Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 10:34

kissmedeadly-large.jpgBlondes ou brunes, les femmes du Noir nous aguichent inlassablement. Femmes fatales ou héroïnes, elles sont rarement innocentes. Complices des crimes les plus terrifiants ou, au contraire, obstinées dans leur quête d’une vérité souvent difficile à appréhender, elles sont l’incarnation du mystère en même temps que le contrepoison au mal qui ronge la fiction comme un acide. Ambiguës, souveraines, terriblement efficaces parfois, femmes-fétiches ou monstres de criminalité, elles sont les muses noires de nos nuits blanches… Mais sont-elles condamnées à n’être que des PNJs ?

« Où sont les femmes »(avec leurs gestes pleins de charme) ?

Si la parité préoccupe nos élus, ils ne sont pas les seuls à préférer se retrouver entre hommes tout en prétendant le contraire. En effet, la mixité n’est pas un concept très familier du jeu de rôles et de ses pratiquants. Notre loisir est catalogué dans les loisirs masculins... Ah oui ?

Force est de constater qu'il fait de nombreux adeptes chez les adolescents mâles. De là à dire que les rôlistes sont des hommes immatures …c’est un pas que franchissent d’ailleurs d’un bon pas certains sociologues de l’extrême. Pourtant des filles jouent aussi au jeu de rôle, même s’il s’avère souvent que ce sont soit des copines de rôlistes, soit leurs sœurs. Pourtant des adultes (ayant l’apparence de gens) responsables, gagnant leur vie et ayant une famille y jouent aussi. Mais peut-être se réservent-ils les beaux et premiers rôles ? Il faudrait apprendre à partager… dans un contexte propice ce sera d’autant plus facile.

 

Les femmes encouragent les tueurs.

Je suis persuadé que les femmes des films noirs, ces déesses énigmatiques et luminescentes, sont des rôles en or pour les joueuses, et ont le potentiel imaginaire pour attirer des nouvelles pratiquantes vers notre passetemps. Voilà une idée qui risque de m’attirer les foudres de certains qui m’accuseront de tenir ici des propos insultants pour le beau sexe puisque faisant passer toutes les femmes pour des démons manipulateurs et insensibles. Il faudra qu’ils m’expliquent alors quel rôle exact ils assignent inconsciemment aux femmes, en politique, dans la vie et autour d’une table de jeu de rôle…

Peut-être finalement et paradoxalement la même que celle que leur attribue Wenceslas Lize dans ses réflexions sur l’imaginaire masculin et l’identité sexuelle, où il conçoit le jeu de rôles comme un terrain d’investigation d’une définition sociale de la masculinité, « celle qui se donne à voir chez ses jeunes pratiquants issus des classes moyennes ». Après avoir esquissé l’origine et la cohérence des dispositions sociales qui se déploient dans la pratique (penchants au raisonnement, à l’abstraction, à l’évasion...), celui-ci montre que celle-ci peut être appréhendée comme un double espace de socialisation à la masculinité : le groupe de pairs où le mode de valorisation de soi repose sur des ressources mentales et culturelles spécifiques ; le cadre de la fiction qui fait place à l’expression imaginaire d’une virilité archétypale (Macho Women With Guns ? Raoul ? Animonde ?)*. Il s’interroge alors sur le rapport des joueurs à la masculinité dans les domaines de la scolarité, des relations amoureuses et amicales (Lycéennes ?)*. Selon lui, « Les difficultés que ceux-ci semblent rencontrer concernant l’affirmation de leur masculinité, en partie liées à des discordances dans le processus de socialisation, éclairent d’un nouveau jour l’engagement dans le jeu de rôles et font apparaître les fonctions d’évitement et de compensation qu(e cette pratique coupable)* est susceptible d’assurer ».

« Macho macho men »

Alors ces garçons « intelligents » et « imaginatifs » sont-ils tout bonnement convaincus que les femmes, créées pour nourrir, éduquer et assurer la propagation et la survie de l’espèce, sont incapables de se comporter aussi violemment que les hommes. Allez dire ça aux victimes de Livia, l’épouse calculatrice de Jules, qui liquida quantité d’amis et de compatriotes pour affermir son emprise sur Rome, la Dark City originelle. La plupart des femmes ivres de pouvoir sont assez rusées pour ne pas se salir les mains. C’est à ça que servent les hommes.

Les femmes des sociétés civilisées cherchent un type d’homme qui leur fournira une certaine sécurité. Mais qui parle de société civilisée ? La France a peur, les banlieues sont en feu, et le peuple scrute les vitrines des restaurants qu’il ne peut pas se payer, pour y voir les politiques et les criminels manger à la même table.

La femme à l’écharpe Prada.

Gogos, imbéciles, pigeons, laquais, dupes, idiots, crédules. Donnez-leur le nom que vous voudrez, les femmes du Noir veulent les hommes à leurs pieds, les plier à leur volonté. Plus ils sont puissant, mieux c’est. N’importe quelle traînée peut ferrer un ancien de la télé, vieux paon tout flétri, mais maîtriser un pur sang présidentiable est bien plus difficile et satisfaisant. Ecoutez donc le premier intéressé, qui nous déclare, avec des étoiles plein les yeux : « Vous avez aimé Jackie Kennedy, vous allez adorer Cécilia Sarkozy ! » Selon la philosophe Cynthia Fleury (Elle du 6 août 2007), la Première Dame et son complice sont « typiques de cette ère nouvelle, individualiste, décomplexée, où tout le monde se rêve star de cinéma. Du coup ils mélangent l’image et la réalité, l’Histoire avec leur propre histoire ». « Son plus grand mérite, estime Nicolas Domenach (idem), est qu’elle est la seule à pouvoir tenir tête à Nicolas Sarkozy ». « Elle semble régner sur son maître dit Serge Hefez (ibidem), et en plus elle peut le quitter ! » Mais dans quel film est-on ?

Le Dahlia Noir.

Dans un film Noir bien sûr, où les femmes ne sont pas toujours des victimes. Evidemment, l’époque exige la défaite de l'agent chromosomique XX rebelle avant le fondu au noir final, mais cet univers autorise les femmes à savourer pour leur compte le nectar piquant et âcre du pouvoir et de la violence débridés. Y a t-il finalement quelque chose de plus stimulant que de voir les doigts délicats d’une créature sur la gâchette d’un .38 balayer à coup de petits myosotis de plomb chaque miette de code génétique et de répression culturelle ? Avant que ça commence à flinguer, laissons le mot de la fin au mari de la femme du Président, lors de la Garden Party du 14 juillet : « Au fond, Cécilia, c’est mon seul problème ».

* : c’est moi qui transforme… :=D

Partager cet article

Repost 0
Published by David - dans Noir bitume
commenter cet article

commentaires

[ALT+R] Fred 27/01/2008 12:25

Un petit lien trouvé par hasard :http://www.briansdriveintheater.com/index.htmlC'est un site sur les séries B. En anglais, ce site regorge littéralement des photos de "femmes fatales" (en VO siouplé) et de "jeunes premiers" tout à fait utilisables pour les MJ qui situent leurs scénèes dans les 50' ou à peu près.Photos promotionnelles, en général, d'acteurs et d'actrices dont j'avais, le plus souvent, jamais retenu le nom si je l'avais entendu seulement une fois... Mais des gueules de flics, de poules, de truands (voire même de gens ordinaires ?) parfaitement réutilisables.En outre les biographies évoquent plutôt souvent des artistes morts prématurément, alcooliques, drogués, plaqués, meurtris par le star system : des vies sur papier glacé pas si roses que ça. Veronika Lake, par exemple : figurée avec brio dans "L.A. Confidential" par Lim Basinger... Décédée à 54 ans : c'est tôt pour une movie star.Noir, quand tu nous tiens...

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens