtout, propose une floppée de déclinaisons de l'archétype contenu dans le livre de base. Quand je dis une floppée, c'est même carrément la foire internationale du Fixer : pas moins de 22 profils différents de Fixers sont proposés avec description, pack de compétences pour la création de perso, éventuels points de règles spécifiques... Cela va du Fixer spécialisé dans le trafic d'identités au simple racketteur en passant par le chasseur de têtes pour le recrutement ciblé des Corpos. Bon, du côté de la création de perso, c'est totalement improductif. Dans un bon vieux système à archétypes (je vous ai déjà dit que j'aimais bien les bons vieux systèmes à archétypes ou bien ?...), ce qui est sympa, c'est que l'archétype soit assez... euh... archétypal. Que l'on sache tout de suite, avant même d'avoir vraiment fait sa connaissance autour de la table, quelles sont les grandes lignes du perso (un poor lonesome cowboy, un nécromancien putride, un mûletier hors gabarit... peu importe mais un truc facilement identifiable). A charge ensuite pour le joueur d'introduire sa part de personnalisation. Si l'archétype est enf ait subdivisé en 22 sous-archétypes, il vaut vraiment mieux promouvoir un système de création libre par répartition de points. Ceci dit, le chapitre est quand même, au-delà de cet aspect technique, très intéressant à lire puisqu'il nous donne, sous couvert d'informations de jeu, d'importants renseignements sur les activités underground et semi-légales (et hélas, un  peu trop souvent franchement illégales, ce qui me semble s'éloigner de l'authentique Fixer...). Du bakground discret, distillé au fil des règles, n'est-ce pas là un excellent procédé à retenir pour tout jdr ?

Le chapitre suivant est axé "conseils au joueur voulant jouer un Fixer". C'est très rare dans la gamme CP2020 alors même qu'elle est finalement très axée sur les archétypes (ceux pour les solos, rockerboys, netrunners, medias, corpos, cops...). Le tout reste assez général (ex : que penser et que faire avec les autres archétypes ?) mais cela semble efficace. La preuve : c'est à ma connaissance la seule contribution à l'industrie du jdr versée par un certain Mike Scape  (oui, c'est un pseudo...), pourtant joueur à des dizaines de séances de Cyberpunk à sa grande époque. Fallait que ce soit balaise quand même comme supplément pour lui faire franchir le cap. C'est aussi toute une réflexion sur le pourquoi du comment le jdr resetra toujours un marché de niche, d'ailleurs...

Accrochez vous bien, le chapitre suivant est un OVNI ludique dans un supplément Talsorian. un chapitre entier de prospective rigoureuse, bien documentée, parfois inspirée et toujours orientée vers l'utilisation en jeu. Ah oui : et qui ne concerne pas, de près ou de loin des machins qui font boum ou budabudabuda. Non ? Si. Et ne cherchez pas c'est dans Wildside qu'on le trouve. Pas ailleurs. Donc, dans ce chapitre, vous trouverez des considérations sur l'argent, les comptes en banque, les devises utilisées en 2020, les moyens de paiement électroniques, les documents d'identité, la biométrie... toutes choses qui peuvent être utilisées ou falsifiées par un Fixer. Ouch, ça fait tout bizarre quand même.

Les deux petits chapitres de fin sont un kaléidoscope de trucs et de machins tout à fait dans la droite ligne du chapitre précédent (chouette !). Mais dont on se demande bien ce qu'ils foutent là quand même ! Une description de la "grand rue" (strip) de Night City (ça n'aurait pas du être dans le supp' du même nom, ça ?), une liste de crimes modernes comme, par exemple, le "vol de personnalité" (deux fois plus d'infos utiles dans ces 2 pages que dans tout Protect and Serve...), des exemples de news pour créer du buzz médiatique, des considérations très intéressantes sur la technologie au quotidien (du genre : "eh, les gars, ce n'est pas parce que vous n'êtes pas Netrunner que vous ne devez pas utiliser le Net !"), des médicaments, le multiculturalisme dans les rues des villes globales (choc culturel, incompréhension mutuelle, racisme... très bonne idée !), des considérations sur les religions et les partis politiques de 2020 (ça ne devait pas plutôt être dans Home of the brave, ça ?), un lexique de Streetslang (certes peu utilisable par des joueurs francophones mais bon...), deux pages de petits éléments d'ambiance à distiller dans les descriptions pour les "cyberpunkiser" (exemple : penser à mettre des noms de marque sur tout et n'importe quoi...). C'est un peu n'importe quoi dans n'importe quel ordre mais c'est vraiment bon ! On a un peu l'impression qu'ils ont pris tous les trucs sympas qui devaient être dans d'autres suppléments mais comme ils ont eu peur de dépareiller, au dernier moment, ils ne les ont finalement pas mis et nous les livrent en paquets de douze à la fin de ce supplément.

Wildside est non seulement un bon supplément (le meilleur ?) pour CP2020 mais il reste aussi d'une lecture utile pour imaginer le monde d'après-demain et, enfin, est un bon exemple de ce que doit être, à mon goût personnel, est un authentique livre de jeu de rôles.

Ouh, on m'informe à l'instant que j'ai vraiment dit trop de bien cette fois-ci : l'antenne m'est retirée... aaaargh.

Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans TAZ
commenter cet article

commentaires

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens