Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 16:52
attali_cover.jpgSous ce titre racoleur, vous allez trouver, cher lecteur, la suite de mes aventures dans les méandres de la documentation de prospective sur les décennies futures dans le cadre du projet TAZ (jeu de rôles d'anticipation à prétention "réaliste"). Les magazines et les gentils docus en images de synthèse à la TV, ça suffit. A nous les gros pavés qui font mal à la tête. Allez, hop, lecteur, comme moi, enfile ta chemise à col Mao et partons à la découverte du livre de Jacques Attali, "Une brève histoire de l'avenir".

Ouah, l'autre, l'escroc, héé. Voici la première réaction que le lecteur à l'esprit simple aura en feuilletant ce gros pavé du très prolifique auteur (depuis ce livre, sorti en Octobre 2006, le dangereux récidiviste a commis une bio de Gandhi, un essai sur les relations amoureuses et le fameux rapport sur la croissance... gné ? Bon, OK, je retourne à mes notes manuscrites sur Terra Incognita...). En effet, la première partie, environ un tiers du total, est en fait une histoire, pas si brève, du passé. Plus exactement, il s'agit d'un exercice de rétrospective, un peu artificiel (Attali pioche dans le passé uniquement ce qui va lui resservir pour sa démonstration), de l'ensemble de l'histoire des civilisations humaines de façon à en faire émerger de grandes permanences et, surtout, des tendances sur le très long terme (Fernand Braudel, es-tu là ?). Cela nous éloigne de notre dessein de pur geek rôliste (du background, du background !) mais c'est bien agréable à lire et indispensable pour suivre l'auteur dans la suite de l'ouvrage.

La partie suivante, heureusement assez brève, est la moins intéressante : elle illustre la méthode de l'ouvrage en montrant comment la situation actuelle du Monde est la résultante des tendances mises en avant dans la partie précédente. Ainsi, la montée très progressive des aspirations individualistes, par exemple. Une fois la démonstration admise, on se retrouve avec un panorama rébarbatif et déprimant (autant vous le dire tout de suite, Jacques n'est pas très optimiste pour la suite...) des malheurs du Monde contemporain.

Avec la (ou les ?) 3ème partie, on rentre enfin dans le vif du sujet : le Monde du 21ème siècle tel que la méthode Attali se propose de l'imaginer. Pour simplifier à l'extrême, il s'agit donc de prolonger dans le temps les tendances du long terme dégagées précédemment et de déduire assez logiquement ce qu'elles doivent immanquablement donner dans les prochaines décennies. Pour tout dire, cette démarche est assez inhabituelle dans les ouvrages de prospective que je connais. En général, les auteurs s'intéressent plutôt aux progrès technologiques probables et brodent autour en imaginant les répercussion qu'ils pourraient avoir sur la société.

Rien de tout cela dans l'ouvrage d'Attali. C'est à la fois sa grande force et, dans une moindre mesure, la source de quelques déceptions. Le point vraiment intéressant est donc qu'on échappe pour une fois aux sempiternels couplets sur l'énergie solaire, la voiture électrique et compagnie. Tant mieux. Qui imaginait sérieusement l'émergence d'Internet dans les années 1980 ? A part les romanciers Cyberpunk, peu de monde. Pour l'anecdote, je connais même un livre de "prospective" sur tout le millénaire de 2000 à 3000 (carrément...) sorti en 1987 qui n'avait pas réussi à prédire... la chute de l'URSS (1991) ! Arf, mieux vaut donc s'appuyer sur des tendances longues incontestables que sur des épiphénomènes (sur le long terme, hein ?... la chute de l'URSS, sur le coup, ce n'est pas rien quand même !) impossibles à prévoir.

Attali dresse donc un panorama des prochaines décennies à la fois très original et très convaincant (hélas...). Le règne sans partage des assureurs privés, l'autosurveillance, la marchandisation du temps... sont quelques idées qui font froid dans le dos tout en apparaissant, sous la plume de l'auteur, très réalistes. Ce point fort se dillue toutefois un peu au fil de l'ouvrage, au fur et à mesure, en fait, que l'on s'éloigne de 2008 et qu'on se rapproche de 2100. Ne prenant jamais le risque (certainement par souci de rigueur intellectuelle) d'imaginer les formes exactes de la technologie du future ou des organisations politiques qui succéderont à celles d'aujourd'hui, le discours devient un peu trop général pour rester passionnant. Bien sûr, si on adhère à la méthode, les fameuses tendances sur le long terme restent valables mais on n'arrive plus à imaginer quelles formes, exactement, elles revêtiront.

Le dernier petit (heureusement !!) chapitre consacrée aux réformes dont la France a besoin selon Jacques Attali tombe comme un cheveu sur la soupe. Certes, on était alors en pleine campagne présidentielle. Certes, grâce à ce "teaser", Jacques a obtenu un super job du nouveau président mais, honnêtement, on s'en fout et ça n'a rien à faire dans cet ouvrage. Faute de goût.

A titre personnel, j'adhère vraiment bien à la méthode de prospective Attali et je ferai miennes, à coup sûr, une bonne partie des grandes évolutions imaginées par l'auteur. Mmmmh, vais aller me racheter des chemises à col Mao, moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Narbeuh - dans TAZ
commenter cet article

commentaires

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens