Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 10:45

Allez, bye-bye. Trop de pub, trop de mauvaise foi, trop pénible, trop d'interface pourrie.

 

Overblog, ça a été bien mais là, vraiment, non, ce n'est plus possible.

 

Le blog Mondes en Chantier se trouve donc désormais à cette adresse :

 

http://mondesenchantier.eklablog.com/

 

Cet espace là ne sera lui plus mis à jour.

 

Pensez à mettre à jour vos liens et marque-pages. ;-)

Published by Narbeuh & David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 10:28

Vu le manque de temps à consacrer à ce pauvre blog depuis de trop longues semaines, je n'ai pas non plus pensé à relayer ici les news les plus récentes concernant mon plus gros projet, la gamme Terra Inciognita : Voyages aux Pays de Nulle Part, éditée chez les XII Singes.

 

Hop, petite séance de rattrapage.

 

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2014/06/DSCN5572.jpg

 

Ce beau bébé, c'est le livre 5 de la gamme : Les Secrets des Confins. C'est un supplément qui s'inscrit par sa pagination, présentation, thématique tout à fait dans la lignée des deux précédents. Il ouvre la porte des contrées les plus vierges, les moins accessibles (dans l’espace intersidéral, sous les océans, sous terre voire dans les livres !) et, sans doute, les plus dangereuses qui soient.Il contient, en outre, la conclusion de la campagne des Indes Célestes.

 

Le livre est depuis quelques temps déjà (oui, je sais…) disponible en boutique. Maintenant que mon gentil éditeur a sa propre boutique en ligne, je ne peux que vous inciter à vous approvisionner à la source : http://www.les12singes.com/terra-incognita/104-les-secrets-des-confins.html

 

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2014/06/DSCN5578.jpg

 

On trouve aussi dans le supplément pas mal de crunch comme disent les snobs :  remis de mon système Longue Route, les règles nécessaires à la conception et à l’utilisation des nefs célestes... Bon, c’est pas Car Wars, hein… Mais je crois que ça permet de se dépatouiller et surtout ça reprend les spécificités, notamment musicales, des voyages célestes dans l’univers du jeu.

 

Si vous en voulez plus, y compris un feuilletage par le menu de la bête, zou, sur le site off' : 

http://www.paysdenullepart.fr/les-secrets-des-confins/

 

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2014/06/DSCN5583.jpg

 

Et hop, on enchaîne avec un autre supplément en à peine plus d'un mois !

 

Depuis quelques temps, TI bénéficie en effet d’une série de petits suppléments prévus pour s’intercaler entre les (plus) gros suppléments, des petits livrets one shot bien dans les habitudes de cet éditeur. Il s’agit en effet de 32 pages couverture souple orientés vers le prêt-à-jouer (comme, par exemple, les livrets pour Wastburg chez ce même éditeur). Cette série, intitulée Le Mercure Céleste, pastiche gentiment une gazette spécialisée dans les récits de voyage et se propose de vous faire faire le tour, une à une, des contrées propices à la localisation des fameux Pays de Nulle Part, lieux-clefs de la plupart des aventures de Terra Incognita.Au programme, des éléments de description de la contrée, aisément réutilisables si vous êtes un MJ porté sur l’improvisation ou l’écriture à la volée de ses propres intrigues mais également un scénario complet permettant aux PJ d’explorer la contrée en question.

 

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2014/06/DSCN5584.jpg

 

Le deuxième opus de cette nouvelle série s’appelle  El Dorado et vous propose donc une expédition pleine de dangers mais surtout de promesses au cœur de l’Amérique du Sud. Le livret est désormais disponible en boutique (tiens, bah, là déjà : http://www.les12singes.com/terra-incognita/109-el-dorado.html). 

 

Même chose, si vous en voulez plus, le site officiel : http://www.paysdenullepart.fr/le-mercure-celeste-2-el-dorado/

 

Ce MC #2 est le premier supplément signé d’un auteur invité, en l’occurrence Damien Rocroy. Damien s'est livré au petit jeu d el'interview ici : http://www.paysdenullepart.fr/le-role-dequipage-1-damien-rocroy/

 

Damien a aussi eu la gentillesse de nous gratifier d'une aide de jeu pour les Maistres désireux de faire jouer avec la musique qui va bien son scénario amazonien paru dans le Mercure Céleste #2. Ca se passe là : http://www.paysdenullepart.fr/tresors-musicaux-del-dorado/

 

A propos de mon gentil (slurp ^^) éditeur, je profite aussi de ce message bilan pour vous préciser que le principe de nouveaux livres pour la gamme est d’ores et déjà acté (je veux dire : en plus des livrets du Mercure Céleste). Ce n’est pas parce que c’est la fin de la campagne des Indes Célestes qu’il ne doit plus y avoir de suppléments pour Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle Part ! Bon là, c’est un peu tôt pour vous donner des précisions sur le contenu de ce livre 6 mais sachez qu’on y travaille dès à présent. Après un livre 5 très high fantasy (si, si, vous verrez ;-) ), on devrait tout de même revenir plus près du Pays d’Ici.

 

On finit avec quelques news des prochains Mercure Céleste. On restera aux Indes Occidentales avec sans doute d’abord un deuxième opus signé Damien à propos des Isles (attention, contiendra – peut-être – des pirates !) puis un retour de ma pomme pour vous entraîner à l’aventure au nord du continent, tabernacle !

 

Bonnes vacances et, j'espère, bon jeu, mes Voyageurs !

Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 11:44

Bon, si vous êtes restés malgré tout fidèle à ce blog, vous avez dû être étonné de l'absence de news pour le Di6dent #11 qui devrait, à cette heure, avoir été publié depuis plus d'un mois et donc avoir été couvert par moult articles, y compris un zouli feuilleage de la bête.

 

Or, rien du tout...

 

De fait, Di6dent traverse une passe un peu difficile. La Redac6on est plutôt réduite et de nombreux coups du sort de la Vraie VieTM l'ont frappée plus souvent qu'à son tour depuis quelques mois, amoindrissant notre force de travail. Nous avons donc dû faire l'amer constat de notre incapacité à tenir nos délais pour la 1ere fois depuis une douzaine de numéros (en comptant le #0 et le HS).

 

Fidèle toutefois à notre engagement selon lequel le fait de sortir à date fixe est une caractéristique majeure d'un périodique (bah oui, d'où le nom...) papier, nous avons fait le choix douloureux de reculer pour mieux sauter : le #11 est donc repoussé à la prochaine fenêtre de tir, en septembre donc. Puis le #12 en janvier, etc.

 

Cela nous laisse le temps de finir le travail selon nos standards habituels de qualité. Ce boulot avance bien, voici la couv' pour le prouver. Petit rappel : le théma sera consacré au secret dans la pratique du jdr (vous voyez, nous on ne le pratique pas, par contre ;-))

 

couv-di6dent-11.jpg

Si vous ne l'aviez pas vu passer, je relaye également ici la com' de Ju, notre chef bien-aimé :

 

 

Le numéro 11 a malheureusement pris du retard...

 

Afin que tout puisse rentrer dans l'ordre, il sortira en septembre.

 

C'était une petite fierté depuis nos débuts en 2010, mais nous finissons par rentrer dans le rang. C'est avec regret que nous devons repousser la sortie de ce numéro, à contrecœur, mais nous avons fini par admettre que ce serait la moins mauvaise solution.

 

Bien sûr, nous sommes inexcusables. Nous nous sommes toujours fait un devoir de livrer chaque numéro à la date prévue, mais, cette fois, entre les changements logistiques et les soucis extérieurs de nos rédacteurs, nous avons estimé qu'il valait mieux repousser un numéro qu'en sortir un qui ne nous satisfaisait pas.

 

Le numéro 11 sortira donc courant septembre, et devrait être présenté à Octogônes dans la foulée.

Il mettra fin à ce que nous appelons à la rédac6on la "saison 2" de DI6DENT, entamée avec le numéro 6, et sera donc annonciateur de changements, aussi bien esthétiques que rédactionnels, pour le numéro 12 (janvier 2015).

 

Encore une fois, nous tenons à nous excuser auprès de vous. Sans votre soutien, nous n'existerions déjà plus !

 

À très bientôt donc, et passez un été ludique !

 

Julien De Jaeger & la rédac6on

 

 

Soyez rassurés (ou pas ^^) : on ne lâche rien ! Regardez d'ailleurs l'image ci-dessous : ce serait vraiment dommage d'interrompre une si belle série en cours, non ? ;-) 

 

collec-di6dent.jpg

 

 

Si vous avez du retard, profitez de notre défection estivale pour vous mettre à jour en commandant d'anciens numéros toujours dispo (ce qui n'est pas le cas de tous, loin s'en faut !). Vous pouvez aussi suivre l'avancement de ce futur numéro sur notre page Facebook :

https://www.facebook.com/pages/DI6DENT/118691434833141

 

Je finis en rappelant aussi aux abonnés du Fix que, pour à peu près les mêmes raisons, la newsletter hebdomadaire se met en pause estivale jusqu'à début septembre après un dernier numéro spécuial consacré à l'actu de Tristan Lhomme. On revient à la rentrée avec le plein d'infos !

Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 08:34

Quelle est la seule chose qui pouvait décemment faire sortir les Mondes en Chantier de leur période glaciaire, hein ?

 

(...)

 

Bah oui, Würm, forcément ! ^^

 

Comme vous le savez si vous suivez attentivement ce blog malgré nos honteuses défections de ces denriers mois, j'ai eu l'honneur de voir mon scénario Rouge massacre choisi pour ouvrir une nouvelle série de suppléments pour le jeu préhistorique de Manu Roudier, La Voix des ancêtres, des recueils de scénarios très variés (et aussi des conseils, quelques aides de jeu, etc.) permettant de tirer le meilleur des immenses possibilités de ce jeu de rôle des temps lointains.

 

Le 1er livret, intitulé Les Contes des porteurs de bois, intégralement illustré par l’auteur (couverture couleur, intérieur N&B), est sorti depuis peu. Vous y trouverez donc quatre scénarios inédits, dont deux issus du concours de scénarios organisé conjointement entre les éditions Icare et La Cour d’Obéron. http://couroberon.com/Salon/index.php

 

J'ai enfin reçu mes exemplaires d'auteur et même, chose incroyable, j'ai même pris le temps de faire des photos de tout ça. Je me suis motivé car le jeu n'est pas encore très connu ni très bien distribué (il faut dire que les suppl&éments ont été financés par crowdfunding donc bon...) mais il le mérite largement. Si ça peut vous donner envie, c'est pari gagné pour moi :-)

 

DSCN5564

 

Je me suis d'abord offert une petite photo de famille : le livre de base, l'écran, les deux premiers La voix des ancêtres et même les dés spéciaux. Pour ceux qui aiment le suivi, vous n'avez plus cette excuse pour ne pas craquer pour Würm. ;-)

 

DSCN5567

 

C'est donc mon scénario que Manu Roudier a choisi de porter en couverture. Il bénificie donc de cette chouette illustration couleurs. La classe ! :-)

 

DSCN5568

 

Rouge massacre est un scénario très ouvert. Un peu sand box comme on dit maintenant. Il ne faut pas espérer y trouver une intrigue toute faite que de petits Sherlock Holmes néanderthaliens s'emploieront à démêler autour de la table de jeu. Un contexte basé sur le mysère, sa découverte progressive et, surtout, les interactions sociales qui vont en découler m'a semblé plus approprié pour un contexte comme celui de Würm.

 

DSCN5569

 

Je me suis fait aussi plaisir en imaginant un cadre très librement inspiré de sites préhistoriques de mon très cher Périgord (que j'espère bien revoir dans quelques semaines d'ailleurs :-))

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fd/Roque_Saint-Christophe2.jpg

 

Comme vous le constatez, c'est notamment le cas avec l'abri troglodytique de la Roque Saint-Christophe. Une idée de visite pour les vacances ? http://www.roque-st-christophe.com/

 

DSCN5570

 

L'avantage d'un jdr conçu par un auteur de BD, c'est quand même qu'il ne vous plaint plaint pas les illus, hein ? http://roudier-neandertal.blogspot.fr/

 

DSCN5571

 

Le matos rédigé d'avance et la réussite de la campagne de foulancement ont permis de prévoir dans la foulée le deuxième opus de La voix des ancêtres. Ce livret s'intitule Contes des dévoreurs d'hommes. Il renferme trois scénarios et une aide de jeu, tous inédits, autour de la thématique horrifique ou rituelle de l'anthropophagie ! Miam, miam. Euh non, enfin, vous voyez ce que je veux dire, hein ?

 

DSCN5565

 

Avec le livret #1, vous aurez aussi l'écran. C'est un 4 volets A4 en carton rigide (dit « blindé » par les connaisseurs), décoré côté joueurs d’une grande illustration originale par Manu Roudier himself (...)

 

DSCN5566

 

(...) , et regroupant côté meneur tous les tableaux les plus utiles en cours de jeu, classés par type d’activité pour s’y retrouver le plus facilement possible. Classique et de bon goût.

 

DSCN5563

 

Pour finir, le petit détail qui fait plaisir : les dés spéciaux pour Würm. Bon, pour être honnête, ce n'est pas hyper indispensapbe pour mettre en oeuvre le système de jeu mais ça apporte un petit plus niveau ambiance.

 

Si tout cela vous fait de l'oeil, vous pouvez vous procurer ce beau matos sur la boutique en ligne de Icare, l'éditeur de Würm : http://www.editions-icare.com/index.php/boutiquejdr/9/wurm

Published by Narbeuh - dans Outtabox
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 10:48

Non, pas quand même.

 

Mais c'est vrai que trois articles sur tout le mois d'avril dont un poisson, c'est assez faible, pas vrai ?

 

Tout cela mérite explications et il y en a, des bonnes, des moins bonnes.

 

D'abord, attention, il y a de l'actu et de la lourde ! En effet, comme il semble être de tradition, la fin avril/début mai voit un nouveau supplément débouler en boutiques (il est en tout cas déjà disponible sur la boutique en ligne de l'éditeur : ) ! En comptant tout (y compris le petit Mercure Céleste #1, donc), cela fait déjà le 6ème livre paru dans la gamme Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle Part. Encore merci à mon gentil éditeur (les XII Singes pour ceux du fond qui ne suivent vraiment pas) pour sa confiance.

 

couverture-ti-l5.jpg

 

Ce livre, intitulé Les secrets des Confins, clôt la trilogie de suppléments initiée avec Aux Pays d'Ici & de Nulle Part et prolongée avec Sérendipité & Prodiges. Tous obéissent à la même ligne directrice sur la forme (112 à 128 pages au format habituel de l'éditeur) et sur le fond, un mélange assez diversifié de précisions sur l'univers de jeu, de règles additionnelles et de scénarios prêts-à-jouer.

 

Si vous voulez tout savoir sur ce livre, vous pouvez vous rendre sur le site dédié : http://www.paysdenullepart.fr/ ou bien attendre le outtabox avec les photos qui vont bien ici même (mais pas avant la mi-mai, en fait). Le mieux, finalement, c'est quand même d'aller l'acheter immédiatement. Si possible en double exemplaire ^^.

 

A noter que ce livre ne sera pas le seul supplément pour Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle part à paraître ce printemps. En effet, le Mercure Céleste #2, consacré cette fois-ci à la contrée d'El Dorado et signé par Damien Rocroy, devrait sortir avant l'été. C'est un petit événement : c'est le premier supplément de la gamme à ne pas être signé par moi-même himself. Autant te dire que mon ego saigne déjà actuellement ;-)

 

Par la suite, on espère bien densifier cette série de petits livrets (les Mercures Célestes, donc) qui offrent du matériel prêt-à-jouer en one shot ou à insérer dans sa campagne. J'écris d'ailleurs en ce moment même un de ces livrets. Alors, vous voyez bien : ça bosse un peu quand même.

 

Ca bosse aussi sur Di6dent : on est en passe de boucler le #11 et son théma consacré au secret dans le jdr. Théma que j'ai supervisé et pour lequel j'ai apporté moné cot avec un panorama. Le Fix suit aussi son cours.

 

Par contre, je ne vous cache pas que j'espérais avoir l'opportunité lors de ce mois d'avril de vous faire profiter de mes exemplaires d'auteur du nouveau matos pour Würm (l'écran, les deux premiers Voix des ancêtres...) avec force photos et tout mais, là, hélas, je n'ai toujours rien reçu. Je suis un peu déçu (vu que tout le monde semble être servi, en gros...) et j'espère juste que ça dissimule une jolie surprise qui vallait le coup d'attendre. Du coup, là aussi, suivez nos outtabox... après la mi-mai.

 

La même torpeur a aussi soudain gagné l'autre big projet secret dont j'espérais vous entretenir en ces pages. Je peux bien vous le dire maintenant : il était question d'une réédition en dur d'un de nos jeux fétiches, celui par lequel tout a doublement commencé (la pratique du jdr et la crétion sur le web pour le jdr), j'ai nommé, tatatam, Empire Galactique. Le projet semble depuis avoir du plomb dans l'aile. En tout cas, on ne bosse plus concrètement dessus depuis quelques semaines. C'est bien dommage. On verra si les prochains mois nous apportent de bonnes nouvelles. Ou pas.

 

Les autres projets ? Comment vous dire... bah, si, justement : j'ai programmé pour cet été une vraie réflexion de fond sur ce que je veux faire maintenant que Di6dent, le Fix, Terra Incognita sont tous sur leur rythme de croisière... et les autres projets prévus plutôt dans les choux. Cette réflexion concerne avant tout la suite des autres suppléments pour TI (en dehors des Mercures Célestes) qui reste à définir et, surtout, la façon de faire entrer en phase active le projet Babel qui me tient particulièrement à coeur.

 

Si on ajoute à tout cela le fait que je lis actuellement peu de nouveaux jdr (le dernier, c'était Night's Black Agents ; pour les prochains, j'attends l'aboutissement de souscriptions...), que David est plus que pas disponible, qu'il n'y a pas de conventions à l'horizon... bah, voilà, vous comprennez que Mondes en Chantier est un peu en stase actuellement.

 

Rendez-vous, c'est promis, mi-mai.

Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 17:00

Comme promis, voici la suite de la présentation du 10e numéro de Di6dent, le mook rôliste. Après le sommaire et autres considérations générales, on rentre dans le vif du sujet avec le traditionnel feuilletage de la version papier du magazine.

 

Vous trouverez comme il se doit votre double dose de MeC (un peu de David, un peu de Narbeuh) dans cet opus. A titre personnel, ma contribution n'a pas été énorme car je suis pris par d'autres mondes en chantier. Je me suis quand même fendu d'un panorama assez conséquent dans le cadre du théma sur la guerre et d'une supervisation générale de ce dernier qui m'a donné la chance d'être en relation avec Xaramis (qui signe les articles de conseil du théma) et avec Kobayashi qui nous fait l'honneur de nous proposer en exclusivité la v2 de son jeu Shell Shock. Un jeu complet dans Di6dent : voilà une idée qui se concrétise et dont je ne suis pas peu fier :-)

 

Comme d'hab', pour savoir comment l'acheter, en PDF ou en papier, voire s'abonner soyons fou-fous, allez donc vous promener du côté du site officiel :

http://www.di6dent.fr/

    DSCN4833

 

Très belle couv' de Ju. C'est bien sur un théma comme celui-ci d'achapper aux poncifs des gros guns et autres guerrières barbares en chainmail bikini, non ?

 

DSCN4834

 

Tiens, du David :-)  Un petit match consacré aux jdr dérivés des Livres dont vous êtes le héros. Article sous forme de récit interactif, il va de soi, grande spécialité de David (voir sur ce blog à divers endroits et dans le best of).

 

DSCN4835

 

Eh mais c'est encore du David, ça 8-0 Et après il ose dire qu'il est trop débordé pour donner à manger à ce blog (bon, OK, sauf quand il y a une ch'tite connerie genre poisson d'Avril à placer ^^). Avec l'aide de l'ensemble de la Reac6on, David nous livre là une grosse enquête sur l'organisation de conventions de jdr.

 

DSCN4836

 

Voilà un article 0 % MeC puisqu'il est signé d'un sympathisant (et sympathique ;-)) suisse en la personne de Sanne. Je le mets en bonne place dans mon feuilletage car c'est pour pouvoir lire des articles de cette qualité et de cette rareté (la pratique du jdr avec les déficients visuels) que l'on paye (de notre personne) pour que Di6dent puisse continuer d'exister. Merci, Sanne.

 

DSCN4837

 

Ah, ça c'est mon mien. Un gros panorama sur un bien vaste sujet : la guerre et le jdr. Autant dire qu'il a fallu faire des choix...

 

DSCN4838

 

J'ai reçu le renfort de Xaramis qui signe dedans de petits encarts pointus dont celui-ci sur des jeux napoléoniens dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Maniaque, va ! ^^

 

DSCN4839

 

J'ai aussi inséré cet encart qui constate, mi-amer, mi-rassuré, l'absence de jdr réaliste sur les conflits contemporains alors que cela existe largement sur les autres supports ludiques (jeux vidéo, wargames, etc.).

 

DSCN4840

 

Au final, Xaramis en a fait bien plus que moi dans ce théma belliqueux en livrant deux articles de conseils de jeu. Ce premier est en fait le coeur de notre problématique : comment jouer (aux jdr) avec la guerre ?

 

DSCN4841

 

Et ce deuxième est consacré à une liste raisonnée d'inspirations pour développer vos propres scénarios ou campagnes autour d'un motif guerrier. Bravo, Xaramis !

 

DSCN4842

 

Là, on s'éloigne nettement des MeCs ou de leurs habituels sympathisants mais on est par contre au coeur de ce qui fait la qualité actuelle de nos numéros de Di6dent : du bon et gros matos officiel livré par les auteurs en personne. Ici, le ALT est consacré à un setting alternatif sur la Résistance et la Seconde Guerre Mondiale pour le jdr de superhéros Hexagon Universe. Comme il se doit, c'est signé Romain d'Huissier.

 

A noter aussi dans la même veine la présence d'un scénario Sable Rouge signé Willy Favre (avec Yno en guest star).

 

DSCN4843

 

Comme je le disais plus haut, l'autre grand gage de qualité pour ce #10, c'est la présence d'un jeu de rôle complet (certes court mais quand même !) signé Alexandre "Kobayashi" Jeannette. Ce Shell Shock 2 est en effet la meilleure réponse que l'on puisse espérer à la problématique de notre théma puisqu'il offre de façon accessible la possiiblité d'explorer n'importe quel conflit du 20e siècle dans la peau d'un pauvre trouffion de base.

 

DSCN4844

 

A droite, la fiche de PJ créée par Ju pour l'occasion. Vous pouvez y ajouter un scénario inédit signé de la main de l'auteur et hop, un jeu complet, je vous dis !

 

A bientôt pour des infos (secrètes, forcément secrètes...) sur le contenu de notre futur #11.

Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 11:50

Faites péter les biftons ! Aidez-nous à financer une réimpression du Livre de Base de Terra Incognita désormais épuisé, dans une nouvelle édition contenant plus de 1743 pages inédites !

 

L’aventure continue !


Avec cette campagne Ulule, notre objectif est de financer la réédition du Livre de Base, épuisé depuis plusieurs mois. À cette occasion, nous vous proposons une édition augmentée de plus de 1743 pages et accompagnée de nombreux contenus inédits, sembable en tout point à la version chinoise qui verra le jour dans quelques mois.

En participant, vous soutiendrez plus généralement notre démarche et notre travail sur les Terra Incognita en jouant un rôle décisif dans l’évolution de la gamme… Nous comptons sur vous !


Comme vous le savez peut-être, le Livre de Base est épuisé depuis plusieurs mois. Nous avons reçu de nombreuses demandes et questions à ce propos… or, la réédition d’un jeu de rôles est toujours quelque chose de compliqué : les règles de l’impression impliquent un tirage minimal (plus le tirage est faible, plus vous allez payer cher l’unité) et les ventes peuvent être lentes, voire décevantes. C’est pourquoi, les éditeurs préfèrent focaliser leurs ressources sur les nouveautés. L’édition de livres de jeux de rôle restant une activité fragile et rarement bénéficiaire, cette politique prudente se comprend aisément…

La version chinoise du Livre de Base de Terra Incognita

À côté de cela, nous avons développé pour la version chinoise du LdB du contenu additionnel afin de suivre les conseils de nos partenaires des Emirats : de 176 pages, l’ouvrage a grimpé à presque 1950 pages (au pays du libéralisme décomplexé les gens travaillent comme par magie 20h par jour avec juste un bol de riz, un exemple pour notre pays, à n'en pas douter), passant du même coup en couverture rigide avec incrustation en diamants ! Bien sûr, nous nous sommes dit que nous pourrions publier ce contenu inédit dans un nouveau livre pour la France. Mais ce n’est pas souhaitable, car ce contenu additionnel est très lié à l’ancien, ce qui signifierait que ceux qui n’auraient pas accès au LdB première édition seraient gênés dans leur lecture.

Par ailleurs, envisager la réédition intégrale du LdB sous forme d’un livre en couverture rigide avec incrustration diamants (et en peau de crocodile, je ne sais plus si je vous ai parlé de la peau de crocodile ?) de 1950 pages signifierait un investissement peut-être un peu lourd pour notre bien-aimé éditeur, avec un risque accru, pouvant même mettre en danger notre confortable rente de situation…

Le projet Ulule

C’est à ce moment précis qu’intervient le projet de souscription, prenant pour nous tout son sens : c’est la communauté qui va décider de la destinée de cette réédition en France ! À ce titre, nous souhaitons remercier les membres du forum de la Cour d'Obéron qui nous ont aidés à explorer les différentes pistes et à concevoir la meilleure campagne de souscription possible.

Le premier objectif de 1 950 000 € permettra de déclencher la production d’un tirage limité de la version intégrale du LdB et de ses contenus exclusifs, destiné aux souscripteurs de cette campagne. De plus, nous pourrons financer un tirage de 1 000 exemplaires (plus ou moins un nombre qui sera annoncé ultérieurement) d’une édition classique pour les boutiques. Voici un résumé des principes de cette campagne :

Permettre à la communauté de s’impliquer directement et d’influencer l’avenir de la gamme en participant au financement de la réédition intégrale du LdB ;

Possibilité d’acquérir une édition limitée du LdB augmenté, incluant tous les contenus exclusifs qui seront conçus pour la version chinoise (y compris le petit raton-laveur génétiquement modifié pour briller dans le noir) ;

Permettre aux boutiques d’obtenir une nouvelle référence en remplacement de celle qui est épuisée, incluant les 1743 pages inédites, dans une édition classique, sans les bonus exclusifs ;

Aider l’éditeur à financer cette nouvelle édition du LdB et de tous les contenus additionnels, le tout en français, et de proposer l’ensemble à un tarif très intéressant (voir franchement dérisoire).

Edition Standard et Edition Limitée du LdB

Une campagne jumelle Kickstarter !

Le LdB en chinois bénéficie en ce moment même d’une campagne jumelle sur Kickstarter. Nous allons cumuler le financement des deux campagnes pour essayer de débloquer avec vous des paliers spéciaux en évitant les marches piégées !

Des questions ? Des idées ?

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez réagir, n’hésitez pas à poster un message. Vous pouvez aussi venir sur le forum de la Cour d'Obéron et participer aux discussions. Une campagne de souscription est vivante et elle peut évoluer, nous serons toujours heureux que vous nous proposiez de nouvelles façons de dépenser votre argent ! Pensez aussi à consulter la FUQ en bas de cette page.

Voici la composition de l’édition limitée du LdB :

LdB augmenté. Cette édition de plus de 1950 pages sera un livre en couverture rigide en peau crocodile incrustations diamants, limitée et numérotée. Elle reprend l’intégralité du contenu de la première version du LdB (moins les textes des auteurs que nous avons écartés du projet pour des raisons parfaitement justifiées) en y ajoutant plus de 1743 pages de contenus inédits : des photos d'animaux de la jungle, des recettes de cuisine, l'intégrale du Dictionnaire de l'Académie, des aides de jeu sur les technique de la menuiserie de marine, des règles additionnelles sur les nouveaux animaux de compagnie, un plan du metro parisien et un grand scénario écrit par Franck "francky" Ribéry.

Boîte Expédition. Une magnifique boîte illustrée par un jeune artiste asiatique bourré de courbatures et d'arthrite, dans laquelle vous pourrez ranger les éditions limitées de vos livres, mais aussi vos autres matériels de la gamme de Terra Incognita. Cette boîte fera 8 cm de hauteur (au moins au début, disons les premières heures, surtout si vous ne posez rien dessus, si le taux d'humidité est inférieur à 5%, si... Ok, le mieux serait probablement que vous ne la sortiez pas du colis).

Aides de jeu. Rangées dans un sac Vuitton dédié, plusieurs aides de jeu pour le scénario « Les écureils zombis de Miaouland » : des plans de montage d'une cabane de jardin et un paquet de croquettes.

Carnet d'expédition. Ces deux feuilles doubles à petits carreaux viennent compléter la feuille de Personnage de base. Les joueurs pourront prendre des notes, indiquer leurs souvenirs marquants et connaître avec précision les équipements utiles pour le voyage qu’ils possèdent. Le prototype nous a été gracieusement fourni par un fan.

Attention, car cette édition (la boîte et les autres contenus) sera uniquement disponible à l’occasion de cette campagne Ulule (sous réserve qu'elle le soit de nouveau ultérieurement, après tout on n'est pas devin, et toujours en mouvement est l'avenir, n'est-ce pas ?) et lors d’événements spéciaux organisés par l’équipe (comme à l’occasion de la préparation des vacances d'été ou au moment de payer nos împots). Les boutiques partenaires pourront également en réserver quelques exemplaires auprès de notre distributeur mais les quantités seront très limitées (sous réserve de trouver un accord satisfaisant sur les marges arrières...).

Voici un résumé en image des différentes contreparties parmi lesquelles vous pouvez choisir. Notez que vous pouvez choisir successivement plusieurs contreparties tout au long de la campagne.

  montre ti 

  L'élégante montre à gousset Terra Incognita... 

poisson 1

Le véritable jeu de backgammon du Roi-Soleil...

terra

 Le puzzle Terra Incognita.

Si le financement dépasse la somme initiale, nous pourrons débloquer des paliers, apportant différents types de bonus : des petits cailloux d'aquarium, des disquettes, des jetons de Caddie et bien d'autres choses encore ! (mention non-contractuelle).

 

En plus de ces paliers de base, une jauge commune additionnant les montants récoltés pour la campagne Ulule ET la campagne jumelle Kickstarter pourront débloquer l'ascenseur : un bocal de cornichon, des graines de sésame, des ciseaux à bout rond, un hamster et du scotch.

Vous ne connaissez pas l’univers de Terra Incognita ? Cette section est faîte pour vous !

 

Terra Incognita est un univers pulp aux accents horrifiques et gothiques avec des écureils géants, des métaplots et des zombis. Inspiré par les séries télé avec des vampires bien élevés, cet univers une part de romantisme qui se veut discrète, derrière une façade d'ultraviolence et de filles à poil. Terra Incognita est peuplé de dauphins télépathes, de chiens-robots faisant face à un quotidien rude et à une menace surnaturelle, tapie dans l’ombre, dont on ne peut rien révéler car c'est un jeu à secrets, mais ok, ce sont probablement des chats...


Terra Incognita est en premier lieu développé sous la forme d’une gamme de livres de jeux de rôles. Mais les illustrateurs et les scénaristes ne sont pas les seuls à explorer cet univers ! Depuis son origine, Terra Incognita a été envisagé comme un complexe immobilier. Ainsi, un premier immeuble de standing verra le jour en 2015 aux îles Vanuatu et un Shopping Mall est en projet dans le golfe de la Doubaye...

A quoi va servir le financement ?

Les 1 590 000 € initiaux demandés vont participer au financement de la fabrication des éléments composant l’édition spéciale du LdB augmenté, ainsi qu’un tirage de 1 000 exemplaires (grosso modo) d’une édition classique à l’intention des boutiques coopératives. En fait, cette somme ne prendra en charge qu’une partie des frais engagés sur cette édition.

Sur ces 1 590 000 €, il ne faut pas oublier de retrancher la TVA, la part revenant à Ulule, l'achat d'un yatch de luxe et bien sûr les frais de port pour expédier les colis à nos souscripteurs. Notre éditeur  est là pour participer à l’élaboration de ce grand projet en complétant le financement (merci d'ammener une bouteille et un paquet de Curly). Nous avons beaucoup observé d'autres grosses campagnes de crowdfunding et nous avons ainsi pu construire un projet éditorial solide et réaliste, que ce soit en termes de coûts ou de délais.

 Frequently Unasqued Questions

 Quelle sera la date de livraison du LdB ?

Putain, mais pourquoi toujours des questions ?!? Et la confiance, c'est fait pour les chiens ? De toute façon, même si on le savait on ne le dirait pas pour ne pas renseigner la concurrence !

 

 Pourquoi n’y a-t-il aucune contrepartie proposant seulement l’édition classique du LdB ?

Ah oui, je vois le truc : on est tombé sur le petit malin de service ! Monsieur joue les raisonneurs. Allez, tire ton cul d'ici en vitesse avant qu'on contacte notre avocat, bâtââârd.

 

 Est-ce que je pourrais obtenir l’édition limitée du LdB à un autre moment que pendant cette campagne Ulule ?

Je crois qu'il faut être clair : on a parlé de backstages olé-olé avec d'acortes groopies, de valises de billets et d'autres choses encore qui pour le moment ne sont venues aux oreilles de personne : tout cela est faux. A la limite si ça venait à être prouvé, on dira que ce qui s'est passé ne comprend ni violence, ni contrainte, ni agression, ni aucun acte délictueux.

 Je suis une boutique, comment puis-je acquérir des exemplaires de cette édition limitée ?

En liquide, en petites coupures dont les numéros ne se suivent pas... 

 

breaking news : tout allant de plus en plus vite dans ce monde en mouvement, le temps de rédiger cet article et le projet a déjà atteint 749% de financement. Merci à vous !

 

Published by Narbeuh & David@lpha - dans Quel chantier !
commenter cet article
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 17:34

Il est plus que temps de faire un rapide compte-rendu de notre présence deu week end dernier à la convention rennaise Eclipse, 12e édition.

 

eclipse12 affiche

 

Personnellement, j'ai passé une agréable convention grâce à une organisation aux petits oignons et à un brin de chance. Je crois que pour David, ça a été aussi. Donc : cool.

 

Pourtant, le titre peu engageant de ce post s'explique. Il provient d'une impression plus globale qui, elle, est plus négative voire déprimante mais qui n'est pas forcément liée à la convention elle-même mais plutôt à une appréciation froide de l'évolution du petit milieu rôliste en général.

 

Commençons donc par le verre à moitié plein.

 

Nous sommes arrivés sur zone peu après l'ouvertrure le vendredi soir : accueil affable (nettement amélioré par rapport à l'année denrière où je l'avais trouvé un peu "léger"), stand Di6dent/Terra Incognita ultra bien placé (en face de l'entrée de l'amphi où se déroulent les rassemblements de la convention), du monde, une bourse aux parties qui débute à l'heure... le sans faute côté orga.

 

Le système de bourse aux parties a encore fait couler beaucoup d'encre et de salive cette année, on va d'ailleurs en reparler plus loin dans l'article. Pour nous, qui n'avons jamais été avares de critiques et de remarques sur ce système, il faut admettre que cela s'est cette année remarquablement passé. Un petit rappel : à Eclipse, tous les joueurs sont rassemblés dans un amphi où ils assistent à une courte présentation orale par chaque MJ des parties proposéesensuite, jeu par jeu, ils posent ou non leur candidature pour être joueurs. S'il y a plus de joueurs que de PJ, on tire au sort et les perdants doivent retenter leur chance sur un autre jeu pendant que les gagnants rejoignent leur tablée.

 

1er jeu proposé : le Byzance 800 (un spin off de l'AdC qui paraît en ce moment même chez Sans-Détour) du sympathique Eric, l'auteur. David et moi, qui avons apprécié son efficace collaboration pour le prochain numéro de Di6dent, nous portons candidaits tous les deux. Hop, tirés au sort. Record battu de la plus courte bourse aux parties.

 

Byzance_An_800.jpg

 

Une partie plutôt sympathique avec des compagnons de route bon enfant et plutôt concentrés. Le scénario, au début hélas trop lent, nous a conduit à nous faire backstaber bien profond. Pas assez méfiants, pour le coup. Pour le reste, je ne suis pas un gros, gros fan de l'AdC et je ne suis pas sûr que l'intéressant contexte byzantin me donne beaucoup plus envie de m'y pencher. Ceci dit, rien à reprocher à cette partie si ce n'est qu'elle ne correspond finalement qu'assez peu à mes aspirations personnelles. J'ai par contre recommandé à Eric d'essayer de se faire inviter aux Rencontres du Club Pythagore de Provins : Histoire, enquête, classicisme de bon aloi... ça devrait coller.

 

Photo0012.jpg

 

Le samedi AM, on tenait le stand. J'y reviens plus loin dans la partie bof, bof.

 

Photo0020.jpg

 

David, tentant de donner le change en ayant l'air extrêmement affairé...

 

Photo0016.jpg

 

On a eu le temps de faire quelques renciontres sympathiques durant cet AM. Je peux citer Gregory Privat, l'auteur de Bimbo, le futur hit de SD (encore eux !), Eric bien sûr ou encore Thomas Munier et son nouveau porjet, Inflorenza, ici en version hardcore fait à la main.

 

Le samedi soir. Re-belote pour la bourse aux parties. 1er jeu proposé : Night's Black Agents. On vote tous les deux. Bam, David est pris. Je ne sais pas s'il vous en aprlera mais ça avait l'air bonnard. 2eme jeu de la liste : 13e Age (un autre jeu récemment paru chez le 7e Cercle, en force dans cette conv'). Je me propose. Bam, je suis pris. A nouveau donc une bourse aux parties express.

 

La partie était menée par Florrent, pilier du 7C. Un MJ d'expérience, dynamique, efficace et tout à fait sympathique. Il a bien animé la soirée. Par contre, ça m'a permis d'économiser 50 boules. En effet, intrigué par certains commentaires le présentant comme un donj' moderne et un poil "narrativiste", j'avais mis la VF de 13th Age sur ma wish list du moment. Ahem. En fait, c'est 5 % d'idées neuves et 95 % de système D20 bien classique. Je ne comprendrais jamais comment ce système a pu devenir une telle référence. PJ orientés combat uniquement, des tonnes de pouvoirs qui sont chacun une exception aux règles (on a en permanence le nez dans le bouquin pour comprendre ce que fait chacun de ces pouvoirs...), des combats tactico-jeux de société, un aléatoire délirant (genre, tu as 1D20+3 pour réussir ton action à difficulté 15... bonjour l'échelle des probas :-/ Au bilan, une soirée-jeu assez sympathique mais pas vraiment ce que j'attends d'une partie de jdr ( = raconter une sympathique petite histoire en compagnie de copaings).

 

http://www.legrog.org/visuels/couvertures/13069.jpg

 

Dis comme ça, ça a l'air assez négatif mais pas du tout : je n'avais qu'à mieux choisir mes jeux. Là, les parties étaient bien menées, les locaux impec', l'orga aux petits oignons (avec le fameux chariot de café et friandises qui passe au moins 3 fois dans chaque salle en cours de partie !). Nickel.

 

Pour ce qui est du reste, de ce qui me chagrine, je vous le livre en bloc :

- quelques ratés encore dans les conclusions des bourses aux parties (quelques joueurs et MJ abandonnés)

- très peu de stands (finalement, niveau éditeurs, hors jdra donc, il me semble qu'il n'y avait que Lapin Marteau - enfin, Brand, quoi ^^ - et surtout le gros stand du 7C)

- des rôlistes punko-indépendantistes qui semblent de toute façon se méfier comme de la peste de ce qui a l'air trop "commercial" (presse, éditeurs, jeux connus...) ; incroyable, par exemple, que Eric n'ait pas pu faire sa partie du samedi soir faute de candidats alors qu'il représentati un supplément sortant en ce moment même chez un des plus gros éditeurs d'un des plus gros jdr jamais édité 8-0 ; à côté de cela, il y avait foultitude de jdra ou confidentiels qui semblaient d'emblée mieux considérés. Va comprendre...

- ceci expliquant cela, très peu de visiteurs se sont même seulement intéressés à notre stand (bien placé, avec bannière, bon stock, etc.). Sans forcer, en une journée, si 10 personnes sont venues se renseigner sur ce qu'était Di6dent (je ne parle même pas de TI...), c'est le bout du monde. Vous imaginez bien que du coup les ventes ont été particulièrement juteuses :-/

- je garde le pire pour la fin : l'attitude suicidaire de bons nombre de rôlistes (et parmi eux, hélas, ceux que j'apprécie le plus sur la conv', probablement...) qui, depuis cette édition, ont décidé de s'organiser en loucedé grâce aux réseaux sociaux. Rendez-vous privés, restos privés et, the top of it, parties de jdr privées (sans passer par la bourse aux parties ni autre système de recrutement d'inconnus sur place). Super. Alors, OK, ça fait chier de venir de loin. OK, la bourse aux parties, c'est parfois la galère. OK, certains rôlistes de convention sont parfois lourdingues. Mais, ce qui est tout aussi certain, c'est que si les VIP du jdr ne se dévouent plus pour animer les créneaux de parties et, j'ose le dire, en tirer la qualité vers le haut, c'est tout simplement la fin des conventions ambitieuses. Triste.

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 10:14

Et bien, Mondes en Chantier y pourvoie, et oui.

 

Enfin, plutôt nos amis italiens du webzine Slayers qui ont eu la sympathique idée de repérer et de nous proposer de traduire une aide de jeu anciennement publiée sur ce blog. Il s'agit de quelques pages au format PDF proposant des règles et autres infos pour gérer les poursuites en voitures dans Hellywood, ancien chéri de ces lieux (farfouillez dans le menu de droite, c'est clairement le jeu le plus représenté dans nos aides de jeu et scénarios dispo en téléchargement)

 

Et oui, vous ne le saviez peut-être pas mais Hellywood est connu et pratiqué en Italie grâce à la traduction assurée par l'éditeur Wild Boar : http://www.negoziofree.com/wildboar/

 

Les ragazzi du webzine Slayers ont fonc choisi de traduire mon aide de jeu, de la remettre assez joliment en forme et de la publier en ouverture de leur numéro 1.

 

http://slayersmag.wordpress.com/

 

slayers.jpg

Si vous ne parlez pas italien mais que vous aussi vous voulez faire l'américain à bord d'une Cadillac, vous pouvez bien entendu retrouver cette aide de jeu en VF sur le blog ici : http://mondesenchantier.over-blog.com/article-23589716.html

A noter que visiblement, en Italie, les Cadillacs sont plus connues que les Studebakers...

 

Ceux qui auront la curiosité de feuilleter la revue italienn et verront que mon nom cotoye celui de Luca Volpino, rôliste transalpin émérite que, justement, Di6dent interviewait dans son #4. Vous pouvez trouver ce bonus sur notre site : http://site.di6dent.fr/?p=397

 

Le monde rôliste est finalement bien petit, non ?

Published by Narbeuh - dans Echangeurs
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 10:15

http://img.over-blog.com/260x385/0/06/06/51/kickass.jpgCela fait plus ou moins une éternité que j'avais abandonné cette saine habitude : me botter régulièrement le fondement pour faire de ce blog ce qu'il devrait être à la base, c'est-à-dire un journal de bord de mes (nos, mais là c'est Narbeuh qui parle) actvités ludiques. Ca permet d'en mesurer l'évolution (positive ou négative) au fil du temps qui file. Du coup, c'est pas tant que j'ai réellement besoin de me kicker le ass (ça va bien, merci) mais il peut en effet être intéressant de faire un petit point d'avancement sur tout ce foutoir. Go !

 

Des nouvelles des Terres Inconnues

 

Bah oui, on ne change pas une équipe qui gagne ^^ Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle Part reste mon principal pourvoyeur en coups de pied au derrière avec ses deadlines, son éditeur vigilant et ses nouveaux collaborateurs enthousiastes.

 

Comme vous le savez peut-être, la dernière parution pour le jeu était le premier opus de la nouvelle série de livrets, le Mercure Céleste, Arabia Felix. Je ne peux pas vous annoncer la sortie du #2 dans les jours à venir, c’est sûr, mais au moins je peux vous certifier que l’écriture de plusieurs de ces livrets avance bien. Moi-même je m’apprête pas plus tard que cette semaine à me lancer dans la réécriture de Monsieur de Quatre Pattes afin de lui donner une seconde vie dans le cadre du Mercure Céleste.

 

Dans le même temps, le gros travail de ces derniers mois était la finalisation des textes du livre 5 : les secrets des Confins. D’un format identique à celui des deux précédents volumes, il contiendra de nombreuses précisions sur les royaumes célestes de la Lune, du Soleil, sur Centrum Terrae et quelques autres contrées peu accessibles des Voyageurs. On y trouvera également des règles pour voyager dans les Cieux ainsi qu’une reprise de mon système Longue Route adaptée aux expéditions terrestres vers les Confins. On y parle aussi du Secret du Roi et, enfin, on y livre la fin de la campagne des Indes Célestes en trois épisodes supplémentaires. Ouf ! Un supplément bien rempli, je vous le garantis. Le fichier est passé au stade de la maquette. Au doigt mouillé, je pense que l’éditeur pourra le livrer avril/mai en boutiques.

 

A propos de mon gentil (slurp ^^) éditeur, je profite aussi de ce message de reprise pour vous préciser que le principe de nouveaux livres pour la gamme est d’ores et déjà acté (je veux dire : en plus des livrets du Mercure Céleste). Bon là, c’est un peu tôt pour vous donner des précisions sur le contenu de ce livre 6 mais sachez qu’on y travaille dès à présent.

 

Enfin, j'aimerais vriamnet très, très beaucoup trouver un moyen pour consacrer un peu plus de temps à l'entretien et la mise à jour du site dédié :  http://www.paysdenullepart.fr/  On s'y emploie.

 

Danse, danse, la Di6dence

 

L'autre grosse tâche de fond, c'est bien entendu tout le travail autour de Di6dent : finir à l'arrache le #10, bosser sur le sommaire du #11, réfléchir au changement de "saison" (nouvelles rubriques, évolution du chemin de fer...) lors du #12, décider si oui ou non on fait un HS estival (en fait, non), le Fix chaque semaine... ça occupe bien ! Ce n'est pas un long fleuve tranquille et ça a un peu tangué lors du bouclage du #10 (qui sort à l'instant en version papier) mais je sens que tout ça est bien reparti pour le #11 et suivant : de nouvelles recrues motivées, une nouvelle organisation interne, les idées qui fusent... Di6dent not dead !

 

Dans l'immédiat, je m'occupe du théma du #11 consacré au "secret" dans le jdr au sens le plus large. Le paradoxe est que je n'aurai sans doute jamais si peu écrit dans un numéro de Di6dent mais que je me consacre tout de même pleinement à ce théma dans mes nouvelles attributions de "sous-chef du théma".

 

D'ici là, nous vous présenterons dès que possible le outtabox du #10 version papier.

 

di6dent10

 

Les autres projets

 

J'attends pour tout bientôt la réception de mes exemplaires d'auteur de La voix des ancêtres #1 pour Würm. J'ai écrit en effet le 1er scénario (celui qui est illustré en couverture par le talentueux Manu Roudier himsel) du recueil et j'ai bien hâte de voir tout ça entre mes mimines. D'autant plus que cela sera accompagné d'un écran que j'imagine splendide. Dès que possible, hop, un bel outtabox sur MeC.

 

couv-vda1

 

Il y a en cours un autre gros projet. Hélas, vous me voyez venir : je ne veux/peux pas trop en parler. D'une part, l'éditeur ne l'a pas encore tout à fait officialisé et, surtout, ma participation active à ce projet est sérieusement remise en cause depuis que j'en connais mieux les tenants et aboutissants. Je suis donc bien gêné et ça m'attriste car c'est un projet qui, vous le verrez le temps voulu, trouve pleinement mais vraiment pleinement sa place dans l'histoire des Mondes en Chantier.

 

Si on considère que ce kick ass englobe l'été prochain alors le moment sera venu de remettre sur le chantier le fameux serpent de mer répondant au nom de code de Babel. Je reste très motivé par celui-ci et je sens que le moment de lui consacrer du temps est enfin venu. Qui sait ? Peut-être du concret à la rentrée de septembre...

 

Fin de l'ego trip

 

Bon, c'est pas tout ça : et les autres ? J'espère bien rencontrer prochainement de sympathiques rôlistes lors de la convention Eclipse de Rennes (dans 15 jours). Je souhaite aussi à cette occasion jouer, si possible à des nouveautés ou des jeux en rodage : puisse le pouvoir obscur de la bourse aux parties m'être favorable ^^

 

J'espère aussi voir mon escarcelle grossir dans les prochains mois avec enfin les Légendes de la Garde ou encore Spirit of the Century. D'autres jeux me font bien de l'oeil comme le nouveau Star Wars ou 13è Age mais leur gros pavé m'intimide un peu. Faut dire que j'ai eu du mal à digérer celui de Eclipse Phase (blurps) dont j'attends néanmoins avec curiosité le suivi promis. Et puis j'espère aussi des inévitables surprises de la part de ces farceurs de XII Singes, une reprise d'activité de Ludo pour la Boîte à Heuhh (et mon Hot War alors ?), le Compagnon de Oltréé et plus tard Crépuscules chez John Doe, etc. Miam, miam, en somme :-)

Published by Narbeuh - dans Work in progress
commenter cet article

Mais C'est Qui Ces M.e.c. ?

  • : Mondes en chantier
  • Mondes en chantier
  • : Jeux de rôles et autres mondes en kit à monter chez soi par David et Narbeuh.
  • Contact

Notre page Facebook

 

d6-grand.jpg

Recherche

Téléchargements

Le garage où les M.e.C. rangent leurs fichiers PDF étant devenu un fameux bordel, en voici une nouvelle version plus mieux. Un clic et c'est parti !


http://img.over-blog.com/625x881/0/06/06/51/n-6/tangerine_quarantine.jpg
Du matos pour Hellywood préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : la description d'un rade comac et un scénario qui s'y déroule entièrement (ou presque).

http://img.over-blog.com/500x706/0/06/06/51/n-6/glas.jpg
Du matos pour Warsaw préalablement publié dans les défunts Carnets de l'Assemblée : une faction atypique accompagnée du scénario qui va bien.

http://img.over-blog.com/500x702/0/06/06/51/n-5/factions-warsaw-cover.jpgUne mini-aide de jeu pour Warsaw (la liste des factions).
http://img.over-blog.com/625x884/0/06/06/51/n-6/avocats-du-diable.jpg
Un scénario expérimental car bi-classé Te Deum pour un massacre et Hellywood (et ouais). Publié jadis dans les Carnets de l'Assemblée.
http://img.over-blog.com/150x206/0/06/06/51/n-4/verbatim-couv.jpg
Une contribution à l'ouvrage Jouer avec l'Histoire proposée par l'éphémère éditeur en bonus sur son site web. Sujet : le surnaturel dans les jeux historiques.

Mea Rouia, un gros scénario exotique
pour Maléfices avec les aides de jeu et les prétirés qui vont bien (voici aussi la couv' pour les plus bricolos d'entre vous)

Three Card Monte, un scénario sans fantastique pour Hellywood


Fleetwood & Studebaker, une aide de jeu sur les poursuites en voitures pour Hellywood


Deadline !, une variante des règles d'investigation pour le système Gumshoe


Aventures aux Pays de Nulle Part, un jeu hybride entre jeu de rôles sans MJ et de société dans l'univers du jdr Terra Incognita

Voyage, une tentative d'adaptation du système de Dying Earth à l'univers de Rêve de Dragon

Le site dédié à Terra Incognita

http://www.paysdenullepart.fr/wp-content/uploads/2012/03/TI-logo-950x631.png

Articles Récents

Le portail Di6dent

http://i49.servimg.com/u/f49/15/29/51/87/logo_211.jpg

 

Les news sur le prochain numéro du mook, les bonus web, l'abonnement au Fix, le forum, etc.

Téléchargez tout Empire Galactique !

Les fichiers de toute la gamme originale Empire Galactique se téléchargent librement et légalement sur le site http://empiregalactique.fr/ 

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg

Liens